Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

Deux chansons patriotiques pour tous les mbokatiers.

Le regard interpellateur de Patrice Lumumba

En ce cette période politiquement agitée, qui ressemble étrangement à la veille de l’indépendance ( 1959, début 1960), nous diffusons deux chansons patriotiques à l’attention de tous les congolais préoccupés par la situation politique de la RDC.

 

Que le message véhiculé par ces deux chansons puisse stimuler tous ceux qui envisagent différentes opérations visibles et clandestines à travers le monde et en RDC, à dater de ce lundi 19 septembre 2016.

 

Qui pouvait imaginer que 56 ans après l’indépendance, une classe politique corrompue ait totalement oublié que plusieurs congolais, parmi lesquels Lumumba, ont versé leur sang pour le pays ?

 

La réaction actuelle exprime un ras-le-bol généralisé des congolais qui ne veulent plus que Joseph Kabila puisse dépasser ne fût-ce que d’une heure, son mandat qui expire le 19 décembre 2016.

 

Que l’opinion nationale et internationale sachent que l’entêtement de Kabila entrainera sa chute et aura des répercussions imprévisibles à travers toute l’Afrique centrale. 

 

Messager

 

 

 

Commenter cet article

Govy Gerard Nzeymo 19/09/2016 19:09

Pire qu'à la veille de l'indépendance, le Congo vit des moments très difficiles. Pire qu'en 1960, les Congolais se battent pour se libérer d'un oppresseur encombrant, un parvenu qui veut s'éterniser à un pouvoir qu'il détient illégallement. Kinshasa est aujourd'hui au bord du chaos. Le district de Tshangu déclatré "zone rouge" par le pouvoir vacillant est assailli par les hommes en armes. On compte déjà un mort à Ndjili. Et pourtant, leur place n'est pas à Kinshasa, mais plutôt à l'est où nos frères se font massacrer chaque jour avec la complicité du PPRD. Les policiers font un usage accru des gaz lacrymogènes. Beaucoup de choses vont sûrement se passer entre le 19 septembre et le 19 décembre. Cette date fatidique est celle de tous les dangers. Le dictateur doit savoir que le peuple en a marre. Ces deux chansons d'anthologie proposées par Messager sont justement le message que les Congolais adresse à Kabila et à ses acolytes car la roue de l'histoire tourne et continuera à tourner en leur défaveur. Que Joseph le veuille ou pas, il va partir tôt ou tard.

Messager 19/09/2016 19:50

Nous sommes tous au front maintenant, chacun à sa manière, jusqu'au départ de cet intrus.

Messager

nyanguila 19/09/2016 04:26

Cher Messager,bonjour et merci pour cette présentation qui fait le lien de l'histoire à l'actualité!

Messager 19/09/2016 08:40

Pas de quoi mon cher Nyanguila. Nous essayons de rappeler certains moment de notre histoire à travers la chanson engagée.
Messager

OSSINONDE 18/09/2016 00:38

Elles révèlent les périodes mémorables de l'histoire du Congo a travers ses heros