Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Dag Hammarskjöld, Secrétaire général de l’ONU, était décédé en 1961 dans un accident, lors d’une mission au Congo !

Au moment où la situation politique en RDC est en train de s’embourber suite aux manœuvres dilatoires et éhontées organisées par le pouvoir en place en vue de pérenniser le mandat de Joseph Kabila, nous voudrions rappeler à toute l’opinion, surtout à ceux qui sont aveuglés par les immenses richesses de ce pays que le CONGO a toujours été un « bourbier ». De Léopold II à nos jours, plusieurs personnalités nationales et étrangères s’y sont enfoncées.

 

A titre de rappel, nous informons les mbokatiers que Dag Hammarskjöld, le second Secrétaire Général de l’ONU, avait péri le 18 septembre 1961 vers Ndola en Zambie, dans un accident d’avion, durant une de ses missions de paix au Congo.

C’était d’ailleurs son 4ème voyage au Congo dans le but de superviser les opérations de la Force des Nations Unies (ONUC), créées en juillet 1960, à la demande expresse du Gouvernement congolais à l’époque, d’une assistance militaire de l’ONU.

 

Dans cet accident dont les auteurs seraient les éléments de la sécession katangaise dirigée à l'époque par Moïse Tshombe, 16 personnes dont la liste ci-dessous perdirent la vie.

 

LES VICTIMES.

L'enterrement en Suède le 29 septembre 1961

-Dag Hammarskjöld (Suède) : Secrétaire Général de l’ONU.

-Heinrich A. Wieschhof (USA) : Directeur et adjoint au Sous-Secrétaire aux affaires politiques et aux affaires du Conseil de sécurité.

-Vladmir Fabry (Tchécoslovaquie) : Conseiller spécial auprès du fonctionnaire chargé de l’opération des Nations Unies au Congo (ONUC)

-William Ranaldo (USA) : Attaché particulier du Secrétaire général.

-Alice Lalande (Canada) : Secrétaire du fonctionnaire de l’opération des Nations Unies au Congo (ONUC).

-Harold M. Julien (USA) : Chef par intérim du service de sécurité (ONUC).

-Serge L. Barrau (France) : Agent du service de sécurité (ONUC).

-Francis Eivers (Irlande) : Enquêteur (ONUC)

 

Équipage de vol.

 

-Per Hallonquist : Capitaine.

-Nils-Eric Aahréus : Capitaine.

-Lars Litton : Copilote

-Nils Goran Wilhelmasson : Mécanicien navigant.

-Harald Noork : Commissaire de bord.

-Karl Erik Rosén : Opérateur radio.

 

Militaires suédois du 11ème Bataillon d’infanterie stationné à Léopoldville(Kinshasa).

 

-S.O. Hjelte : Sous-officier.

-P.E. Persson : Soldat.

 

Source : www.un.org/fr/

 

compilé par Messager

 

==================================================================

 

Vol de nuit vers la mort (Dag Hammarskjøld) est un documentaire de la collection « Assassinats politiques » de Michell Noll, réalisé par Hans Rüdiger Minow en 2006, traitant du contexte et des circonstances de la mort du secrétaire Général des Nations Unies, Dag Hammarskjöld.

Synopsis

Le 17 septembre 1961, un avion emmenant à son bord le Secrétaire Général des Nations unies, le Suédois Dag Hammarskjöld, décolle pour un vol de nuit au-dessus de l’Afrique. Il part en mission de paix pour participer à des négociations de dernière minute, afin de trouver une issue à la guerre qui sévit au Congo. Ce conflit porte sur les droits d’exploitation de l’uranium et d’autres ressources naturelles du pays. Dans sa tentative de médiation entre les parties en conflit, le Secrétaire Général de l’ONU avoue dans un télégramme codé à son Administration Centrale avoir des doutes. Il semblait n’y avoir que bien peu d’espoir de parvenir à trouver un compromis entre les intérêts coloniaux des Occidentaux et les aspirations à l’indépendance côté africain.

Peu après minuit, l’avion est repéré dans sa phase d’atterrissage mais n’atteindra jamais la piste. Le 18 septembre, l’épave du DC6 est retrouvée dans une plantation. Le rapport de l’ONU, publié un an seulement après les faits, révèle plusieurs incohérences, qui viennent renforcer la thèse d’un assassinat.

Le film regroupe des interviews de personnalités qui confirment 50 ans de soupçons : l’avion aurait été abattu délibérément, un complot contre les Nations Unies.

La figure de Dag Hammarskjöld est injustement oubliée. Celui que J.F. Kennedy considérait comme « le plus grand homme d’État du XXème siècle » recevra le prix Nobel de la paix à titre posthume l’année de sa mort. Féru de poésie il traduisit en suédois les œuvres de son ami, diplomate comme lui, le poète français Saint-John Perse, qui lui aussi sera nobélisé, en littérature, en 1960. (Wikipédia).

Dag Hammarksjöld a été assassiné. Il est mort pour le Congo. Pour lui rendre hommage, une rue ou une place devrait porter son nom. Certaines langues disent que son avion a été abattu par les Britanniques. Èlu en 1953 puis réelu en 1957, il a laissé un souvenir intarissable. Poète, les diplomates onusiens de sa génération disent qu'il est le meilleur secrétaire que l'ONU ait connu. A propos de la nature et de l'exercice de sa fonction, Dag Hammarksjöld a inventé le terme "Pape laïc

Compilé par Samuel Malonga

Commenter cet article

Samuel Malonga 08/09/2016 17:47

Vol de nuit vers la mort (Dag Hammarskjøld) est un documentaire de la collection « Assassinats politiques » de Michell Noll, réalisé par Hans Rüdiger Minow en 2006, traitant du contexte et des circonstances de la mort du secrétaire Général des Nations Unies, Dag Hammarskjöld.

Synopsis

Le 17 septembre 1961, un avion emmenant à son bord le Secrétaire Général des Nations unies, le Suédois Dag Hammarskjöld, décolle pour un vol de nuit au-dessus de l’Afrique. Il part en mission de paix pour participer à des négociations de dernière minute, afin de trouver une issue à la guerre qui sévit au Congo. Ce conflit porte sur les droits d’exploitation de l’uranium et d’autres ressources naturelles du pays. Dans sa tentative de médiation entre les parties en conflit, le Secrétaire Général de l’ONU avoue dans un télégramme codé à son Administration Centrale avoir des doutes. Il semblait n’y avoir que bien peu d’espoir de parvenir à trouver un compromis entre les intérêts coloniaux des Occidentaux et les aspirations à l’indépendance côté africain.

Peu après minuit, l’avion est repéré dans sa phase d’atterrissage mais n’atteindra jamais la piste. Le 18 septembre, l’épave du DC6 est retrouvée dans une plantation. Le rapport de l’ONU, publié un an seulement après les faits, révèle plusieurs incohérences, qui viennent renforcer la thèse d’un assassinat.

Le film regroupe des interviews de personnalités qui confirment 50 ans de soupçons : l’avion aurait été abattu délibérément, un complot contre les Nations Unies.

La figure de Dag Hammarskjöld est injustement oubliée. Celui que J.F. Kennedy considérait comme « le plus grand homme d’État du XXème siècle » recevra le prix Nobel de la paix à titre posthume l’année de sa mort. Féru de poésie il traduisit en suédois les œuvres de son ami, diplomate comme lui, le poète français Saint-John Perse, qui lui aussi sera nobélisé, en littérature, en 1960. (Wikipédia).

Dag Hammarksjöld a été assassiné. Il est mort pour le Congo. Pour lui rendre hommage, une rue ou une place devrait porter son nom. Certaines langues disent que son avion a été abattu par les Britanniques. Èlu en 1953 puis réelu en 1957, il a laissé un souvenir intarissable. Poète, les diplomates onusiens de sa génération disent qu'il est le meilleur secrétaire que l'ONU ait connu. A propos de la nature et de l'exercice de sa fonction, Dag Hammarksjöld a inventé le terme "Pape laïc".