Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Samuel Malonga

 

Une demande de Mopro sur le match T.P Mazembe Vs Kotoko qui date de mai 2012

Référence : http://www.mbokamosika.com/article-pourquoi-etre-vita-clubien-et-non-imanien-ni-meme-bilimien-105251694.html

 

« J'apprécie l'extériorisation des couleurs des Mbokatiers. Moi je suis Mazembien. Je prie aux Mbokatiers qui peuvent avoir des photos et /ou journaux du jour du match TP Mazembe contre Kotoko à Kinshasa le 24 fév.-1971. Match que les dirigeants de Vita club auraient gâché alors que Mobutu attendait voir Mazembe prendre définitivement le trophée Kamé Nkruma pour lancer celui dénommé trophée Mobutu. Chers Mbokatiers, offrez-moi ce plaisir. »

MOPRO

 

Notre ami Mopro, qui est mazembien de sang, avait en mai 2012 souhaité revoir les  images de la  triste finale de la Coupe dAfrique des clubs champions 1970 qui sest jouée le 24 janvier 1971 et non le 24 février. A Kinshasa, dans un stade Tata Raphaël archicomble, en présence de Mobutu, les Corbeaux sinclinèrent devant les redoutables ghanéens de lAsante Kotoko de Kumasi. Et pourtant la victoire souhaitée et tant attendue aurait permis à Englebert de devenir le propriétaire de la coupe Kwame Nkrumah. Ironique, Mobutu aurait dit à Kalala que par leur bêtise, le trophée a pris le chemin de Kumasi. Le pauvre ne pouvait alors plus mettre la sienne en circulation.

 

Dans une interview accordée à un journal local, le capitaine Ibrahim Sunday allégua quaprès la défaite, Kinshasa était calme comme un cimetière, que le Guide avait donné des ordres précis à son ministre de la Défense quil allait tenir pour responsable sil arrivait quoi que ce soit à un Ghanéen. Selon lui, laccueil était froid. Les Congolais avaient refusé à Kotoko de sentrainer au stade. Quant à lhôtel, le traitement était tellement horrible que léquipe est allée loger à lambassade du Ghana à Kinshasa et dormait dans des matelas à même le sol.

Voici la composition de Kotoko telle établie par lentraineur Edward Aggrey Fyn : Robert Mensah, Ben Kusi, Oliver Acquah, Clifford Odame, Ohene Brenya, Ibrahim Sunday, Sule musah, Yaw Sam, Abukari Gariba, Malik Jabir et Osumanu Orlando.           Réserves: Essel Mensah, Osei Kofi, Albert Essuman (Baby Pele), Atia Musah, Bobie Ansah et Dogo Moro.

 

Buteurs: Abukari Gariba (12e min), Tshinabu Brinch (19e min) et Malik Jabir (80e  min).

 

Nous avons retrouvé quelques images de cette journée fatidique. Notre ami Mopro ne boudera pas son plaisir en les découvrant. 45 ans plus tard.

 

Samuel Malonga

 

Commenter cet article

Samuel Malonga 25/08/2016 13:29

@ Ben
L'équipe brésilienne championne du monde à Mexico avec les joueurs que tu as cités avait Zagalo comme entraineur. Tele Santana a amené la Seleçao en 1982 en Espagne puis en 1986 au Mexico avec Zico, Socrates, Éder, Serginho et autre falcao.

Ja Ben 26/08/2016 07:30

Merci Samuel Malonga pour cette precision sur Zagalo.
A propos du Bresil 1970, j'avais lu ces details dans une interview de Pele lui-meme.
Meme au Bresil, les gens disaient que cette equipe avec quatre No 10 n'allais pas marcher.
En fait, c'etait pour donner une idee du football mondial 6 mois avant Englebert-Kotoko en Janvier 1971.

En 1970-1971, il n'y avait pas de rivalite' ou d'animosite' entre V Club et Mazembe. Surtout dans les tetes des Veclubiens.
Lupopo na Mazembe na ba equipes misusu basala ba combines na Coupe du Congo, mais pour V Club ce n'etait que des aleas de la haute competition.
En plus, ce n'etait pas Franco qui pouvait se permettre de contrecarrer les ambitions de Mobutu, qui voulait cette coupe.

Et puis, l'eternel complexe, et toutes ces rumeurs, des Imaniens.
Vita-Kotoko: ils avaient applaudi les accelerations d'Ossey Koffi en 2eme mi-temps.
Mais quand Vita gagne 3-0, ils viennent nous dire que Bilima et Imana avaient donne' chacun un but.
Pour une fois, il y avait parait-il une solidarite' fetichiste des 3 grands.
Bon lelo Imana epanzana, Renaissance epayi, DCMP epayi, Pasteur soki Mulunda apanzi equipe, FAUTI YA NANI LISUSU?

Enfin, ce qu'on n'a jamais dit: Vidinic aidait souvent Mazembe, en argent et equipements.
On se rappelle l'animosite' que ce coach avait contre Vita Club, coach Kalambayi et Kibonge, mais on n'a jamais vu des Veclubiens faire speculations sur ceci ou cela.
Et puis, botala ba films Muepu asala na Mundial, dans une selection nationale. Y avait-il vraiment quelqu'un qui controlait ce joueur?

Pedro 25/08/2016 12:04

Quelle a été l'intervention des dirigeants de Vita Club dans un match du T. P. Mazembe? Je ne comprends pas.

Samuel Malonga 25/08/2016 15:57

Reste à savoir si cette histoire relève de la réalité ou de la rumeur.

Pedro 25/08/2016 15:52

Franco. Belle histoire!

Samuel Malonga 25/08/2016 15:46

Cette fois-la la rivalité avait semble-t-il dépassé le seul cadre kinois. Je ne sais pas si ce sont les imaniens et les bilimiens) qui avaient accusé Vita Club au nom de Mazembe. Pour avoir une idée sur cette grave accusation, je te renvoie à l'article de notre ami Dary Abega sur le lien suivant: http://www.mbokamosika.com/article-t-p-englebert-kotoko-de-kumasi-1-2-102917137.html.

Pedro 25/08/2016 15:08

Et pourtant, l'impression que j'ai toujours retenue est que la rivalité était kinoise et non nationale. C'est-à-dire, il y aurait des gens d'Imana qui exulteraient si Vita Club perdait et vice-versa, triangulant ces voeux avec Bilima, mais que, quand il s'agissait du TP Mazembe, tous les kinois les aimaient.

Samuel Malonga 25/08/2016 14:56

Tu as raison

Pedro 25/08/2016 14:36

L'histoire risque d'enrégistrer cette accusation pour la postérité et pour toujours.

Samuel Malonga 25/08/2016 13:51

Cher Pedro,
Ta question est délicate. Les mazembiens accusent V.Club d'avoir été derrière la défaite de leur équipe face à Kotoko. Car, disent-ils, c'est le "laboratoire"des vert-noir qui a faussé le résultat du match. Cette controverse est pourtant invérifiable voire impossible à prouver.

Ja Ben 25/08/2016 00:48

Apres un nul a Kumasi, Mazembe n'avait pas ete capable de prendre la Coupe a Kinshasa. Fauti ya VITA ezalaki wapi?
Bien au contraire, le Veclubien Mobutu etait parmi les plus decus parce que le trophe' en son nom etait deja pret pour remplacer la coupe Kuame Nkrumah.

Je pense que Mazembe avait perdu parce les Ghaneens, qui etaient les premiers a introduire le systeme 4-2-4 en Afrique (1963), etaient toujours en avance.
En 1970 deja, le football mondial se jouait differemment, avec l'emergence des systemes defensifs 4-5-1 bresiliens, Squadra d'Azura Italiens et autres.
Au Mundial de Mexico, le Bresil de Santana avait innove' avec 4 joueurs au milieu qui etaient meneurs de jeu (No 10) dans leurs equipes locales (Pele, Tostao, Rivelino, Gerson).
Clodoaldo etait un milieu defensive naturel, Jairzinho restait souvent seul en pointe.

Mais quand on voit Mazembe aligner Tshimanga, Kalonzo, Kalala et Brinch Tshinabu en attaque (4-2-4 typique), on comprend que les Congolais etaient encore en retard.
Les Ghaneens de Kotoko avaient certainement alignes un milieu costaud de 3 joueurs ou plus pour paralyser le TP Englebert devant un public tout acquis a sa cause.
On doit noter que les Marocains de Vidinic avaient joue suivant les normes structurels de leurs adversaires au Mundial de Mexico.

On remarque egalement que les joueurs de Kotoko avaient recu les memes genres de traitement defavorable, avant match, contre Vita Club en Decembre 1973.
Vita Club etait capable de dominer tout le match au stade du 20-ma, et gagner, parce que ce club avait trois turbos au milieu du terrain (Kibonge, Mavuba et Kondi), et trois buteurs (Mayanga, Kembo et Ndaye) au front.
Apres score blanc 0-0 en 1er mi-temps, le bloc defensive des Ghaneens de Kotoko s'effondra en 2eme periode (3-0).