Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Clément Ossinondé

AVIS DE RECHERCHE : des chansons ci-après, de

e

Célestin Kouka, à gauche, et Eugène Nganga à droite en 1970

la discographie de Célestin Kouka dans l'OK JAZZ, aux Editions Loniningisa 1957 - 1958

- Février 1957, disque n°180 - "Mawa ya Hotelet" - "Ezali se bofela"

- Juillet 1957, disque n°187 - "Georgina wa bolingo" - "Kosengela bolingo mabe"

- Septembre 1957, disque n°203 - "Oboyi ngai likambo te" - "Tika nabala ye"

- Février 1958, disque n°221 - "Nayebi bolingo" - "Kedenke malembe"

- Février 1959, disque n°249 - "Natikali ngai moko" - "Panchita es mi cancion"

Demandons à toute personne de bonne volonté susceptible de trouver les chansons précitées, de s'adresser auprès de Messager - Merci

                                          

Clément Ossinondé

Nous remercions notre ami Yandundu qui vient de nous expédier cinq chansons sur celles demandées par Clément Ossinondé. 

Ci-après : Kendeke malembe.

 

 

 

Notre aîné Clément Ossinondé me charge de remercier nos amis Yandundu et David pour les œuvres envoyées. Elles serviront à préparer les funérailles de Célestin Kouka. Toutefois, il souhaite que l'on continue à chercher encore les titres manquants comme: « Liwa ya Hotelet » et « Georgina wa Bolingo », qui sont ses plus grands oeuvres.

Messager

Commenter cet article

OSSINONDE 30/08/2016 19:31

Notre ami Nyanguila en sait beaucoup
Quant à Eugène Nganga qui est sur cette photo, c'était un grand ami des Bantous, il n'est plus de ce monde

nyanguila 30/08/2016 23:21

Notre Cher Clément Ossinondé,gardien du temple d'une grande partie de la mémoire de la musique congolaise contemporaine,merci de votre éclaircissement sur ce Nganga,qui n'est plus de ce monde,et,dans ce grand Congo,des Nganga il y en a beaucoup,était-il musicien? Enfin,j'avais pensé à Kouka,bien avant sa mort,car il avait sa version sur l'histoire de l'o.k-jazz! Et si possible,notre blog peut demander à Radio-Congo,à Brazzaville,ou auprès d'une autre grande mémoire telle que N'dalla Graille,pour l'histoire de l'o.k-jazz! Pauvre Kouka,lors de son décès,sur télé-Congo,il n'y a eu qu'un bref communiqué! Chassé et traité de Diawariste,il avait eu,déjà 14 ans auparavant,affaire avec la justice Belge au jour du 4 janvier 1959,pour seul motif qu'il se trouvait au mauvais endroit,au mauvais moment,après les émeutes alors qu'il était parti,au centre-ville avec Edo- Nganga,retirer leur argent à la banque!Et Longomba avait appelé Youlou,président du conseil,qui était intervenu pour leur libération! Pauvre Kouka,disciple de Franco-Luambo connu à travers le monde,est presque méconnu à partir de son grand Congo,de Ouesso à Kisangani et de Pointe-noire à Lubumbashi! Et le principe de:"nul n'est prophète dans son pays"lui sied à merveille! Et,même au trio Cépakos,pamélo et kosmos lui faisaient de l'ombre quoiqu'il était le créateur du groupe! Le dernier tube que je garde de Kouka c'est un 33 tour,pressé en 1983 avec le"Peuple"dans lequel j'avais pu repérer Tino-Mwinka dans la chanson"Na ye Ndengue! Ya Kouka,malgré ton éffacement,nous garderons en mémoire tout ce que tu nous a apporté,grâce au rappel du Messager d'Ossinondé,et écrirons pour que des générations futures te connaissent et ne t'ignorent pas! Bien à toi!!!

nyanguila 28/08/2016 03:25

Notre Cher Clément Ossinondé,bonjour et merci pour la citation des chansons du feu Kouka dans l'o.k-jazz,de 1957 à 1959,car Kouka est presque méconnu du large public!Homme réservé,à tendance grand timide,on ne peut qu'être étonné de découvrir sa contribution dans la discographie de l'o.k-jazz de ces années 50 qu'il avait qualifiées,lui-même dans une émission à la radio,d'âge d'or à Léopoldville! Dans ses souvenirs,après son départ de Bantous en 1971-72,il avait pris contact pour signer son contrat en vue de son retour dans l'o.k-jazz mais on lui avait suggéré de monter un orchestre"le Peuple"avec l'aide de Massengo-Tiasse! Mais le malheur,lors du début de son orchestre"le Peuple",est que,pour leurs répétitions,il avait demandé au président Marien Ngouabi qu'il leur autorise de faire usage des instruments de l'armée.Et Marien Ngouabi avait donné son accord mais,quelques mois après qu'ils répétaient avec les instruments de l'armée,l'officier supérieur Yhombi-joachim,et son groupe,était venu les chasser du lieu tout en leur privant de l'usage de ces instruments en les traitant des Diawaristes!Et Kouka répondit que:"Tout ça parce que nous sommes des Laris?"Et Kouka prit son groupe en charge pour des répétitions chez lui mais le président,Marien Ngouabi,qui leur avait autorisé de répéter avec les instruments de l'armée,à la suite de ce coup de force contre Kouka et son groupe,n'avait rien dit ni fait valoir sa fonction de supérieur pour protéger Kouka!Et le peuple avait assisté au devenir de l'autorité de ce président!!!Enfin,sur la photo avec Kouka,qui est ce Nganga Eugène?En attente,bien à vous.

Messager 29/08/2016 08:18

Notre aîné Clément Ossinondé me charge de remercier nos amis Yandundu et David pour les oeuvres envoyées. Elles serviront aux musiciens de Bantous de préparer les funérailles de Célestin Kouka. Toutefois, il souhaite que l'on lui cherche encore les titres manquants comme: Liwa ya Hotelet et Georgina.

Messager

Messager 28/08/2016 14:11

Suite à la demande de Clément Ossinondé, nous avons réceptionné de

-Yandundu (Belgique) les chansons suivantes:

1.Kendeka malembe (Kouka et l'OK-Jazz)

2.Oboyi ngai likambo te (Kouka)

3.Nayebi bolingo (Vicky)

4.Pantchika (Kouka)

5.Na tikali ngai moko (Kouka)



de David M. Des USA les chansons suivantes:



1.Oboyi ngai likambo te (Kouka)

2.Nayebi bolingo

3.panchika Es Mi Cancion

4.natikali ngai moko

5.Olongoli ngai na motema



Nos remerciements à nos deux mbokatiers

Messager

Yandundu 27/08/2016 15:24

En réponse à l'avis de recherche de Clément Ossinondé sur certaines œuvres de Célestin Kouka.Cinq de ces titres se trouvent dans mes archives.Eu égard à la grande contribution de Mr Ossinondé à la sauvegarde du patrimoine musicale des deux Congo,je serai ravi de les lui fournir dès qu'il le jugera nécessaire.Cordialement.Yandundu

Messager 27/08/2016 17:03

Une fois de plus merci mon cher Yandundu. Nous allons tout de suite transmettre les oeuvres à notre aîné Clément tout en diffusant une pour les mbokatiers.

Messager

Messager 27/08/2016 16:38

Merci beaucoup Yandundu d'avoir réagir promptement à la demande de notre aîné Ossinondé. Vous connaissez l'adresse émail mboka64@yahoo.fr. qui se fera le devoir de transmettre ces chansons .


Messager