Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Paul Kitenge Muadi

A propos d’IFOLEA et de l’orchestre Ifanza tofio

 

Référence : http://www.mbokamosika.com/article-a-propos-d-ifolea-81301357.html

 

Bonjour chers mbokatiers. C'est en parcourant les archives que je viens de tomber sur ce sujet. Il n'est plus d'actualité, mais je suis obligé d'y apporter un éclaircissement. Ifolea dit "Djani" était musicien de l'ochestre "Stukas flammes" qui a pris plus tard l'appellation de "ifanza tofio".

Pour la petite histoire, l'orchestre  « Stukas flammes » a vu le jour en 1969. Au départ il y avait la présence de Gaby Lita qui nous a faussé compagnie le lendemain. Quand je dis "nous" parce que je faisais partie du comité dudit orchestre. Le président c'était Bolamba Laurent "bolaur". Il habitait la rue Moanda à Matonge, et moi sur sendwe, avenue voisine à la sienne. Voici la composition de l'ochestre au début:

Chant: Jean Ifolea "djani" (Camp-Christ-roi - Kasavubu)
Germain Nyomo (rue Mateba - Matonge)

José ize (bld. Sendwe - Matonge)
Jean-Tonny (avenue victoire – Matonge)
Bolamba Roger (rue Moanda - matonge)
Dieza "Jean bebe" (kasavubu)
Chanteur yéyé: Masani "massin" (quartier du 20 mai)
Guitare solo: Jeff (rue tshikapa - Matonge)
Guitare rythmique: Oscar Kabongo "os" (rue Tshikapa - Matonge)

 Et Adolph Mubiayi (Rue Luozi-Matonge)
Bass:  Jean Freddy (1er bassiste) et Alphonse Zuma (Lovis)
Batterie: Josö le beau (quartier du 20 mai)
Congas ou tumbas: Basile Ize "bayard" (bld. Sendwe - matonge).

Comme dans tout ensemble musical il y a eu des départs.
- Bakunde Ilo Pablo a remplacé José le beau à la batterie.
- Albert a pris la place de Jeff à la guitare solo, lui aussi nous a quittés
pour l'orchestre veve de verkys.
- Diblo Dibala a remplacé Albert. Peu de temps avant, nous avions opté  pour l'appellation "ifanza tofio".
Ilo Pablo nous quitte pour zaiko, avec sa chanson "Lea rose" chez nous, "Ndonge" dans zaiko l.l.
l'orchestre n'avait vraiment pas tenu longtemps. Début des années 70, au moins 3 ou 4 ans si je ne me trompe pas, c'en était fini. En 1969 j'avais 20ans, aujourd'hui 67, c'est normal que j'oublie certaines choses.
Vedette principal, Jfolea était à la base de cette fin . Il était devenu rebelle. Il était toujours dans le sillage d'Evoloko, Efonge... Et autres. Ce comportement avait découragé la plupart d'entre nous, surtout les musiciens qui en grande partie étaient comme moi-même, étudiants. Le choix était clair, rester aux études.
Ifolea était un grand chanteur, il faisait du 2ème. Aussi il chantait juste et dansait bien !

Voilà en résumé mon apport sur ce sujet. Croyez-moi, j'étais dedans.

Je vous ai parlé d'ifolea chez nous. Avant nous, je ne sais pas dans quel ensemble musical il  avait évolué..

Bien à vous,

Jean-Paul Kitenge Muadi.

 

Les deux chansons de l’orchestre "Ifanga Tofio" envoyées par Jean-Paul Kitenge Muadi ont été retouchées techniquement par notre ami Pouko de la RCA.

 

 

 

Commenter cet article

Max Debo 08/10/2016 14:13

Merci bcp Mr JPKM, Ifolea jeune chanteur de talents (cherche confirmation) proche de Efonge et Evoloko est mort juste avant sa sortie officielle avec Zaiko, suite a une courte maladie. Ils (Evoloko, Gina et Ifolea) avaient fait un voyage a Brazza pr la recherché des fetiches. A leur retour, Gina avait la folie et Ifolea aussi. Pour Ifolea sa soeur qui devrait mourir n'avait pas repondu a l'appel matinal de son jeune frere en retour de Brazzaville. Histoire vraie???

Claude Kangudie 23/08/2016 21:26

IFOLEA...un enfant terrible de la musique congolaise parti trop tôt...Il n'a pas eu le temps d'exploser auprès du grand public...Notez la proximité de ces chansons avec les compositions de Efonge et Evoloko...Mon frère Kitenge GRAND MERCI car j'ai toujours pensé à ce prodigé de notre musique, Ifolea en me demandant si un jour j'écouterai encore ses chansons...
Mon frère Pedro: année 1973, une soirée de théatre et de poèmes est programme dans mon école, le CMS de Kisantu...au programme "le Lokole des amoureux"...un des mes collègues, Nsimba Mbemba déclamera ce poème d'une manière magistrale...tellement magistrale que je m'en souviens encore aujourd'hui comme si c'était hier...Mboka na biso ezali RD Congo, Libanga ya Talo...

Claude Kangudie.

David M. 23/08/2016 00:20

Bonsoir,
J'ai une question pour Jean-Paul Kitenge Muadi:
Il a existe pendant cette periode l'orchestre "Flammes Mokakatano".
Quelle relation y avait-il entre cet orchestre et Stukas Flammes?

Blondé 22/08/2016 19:31

En écoutant cette musique congolaise de ce que j'appelle la belle époque, je ne peux m'empêcher de réitérer ma demande concernant les chansons "Celito waila" de Robin et Los Angel, sortie en 1966 sur le même 45t que Ngai Robin mawa et deux autres qui seraient de Bédermos - EMBRASSE MOI MARIE - avec ces parole: "je ne sais pas pourquoi je t'aime, Maria, mon amour, la nuit je ne pense qu'à toi, sans toi, je mourai. Embrasse moi Marie, où est Zozo ....etc. Cette chanson se trouve aussi sur un 45t avec "LA PROMESSE DE CE SOIR" au verso. Je demande à tous les mbokatiers de m'aider à trouver ces œuvres qui on marqué longtemps mon enfance.

Jean Paul Kitenge Muadi 06/09/2016 13:59

Bonjour cher David, j'étais en voyage en Irlande, je suis revenu hier (le 5-9-2016) et aujourd'hui je tombe sur ta demande. La tu marques encore 1 point; je constate que tu étais proche de nous , c'est-à-dire d'Ifanza Tofio et cela me fait grand plaisir. En effet "Mokili" est l'un des titres d'Ifanza. Je n'ai aucune idée du titre du verso, néanmoins, je rappellerai les amis à Kinshasa pour en savoir un peu plus. Au cas ou ils détiendraient encore des chansons, je leur demanderai de me les faire parvenir et vous satisfaire ensuite à travers Mbokamosika. Merci pour l'intérêt que tu manifeste pour cet ensemble qui nous a égayé autrefois. A bientôt frère et mes salutations à tous les Mbokatiers.

Jean Paul Kitene Muadi 23/08/2016 15:02

Bonjour à tous. Grand merci Mr. David. En effet, nous avions estimé à un moment donné de nous débarrasser de l'appellation "STUKAS" parce que nous n'en avions plus aucun lien et aussi pour éviter la confusion avec "STUKAS BOYS". C'est ainsi que nous avions opté pour "FLAMMES MOKAKATANO" Ensuite est venu l'appellation "IFANZA TOFIO". Excusez-moi pour cet oubli, la mémoire m'a encore fait défaut. Néanmoins, je constate avec joie qu'il y a aussi certains frères qui ont connu cet ensemble musical qui pendant son existence a affiché 3 appellations. encore fois merci Mr. David.

Blondé 22/08/2016 19:31

En écoutant cette musique congolaise de ce que j'appelle la belle époque, je ne peux m'empêcher de réitérer ma demande concernant les chansons "Celito waila" de Robin et Los Angel, sortie en 1966 sur le même 45t que Ngai Robin mawa et deux autres qui seraient de Bédermos - EMBRASSE MOI MARIE - avec ces parole: "je ne sais pas pourquoi je t'aime, Maria, mon amour, la nuit je ne pense qu'à toi, sans toi, je mourai. Embrasse moi Marie, où est Zozo ....etc. Cette chanson se trouve aussi sur un 45t avec "LA PROMESSE DE CE SOIR" au verso. Je demande à tous les mbokatiers de m'aider à trouver ces œuvres qui on marqué longtemps mon enfance.

David M. 26/08/2016 00:35

Re-bonsoir Mr. Jean-Paul Kitenge Muadi,
Je reviens encore une fois sur Flammes Mokakatano.
J'avais un 45-tour de cet orchestre avec comme titre 'Mokili" sur une face. J'oublie le titre de l'autre face. Est-ce que vous disposez par hazard cette chanson?
David M.

Pedro 22/08/2016 18:41

Dire que l'orchestre n'a pas tenu longtemps, c'est une façon de parler, car 3 ou 4 ans pour un orchestre kinois, c'est une éternité. Je m'intéresse au nom Bolamba Roger. Est-il un descendant du poète Antoine-Roger Bolamba qui a écrit le poème Lokolé? Sur la cime des monts/Dans les bas-fonds/Les vallées/Les plaines/Au plus profond de la forêt/On écoute ta voix, Lokolé/Lokolé des amoureux/Lokolé des conteurs/Lokolé des guerriers/Tes charmes sont puissants/etc.

Messager 23/08/2016 12:54

Jean-Paul,

J'ai eu beaucoup de peine à mettre en page votre article écrit entièrement en majuscule. Prochainement essayez d'écrire normalement.

Messager

Jean Paul Kitenge Muadi 23/08/2016 00:07

BONJOUR CHER PEDRO. BOLAMBA ROGER N'ETAIT PAS DE LA FAMILLE DE L'ECRIVAIN. IL ETAIT LE PETIT FRERE DE BOLAMBA LAURENT LE PRESIDENT DE L'ORCHESTRE. ILS HABITAIENT LA RUE MOANDA ET PAPA BOLAMBA L'ECRIVAIN AVEC SA FAMILLE, HABITAIENT SUR LE Bld SENDWE, DEUX AVENUES VOISINES. IL Y AVAIT TOUT SIMPLEMENT RESSEMBLANCE DE NOM.
PLUS HAUT J'AVAIS OUBLIE DE DIRE CERTAINES CHOSES.
1- DANS L'ORCHESTRE NOUS AVIONS 2 GUITARISTES RYTHMIQUES, IL S'AGISSAIT DE ADOLPHE MUBIAYI, RUE LUOZI MATONGE ET OSCAR KABONGO.
2- LE NOM DE NOTRE PREMIER BASSISTE N'ETAIT PAS FELIX, MAIS JEAN FREDDY.
QUAND IL NOUS A QUITTE POUR AILLEURS, C'EST ALPHONSE ZUMA "LOVIS" QUI A PRIS SA PLACE, IL HABITAIT QUARTIER DU 20 MAI.
J'AIMERAI AJOUTER CECI AUSSI, LA FIN DE L'ORCHESTRE N'ETAIT SEULEMENT DU A CAUSE DE LA PREMIERE RAISON QUE J'AI EVOQUE PLUS HAUT, MAIS AUSSI A CAUSE DES FINANCES. NOS COTISATIONS NE SUFFISAIENT PLUS POUR LA LOCATION ET LE TRANSPORT DU MATERIEL (INSTRUMENTS), CAR L'ORCHESTRE ETAIT EN GRANDE PARTIE COMPOSE DES ETUDIANTS, ET SURTOUT AUSSI A CAUSE DE LA MORT DE NOTRE VEDETTE PRINCIPALE "IFOLEA DJANY".