Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Amaya Mokihini

Une chanson du Dr Nico à identifier, expédiée par Amaya Mokihini de Franceville (Gabon)

Cher Bibi.

Je termine ce mois de juin avec bonheur d'avoir réécouté les 3 titres que je cherchais en vain ici. Merci.

Je vous envoie ces quelques 2 minutes d'une chanson du Dr Nico que nous écoutions lorsque nous étions encore au primaire. J'avais le morceau sur une K7 qui s'est dégradée, et n'ai pu récupérer que ces 2 minutes. Je ne rappelle plus son titre et arbitrairement je l'ai intitulé "Ngai Mpe mosolo té", la phrase d'un refrain.

Quel est son titre?

Fraternellement.


 

Amaya Mokihini

Franceville

Gabon

 

Grâce à Mwenze et à Armand Kabongo, nous savons que le véritable titre de la chanson expédiée par Amaya est "Mokili makambo", de Sangana et l'African-Fiesta Sukisa, dont voici un extrait de la totalité de la chanson envoyée par Armand Kabongo. On y retrouve la composition de l'African-Fiesta Sukisa à l'époque. 

 

Commenter cet article

MWENZE 10/07/2016 22:04

Ok, j'y suis à présent!

Messager 10/07/2016 17:36

Cher Mwenze,

Volcan n'est-elle pas cette formation constituée de dissidents de l'African-Jazz en 1968, avec en tête Mathhieu Kouka, après le succès de la chanson BB 69?

Messager

MWENZE 10/07/2016 13:11

Messager, du coup tu installes le trouble, si ce n'est le doute dans ma tête. Une chose est sûre, mai 1968 marque le départ de tous les éléments de la formation de l'African-Fiesta Sukisa dont les noms sont énumérés dans la chanson. Mais comment diable me revient-il donc le nom de l'orchestre VOLCAN "Ni béto bâ"? (en dialecte lari, "Nous voici")

Messager 10/07/2016 09:37

Je pense que notre ami Mwenze a voulu mentionner African Soul en lieu et place de Volcan Ni be Toba.

Messager

MWENZE 10/07/2016 08:12

ERRATUM: Lire "1968" au lieu de "1969" sur toutes mes interventions relatives à la chanson "Mokili Makambo" ici en objet, me référant au dernier répertoire de cette formation de l'African-Fiesta Sukisa ( dont elle fit partie ), peu avant de quitter en bloc Dr NICO et son frère aîné Mwamba Déchaud en mai 1968, et s'en aller créer l'orchestre "Volcan" Ni-béto-bâ.
MWENZE

MWENZE 09/07/2016 22:45

Grand merci à toi Claude, et tout le plaisir pour moi de savoir que mes rares témoignages émeuvent à ce point ceux qui les lisent. Pour rester dans l'émotion, je ne saurais terminer ce clin d'œil sans signaler la prouesse opérée dans cette chanson par Dr NICO qui attaque le deuxième solo sur un trémolo de guitare, prouesse par sa virtuosité, sans raté ni atermoiement, sa longueur, 24 secondes et 2 tierces (!), et sa structure enfin, mouvante faite de montée et de descente. Ce sont ces petits riens, qui ont tant manqué à ses congénères, qu'on ne retrouve plus aujourd'hui, et qui ont fait de NICO dans la postérité, d'abord l'as (Nico mobali), puis le docteur, enfin le dieu de la guitare et le plus grand soliste africain de tous les temps! Y a t-il encore un soliste dans cette musique aujourd'hui? Ainsi va la vie, comme tu dis Claude, car force est de constater hélas que la musique congolaise est derrière nous. Salut et excellente semaine à tous.
(MWENZE)

Claude Kangudie 09/07/2016 20:21

Bonjour mon frère Mwenze...Ton émotion est contagieuse et douloureuse...Ces temps passés et qui ne reviendront plus. Ainsi va la vie, que c'est triste et mélancolique. Bon week end à tous.

To bosana te, mitolo na biso ekundama na RD Congo, Libanga ya Talo...

Claude Kangudie.

MWENZE 09/07/2016 18:48

PS: "Mokili makambo", une des plus belles chansons de la musique congolaise (chanson de l'année 1969), certainement la plus mélancolique d'entre elles, par son thème (une femme en mal de progéniture qui se plaint de sa stérilité), son rendu au chant (trois voix mélancoliques, Sangana-Mizélé-Chantal) et toute la maestria de son orchestration arrangée par Dr NICO.. Grand merci à Amaya Mokiyini par qui nous revient ce week-end le souvenir de ce chef-d'oeuvre.
MWENZE

MWENZE 09/07/2016 18:31

Choses vues:
Pendant que SANGANA chante en solo le couplet de "Mokili makambo", je vis trois femmes se détacher de la piste de danse, venir se mettre à genoux devant lui en le suppliant de modérer ses propos ("pardon Sangana, ékoki boyé, tika!...Tika biso Sangana... tosali yo nini?"). Et lorsque CHANTAL et MIZELE le rejoignent au micro pour entamer le refrain, je les vis alors fondre en larmes, puis pleurer à gorge chaude. Ce fut un moment d'émotion comme je n'en connaîtrai plus jamais dans ma vie. Et je confesse que j'en pleure, au moment même où je rédige ce témoignage. C'était au Bar-dancing "Faignond" de Brazzaville, un week-end de Pâques 1969. Mon doyen Ignace MUKENDI-MBAMBI s'y trouvait.
A mon frère Michel Kinzonzi qui aime bien mes témoignages, à qui je souhaite un bon week-end et que salue chaleureusement.
MWENZE

Messager 09/07/2016 12:09

A propos de la chanson « Mokili makambo », nous avons trois points à souligner :
- Après l’audition de la totalité de la chanson envoyée par Armand Kabongo, nous avons constaté qu’effectivement, elle manquait dans notre discothèque comprenant pourtant plus d’une centaine d’œuvres de l’African-Fiesta Sukisa.
- En guise de remerciement à notre ami Amaya Mokihini du Gabon, nous lui avons envoyé toute la chanson afin qu’il puisse se remémorer encore du temps passé au Lycée.
- Nous avons remarqué que dans le répertoire de l’African-Fiesta, il existe plusieurs titres intitulés « Mokili » , à savoir : « Mokili ya nzambe », « Mokili matata », et « Mokili makambo », sur lesquels nous reviendrons un jour.

Messager

Messager 09/07/2016 06:32

Merci à notre ami Armand Kabongo qui vient de nous envoyer toute la chanson "Mokili makambo".

Messager

MWENZE 08/07/2016 22:18

Affirmatif, "Mokili makambo" une composition de Sangana et l'African-Fiesta Sukisa, par ailleurs chanson de l'année 1969, distinction qui continue d'exister partout ailleurs en Occident et en Amérique, et qui chez nous a disparu depuis. Regrettable!

Armand 08/07/2016 21:29

Hello Messager.

Le titre de la chanson c'est " Mokili Makambo".

Messager 08/07/2016 17:26

A mon avis, je pense que le titre exact serait " Ngai muasi mobali te". Je croyais l'avoir dans ma discothèque, mais après une journée de recherche, je me suis rendu compte qu'il n'en est rien. Une preuve, une fois de plus, que de nombreuses oeuvres de la chanson congolaise sont introuvables.

Messager