Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Prof. Christophe Kambaji

 

À la recherche d’un éditeur pour un manuscrit en Ciluba.

 

J'ai un manuscrit intitulé  "TULONGAYI CILUBA,Mukanda wa Balongi" Il aborde des situations de la vie de tous les jours.Par exemple "Kuebeja Njila, Mu Cisalu,Ku nzubu wa madia,Ku nzubu wa manga, Ku Banka,Kwela nshinga......"Ce sont des dialogues accompagnés d'exercices interactifs dans lesquels les locuteurs emploient du vocabulaire en ciluba moderne et employé dans la vie de tous les jours.Ce manuscrit est accompagné d'un "Mukanda wa balongeshi" qui contient des réponses à certains exercices de "TULONGAYI  CIluba, Mukanda wa Balongi".

Pouvez-vous m'aider à trouver une maison d'édition qui peut m'aider à publier ce manuscrit comme manuel d'étude du Ciluba? Il est souhaitable que les dialogues soient enregistrés sur CD-ROMs .Si ce manuscrit est publié comme manuel scolaire,il sera très utile pour les Congolais qui cherchent à retrouver leurs racines et peut être proposé dans les  écoles de la RDC (secondaires) et même dans les sections de la Faculté de philologie africaine des université congolaises pour la formation des maîtres.


Bien à vous.

Professeur Christophe KAMBAJI
Avenue du Derby,7
Boîte 6
1050 Bruxelles
GSM:0498839940

Email:christophekambaji@outlook.com

 

Nous invitons ceux ou celles qui pourraient aider le professeur Christophe Kambaji à réaliser son projet à le contacter directement à travers son adresse ci-dessus.

 

Commenter cet article

Samuel Malonga 04/04/2016 09:38

Que se passe-t-il à Brazzaville?

Ce mardi 4 avril vers 3 heures du matin, la population de la ville de Brazzaville s'est réveillée en sursaut. En effet, des tirs nourris ont été entendus dans le sud de la capitale congolaise, plus précisément à Bacongo où le commissariat a été brûlé. Vers 7heures du matin, une petite acalmie a permis à la population de sortir pour faire quelques achats. La peur règne à nouveau à Brazzaville où il y a déjà des morts. Selon le coup de fil reçu, il semble que les Ninjas, la milice de feu Bernard Kolelas, sont à la base de cette attaque. Est-ce le début d'une nouvelle guerre? En tout cas il est à craindre qu'une longue crise s'installe dans ce pays. Sassou, rentré depuis hier de Niamey pour assister à l'investiture du président nigérien, a attérri à Oyo. Il semblerait qu'il aurait donné l'ordre à ses Cobras de réagir vigoureusement à l'arme lourde.Etait-il au courant de ce qui se tramait dans la capitale? En tout cas, cette crise post-électorale augure mal une situation politique déjà lourde qui cache mal cette guerre larvée qui a toujours existé entre le Nord et le Sud du pays.