Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

Au moment où le corps du célèbre chanteur Papa Wemba, décédé inopinément le dimanche 24 avril 2016 à Abidjan, s’apprête à être rapatrié à Kinshasa, nous proposons aux mbokatiers un document d’archive rare, c’est-à-dire le portrait de son épouse Luzolo Kibenga (Amazone), réalisé en décembre 1979 sous la plume de Nila Mbungu d’Elima dimanche, avec les photos de Nesba Babaka.

Cet article a été rédigé lorsque Amazone qui avait rencontré Papa Wemba le 27 octobre 1970, n’était âgé que de 24 ans,  lorsque leur union totalisait 9 ans.

A travers ce document, Amazone décrit les dix premières années du parcours artistique de son mari, Papa Wemba depuis Zaïko jusqu’à son escapade dans L’Afrisa, pour un contrat qui devrait expirer en 1980. Une escapade qui fut à l’origine du retour précipité d’Amazone à Kinshasa, après un séjour prolongé à Bruxelles. Les détails se trouvent dans le texte.

Ce document nous apprend que les chansons : « Zina Zonga » (1971), le premier titre de Wemba ; « Amazone » (1975) ; « Zonga-Zonga » (1978) ont été dédiées à Amazone, sa femme. Tandis que « Lèvres roses », et « Ngambo moko » (1979) ont été composées pour éviter une rupture.

Pour permettre aux fanatiques de Papa Wemba de revivre ses neuf premières années d’union avec Amazone, nous nous sommes débrouillés pour rendre le plus lisible possible, l’interview que son épouse avait accordée au journal Elima en 1979.

Par ailleurs, nous informons les mbokatiers que très prochainement, ils auront droit à un document exclusif sur la mort de Papa Wemba, par un de ses plus proches amis.

Messager 

.

 

.

L'article décomposé

 

 

.

 

.

 

.

 

.

.

 

 

Commenter cet article