Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

Le fils de Raoul Dumont recherche ses amis d’enfance à Kabinda.

 

Je suis vraiment un ancien de Kabinda! Fils de Raoul Dumont à qui appartenait l'Hôtel du Lac -Kilushi ! La Socolo ou Cobelo !

 

J'ai été chez les frères Institut ST Ambroise (1948-1954) ! Muntamba Lumpungu et mon père étaient amis !

 

J'aimerais retrouver des amis de jadis !!

 

merci !

 

 Pierre Dumont 

 

Témoignage

 

 L'Hôtel du lac était sur une colline d'où on avait une belle vue sur le lac de Kilushi . On prenait la direction de Luputa et à 5km du poste de Kabinda il y avait les "Dumont" ! D'abord puisqu'il n'y avait pas d'école à Kabinda , j'ai ete envpyé à l'âge de 6 ans à l'internat,chez les soeurs à Kamina. Puis à l'internat des Frères de la Charité à Kabinda car mes parents étaient colons et très occupés par le business . ma mère s'occupait du motel de Kilushi et mon père avait des magasins un peu partout dans le Lomami d'abord sous le nom de Cobelo puis Socolo ! (Société Commerciale du Lomami).Il était arrivé en 37 comme comptable pour la Combelga -compagnie cotonnière-Il y avait du coton partout ! c'était la grosse industrie de savon, huile et tissu! - Il y avait aussi la Colocoton, la Cotonco.. -une grosse boite!-Tout ça a disparu ! Dommage!

 

A l'Institut St Ambroise , j'étais interne . Nous étions +- 40 internes, presque tous des métisses, dont 3 blancs!  A l'époque on portait des baskets blancs et on utilisait un produit blanc - le Blanco- pour les blanchir !  nous étions donc appelés les" blancos". Certains ne nous aimaient pas trop, d'autres étaient de bons copains. (Racisme à l'envers..). Moi j'allais dans les villages Kamukungu et autres à vélo , nous étions toujours bien accueillis et j'avais des petits noirs comme copains car les blancs étaient plus rares! On avait des jouets en balza , des voitures bien fabriquées par les jeunes Basongye !  Après la guerre les Dinky Toys firent leur apparition: on aurait dû les garder car aujourd'hui ça vaut de l'or ! Il y avait la MAS Messagerie Automobile du Sankuru qui se trouvait sur la route qui mène à l'aéroport (sorte de piste dont on fauchait l'herbe) et d'ouù décollaient des avions en tôle ondulée qui nous menaient à l'école de Luluabourg (Kananga) ?

 

Mon père avait formé un bon boucher qui savait découper une vache, nous en avions une trentaine et des cochons, des poules etc.. pour le motel puis on expédiait de la viande presque partout (Kamende, Mweneditu etc) .

Il avait un manuel qui expliquait comment découper une vache, je me souviens le voir copier les dessins à la craie blanche sur la peau de la bête pour montrer où couper, quels morceaux etc : c'était Kamkamba François . Grand-père avait formé un très bon menuisier Mulenda Pierre et un bon jardinier Mandefu qui fut piqué par un serpent, il est mort à l'hôpital .Le docteur s'appelait Ledent .

 

Plus tard un chef de tribu ( à 45km sur la route de Luputa ( j'ai oublié le nom du village) est venu demander à mon père de créer une entreprise dans son village pour donner du travail à sa tribu. Il lui accorda un grand terrain traversé par une rivière en pente douce !  3 barrages furent construits, des Tilapias de Kilushi furent distribués dans les lacs ainsi formés et chaque annèe on récoltait des centaines de kilogrammes de poisson qu'on salait puis mis à sécher au soleil. Toute la tribu (main d'oeuvre gratuite) en profitait et même les commerçants des alentours!  Un petit % pour mon père ! 

Ce chef était un petit malin !

Faudrait écrire un livre !

 

Pierre Dumont

Commenter cet article