Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Bony

 

Commentaire de Bony sur Vadio Mambenga

 

 

Référence: http://www.mbokamosika.com/article-grand-pere-bozi-boziana-et-l-anti-choc-67115678.html

 

Forum oyo ezali kitoko mpe elengi. Tozali mingi ko participer na histoire ya Congo mpe en particulier awa na histoire ya musique congolaise.
VADIO azali muana ya Yolo Nord mpe azalaki paraplégique na suite ya polyomyélite. Azalaki kotambola na makolo mineyi mpe tango mosusu na tricycle na ye ezalaki na pédale na maboko.
Tata na ye azalaki infirmier mpe epayi na bango père na ye azalaki na Dispensaire na boutique.
Vie ya Vadio ezalaki ya ba jeune nioso ya Kinshasa. Azalaki jeune na mua ba fanatiques na ye.

Tricycle mingi baninga na ye nde bazalaki kopusa ye na sima. Mpe alingaki kokende na cinéma ya matinée mingi na Ciné Maitre Taureau na Yolo Sud na Boulevard Capelle pene na Wenze ya Yolo Sud.
Baye bayebi Yolo Nord ba ko yeba arret ya suka ya autobus sur Avenue Kimuenza en face ya buvette FLAMY. Na tina yango ba receveur ya Bus bazalaki ko benga arret wana Flamingo. Mpe basi mingi bazalaki na nsoni po na kokita wana. Vadio azalaki ko vanda epayi ya ba parent na ye na face ya arret Flamy na croisement ya avenue Kimwenza na avenue Monseigneur Six. Pour information Av. Mgr Six ezalaki balabala ya Bassiste monene ya histoire ya musique congolaise,Vieux De La Lune Luna na Ok Jazz mpe fondateur ya orchestre Tembo na Brazzaville.

Kombo ya Vadio ewuti wapi. Elingaki Vadio cinéma mingi,alingaki mpe ba film ya Peplum oyo to bengaki na lingala Film ya ba Romain. Na succès ya film QUO VADIS nde ayaki ko zua surnom ya QUO VADIS oyo esalaki dimunitif ya VADIS.
Moto nioso ayebaki ye na Yolo de près ou de loin. Bus ezalaki ko telema liboso ya lopango na bango. Azalaki paralytique mpe azalaki kobeta guitare malamu.

Vadio azalaki mentor ya evoloko. Evoloko azalaki ko benga ye Prof. Vadio azalaki parmi bato ya liboso bazalaki koyoka ba compositions ya evoloko mpe bazalaki ko repeter na ye. Sans oublier ko nualier.
Vadio a influencé attaque Isifi ya Zaiko mingi. Baye bayebi attaque Isifi ezalaki composée de EVOLOKO,MAVUELA,WEMBA,BOZI seul Jossart azalaki ko accompagner bango puis petit na bango Gina.

Idée ya conflit ya Evoloko na Vadio ezali absurde. VADIO azalaki mentor ya Evoloko. Koyemba ya Evoloko e subir influence manifeste ya Vadio mpe elongoli mérite ya Evoloko té. Yoka Evoloko na oeuvre na ye ya liboso Na konzemba,o comparer na Eluzam. Soki oyebi koyemba ya Vadio yoka Eluzam po na koyeba influence na ye. Amazone mpe ezali na influence ya Vadio.
Depart ya Wemba,Mavuela de ISIFI ezalaki mpo balingaki lisusu ko yemba na Vadio te. Evoloko azalaki ko imposer ye. Vadio azalaki pur vieux na ye.
Vadio azalaki professeur na bango.Baye bayebi ba musicien basalaki maquis epayi ya Evoloko avant meme idée ya création ya ISIFI bakoki ko témoigner rélation forte ezalaki entre Vadio na ye. 



Wana contribution na ngai

 

Bony

Commenter cet article

Messager 02/02/2016 09:45

J'aurais pu intervenir plus tôt. Vadio était un Mukongo, précisement un Manianga. ce nom de Mambenga qui est lié à la région de l'Equateur n'est pas son véritable nom. Nous attendons des anciens artistes d'Isifi son nom authentique.
Ce n'est pas la première fois qu'un musicien s'affuble d'un nom d'artiste n'ayant aucun lien avec ses origines. Déchaud Muamba n'avait-il pas adopté le nom de Déchaud Mongala? Si nous fouillons les archives, nous tomberons sur l'identité de Vadio, à moins que la presse n'ait pas son travail à l'époque.

Messager

Ja Ben 28/01/2016 04:16

D'apres Dio-Dio (un ancien de Congo2000), Vadio etait in Mukongo. Le nom mungala Mambenga correspondait sans doute mieux a son style de chant baritone Wendo.

Je pense que, dans la musique congolaise, les vrais successeurs de Wendo sortirent du mouvement musical Isifi (Shungu Wembadio, Bozi Boziana et Vadio Mambenga).

A part Mavuela Somo et Wa Gina , l'influence vocale de Vadio sur les autres stars d'Isifi (Evoloko, Wemba et Bozi) sautent aux yeux.
Ils etaient deja de tres bons chanteurs a l'epoque, mais l'influence Vadio leur fut necessaire pour creer ce style de chant Wondo-esque parti de Isifi Lokole, Yoka Lokole, Viva-la-Musica...et plus tard aux Wenges.
Kester Emmeneya, c'etait du baritone Wa Gina, un peu de Mopero, un peu de Vadio lourd.

Enfin, on doit dire que pour durer dans la chanson, il faut explorer differentes influences. Ce que les Wemba, Evoloko et Bozi avaient eu la justesse de faire tout au long de leurs carrieres.

Ja Ben

Pedro 24/01/2016 16:15

Ah! Voilà où nous amène cette culture du vocatif de « petit » à un collègue qui est à peine quelques mois plus jeune que soi. J’ai suivi une interview de JP Buse où, selon ce que j’infère du discours direct dans le récit, les collègues l’appelaient « petit ». Petit yaka naino awa. Petit yemba boye. Petit sala boye. Quand j’ai vérifié, J P Buse est né en 1955, Redo en 1954 et Jossart en 1953. Ces gens appartiennent à la même génération. Le fait que quelqu’un vient d’entrer dans Zaïko après vous ne vous donnerait vraiment pas le droit de l’appeler Petit. « Ah ! nleke Kiambukuta… » « Ah ! Mbuta Mangwana … ». L’un est né en 1945, l’autre en 1949. Soit. Ils appartiennent encore à la même génération. Dans ces cultures où la valeur n’attend point le nombre des années, aucun des deux n’insisterait sur le fait qu’ils sont mbuta et nleke.

Messager 24/01/2016 00:00

Anto Nickel,

Je viens de résoudre ce petit problème dont le but était de sécuriser les commentaires. Maintenant tout est revenu en ordre.

Messager

Antoine Nickel 23/01/2016 22:41

Effectivement, il y a quelques précisions à apporter au récit de Bony.
Premièrement, quand il parle de l'attaque "Isifi" dans Zaïko. "ISIFI" était le nom d'un groupe de Nzong-Nzing créé par Gina Efonge et Anto Evoloko qui se faisaient accompagner par Bozi alors sociétaire de Minzoto Wella-Wella du Père Buffalo. Bozi n'a intégré Zaïko qu'après le départ de Gina pour troubles psychologiques. L'attaque composée d'Evoloko, Gina, Shungu et Mavwela répétait chez Evoloko (donc avec la présence proéminente de Vadio) avec Pépé Felly. Nyoka Longo n'a jamais fait partie de cette attaque. Bozi, ami d'Evoloko, a donc remplacé Gina, grâce au forcing d'Evoloko, superstar de Zaïko d'alors.
Deuxièmement, "petit na bango Gina" est une expression erronée car Gina a 1 an de plus qu'Evoloko. Les plus jeunes dans Zaïko, c'était Evoloko et Manuaku, nés respectivement le 19 mai et 19 août 1954. Et Gina était arrivé dans Zaïko 1 an après Evoloko (toujours grâce au forcing d'Evoloko) et 3 ans avant Bozi comme expliqué ci-haut. Pour rappel, Evoloko et Gina évoluaient avant dans le groupe Map's Iyambolé.
Troisièmement : Si Evoloko a bel et bien voulu imposer Vadio comme chanteur dans Isifi Lokolé pour suppléer l'absence de Bozi, la vraie raison du départ de Wemba et Mavwela (Bozi étant malade lors de la séparation), c'est l'interview d'Evoloko dans un journal où il déclarait être le vrai leader du groupe. Cette déclaration était sensé être OFF, mais le journaliste l'a quand même écrit, raison pour laquelle Evoloko a boycotté la presse pendant longtemps. Et les journalistes le lui ont d'ailleurs fait payer pendant des longues années.

PS : je ne sais pas vous, mais la validation des messages par "Je ne suis pas un robot" chez moi, très compliqué !!! il faut valider 10, voire 15 fois pour que ça marche :(
Si Messager pouvait me dire ce qu'il en ait ....

Pedro 22/01/2016 18:02

Il y a un détail dans la contribution de Bony qui m’interpelle. Je me demande si Wemba et Mavuela pourraient confirmer que la raison de leur départ d’ISIFI est effectivement qu’ils ne voulaient plus chanter avec Vadio. C’est ici, je crois, que les acteurs eux-mêmes n’en savent pas plus que nous. Le départ (aussi bien que son comment et son quand) est un fait, mais le pourquoi est une interprétation du fait. Ne plus vouloir chanter avec quelqu’un qui chante bien n’est pas une raison valable pour quitter un orchestre. Constituez deux attaques, comme dans Zaïko d’où vous êtes venus. D’ailleurs, n’est-ce pas ce qui arrive quand vous chantez une chanson à canons comme Sambole ? La raison doit être ailleurs : par exemple, c’est clair que cet orchestre ne nous appartient pas et il nous faut quelque chose d’autre avec un plus haut degré d’appartenance (« mouvement ya biso moko »). Voilà pourquoi Pepé Ndombe dit qu’il n’avait vraiment aucune raison valable pour quitter l’African Fiesta National (https://www.youtube.com/watch?v=dMLPyh-M2Vc). Il dit qu’à un certain moment l’orchestre pouvait se produire quand Rochereau voyageait, ce qui n’était jamais arrivé avant lui (Ndombe). Donc, la raison est que, lui aussi pouvait être chef de file. Voilà une raison. C’est comme Emeneya. Le fait qu’il avait tenu le leadership de Viva la Musica pendant des mois et des mois en l’absence de Wemba était la preuve qu’il pouvait être chef de file d’un autre orchestre, puisque Viva la Musica n’était pas SON orchestre de toutes les façons. Revenons à l’exemple de Pepé Ndombe. Quand il parle de sa suspension de l’OK Jazz, c’est là qu’il explique de manière crédible son attitude. Franco décréta que les musiciens devaient arriver à 19 heures pour chaque concert qui commencerait à 22 heures. Trop tôt. Ndombe considère que Franco ne l’a fait que pour dégrader tout les artistes, alors qu’il les avait engagés grâce à leur talent. Et lui, Ndombe, n’a pas accepté cette façon de faire les choses de Franco et, par orgueil, ne s’est pas rabaissée pour demander pardon ou négocier quoi que ce soit. Voilà une explication crédible. Passons à une interview récente de Canta Nyboma (https://www.youtube.com/watch?v=2Vm9ov9aRRI) où il explique ce qui a amené les Lipua Lipua à quitter Bella-Bella. Soki Vangu est suspendu par Verckys. Après la levée de la suspension, une réunion se tient où Soki Vangu dit que sa suspension avait été absurde, puisque l’orchestre lui appartient. Et pour le prouver, il propose que le nom de l’orchestre s’appelle désormais Bella-Bella des Frères Soki. Les Lipua-Lipua se sont sentis dehors. Voilà une autre « bonne » raison.

Pour revenir à l’argument selon laquelle les acteurs eux-mêmes ne font qu’interpréter les faits, que diriez-vous si un acteur ou un témoin oculaire des faits vous disait que la mitose de l’African Fiesta (un de mes thèmes préférés) avait une dimension fondamentalement ethnique ? Moi, je dirais que ce n’est qu’une interprétation. Nous savons qu’après la scission, deux frères se sont retrouvés dans l’African Fiesta Sukisa et deux autres frères dans l’African Fiesta National. Quand on a sur scène dix personnes, deux frères constituent 20% de l’orchestre (le pourcentage de participation électorale de certains pays, qui donne la légitimité aux élus pour gouverner). Quelle est la probabilité que deux frères appartiennent à des ethnies différentes ? Et si on prend un presque-cousin dans le même orchestre et des managers et des membres du comité de l’orchestre dont les parents proviennent des villages adjacents, ça paraîtrait évidemment que la scission a une motivation ethnique.

Samuel Malonga 21/01/2016 14:41

Selon site www.universrumbacongolaise.com, kombo ya Vadio ezali JULES MAMBENGA.

Fulgence Alitri 20/01/2016 12:42

Merci ndeko Bony,
Kasi oyebisi biso te nkombo ya Vadio, son vrai nom de la famille.
Merci.