Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Deux interprétations de Frank Lassan, des années ’50.

Notre génération l’a découvert durant les années ’70 à travers « Laissez tomber ». Mais sa carrière avait débuté au début des années ’50 avant de connaître un passage à vide comme tous les artistes. Cette brève présentation suffit aux mélomanes de deviner qu’il s’agit de « Frank Lassan », de son vrai nom, Assumani Frariala wa Nyembo, un des chanteurs de charme de la musique congolaise issu d’une famille d’artistes : Johnny et Checain Lola, ses frères cadets.

Lorsqu’il a composé « Laissez tomber » durant les années ‘70, le manque d’archives  n’a pas permis aux mélomanes d’apprécier à sa juste valeur, sa discographie réalisée au début de sa carrière.

Voici  ce que mentionne à son égard Mfumu Fylla Saint-Eudes dans « La musique congolaise du 20e siècle » à la page 69 :

 

Année 1949

"Frank Lassan :

Léopoldville découvre un chanteur iconoclaste, Assumani Fariala Wa Nyembo dit Franck Lassan, « beau comme le diable » selon Essous. Maître Taureau ne tarit pas d’éloges sur les qualités vocales de cet artiste. Il appartient à l’école de ceux qu’on appelle, alors, chanteurs de charme dont la particularité est l’interprétation des chansons du répertoire français, de Tino Rossi notamment. À cette époque, nous dit Maître Taureau, Frank Lassan vit à Kalina (actuelle Gombe), au centre-ville, cité européenne, ce qui est un privilège rare."

 

 

Pour confirmer ces éloges, nous avons sélectionné pour les mbokatiers deux oeuvres originales réalisées à l’époque par Frank Lassan respectivement aux éditions Ngoma et avec son groupe , "Rumbella Band".

 

Messager

 

 

Les deux oeuvres de Frank Lassan des années '50

 

 

 

 

Commenter cet article