Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Depuis 5mois, le chanteur Menghe de GO Malebo  n’est plus de ce monde !

Dans nos articles antérieurs, beaucoup de mbokatiers voulaient être fixés  sur le sort de  Menghe-Muliampene, ancien chanteur vedette de GO Malebo,  et auteur compositeur de plusieurs tubes à succès des années 70, plusieurs fois diffusés sur notre site.

A cet égard, nous avons la tristesse d’annoncer à nos lecteurs que sa fille MENGE Zaina Cristy, vient de nous communiquer le décès de son père il y a  de cela cinq mois au Gabon .

 

Oui , mon papa vivait au Gabon , et vient de mourir  il y a 5 mois à présent .
Un homme dévoué et très Sage d'une humilité fantastique, large d'esprit  loyal .

Merci à très bientôt.

 

MENGUE Zaina Cristy

 

+

 

 

.

Suite à cette triste nouvelle, nous présentons nos condoléances à la famille du Chanteur Menghe.  En guise d'hommage au défunt artiste, voici deux  de ses meilleures œuvres,.

 

Messager

 

 

 

Commenter cet article

okitondjo Floribert 06/03/2016 01:08

Que la paix accompagne son âme; que la terre de nos ancêtres lui soit légère. Artiste, tu es, mon vieux, immortel.
Flory Okito

ju 04/02/2015 19:02

Je me souviens aussi d'une émission à la télé.Pendant qu'il chantait "likambo ya supu", les spectacteurs lui offraient les billets de banque, comme à l' accoutumé, qu'il repoussait à son tour. Que la terre lui soit douce.

Pedro 04/02/2015 10:14

Quand j’ai vu le Grand Kallé sur un télé-show de G.O. Malebo en 1974, j’ai cru qu’il était un special guest pour ce jour-là seulement.

Claude Kangudie 03/02/2015 22:49

Encore un grand de notre musique qui s'en va ! Il avait aussi composé "likambu ya supu" qui avait fait tabac dans les années 1975...je me souviendrai des concerts du GO Malebo à la Perruche Bleue. Menghe formait un duo de talent avec le Grand Kallé car en ces années-là, GO Malebo accompagnait souvent Kallé dans ses productions. Normal, GO Malebo était comme le prolongement de l'African Jazz. L'humilité donc parle sa fille était très dominant dans son caractère...et c'était un homme très tolérant et compréhensif, bref un grand monsieur...Paix à ton âme et que nos ancêtres du Congo t'accueille avec amour. "Les morts ne sont jamais morts. Ils sont dans l'ombre sous sous la case...". Le Souffle, Birago Diop.

Claude Kangudie.