Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pandha

Une chanson et un auteur à identifier

Au secours, pour identifier le titre et 'auteur de la chanson dont les paroles du refrain sont les suivantes: Est-ce Bombenga Rochereau ou Sam Mangwana?:

Tala ngai na momi pasi ya bolingo oh
Bibi ya mama eh nga na komi zoba oh
Po nini oh?

Se po ngai na sengi kaka to lingana ah
Solo na ko kufa ba yini ngai pamba

Bibi ngai na moni kaka to bima lelo
Bango ba mona ndenge ya libal'oyo Loulou oh
Soki ngai na kosi yaka to kende hè
Ko tuna na Doudou ah hà tina ya libal'oyo


Grand merci pour votre aide

 

Pandha Depandhaert

 

Notre réponse.

 

 

Biby  n'est ni de Rochereau, ni de Bombenga, encore moins de Sam Mangwana. Elle a été composée par Maximes Mongali et interprétée par Rochereau et Sam Mangwana au sein de l'African Fiesta National.

Messager

 

Max Mongali et Zizi Nzanga, lors d'un concert des retrouvailles des anciens de Los Nickelos

Max Mongali et Zizi Nzanga, lors d'un concert des retrouvailles des anciens de Los Nickelos

Commenter cet article

Pandha Depandhaert 13/01/2015 23:03

Cher Messager, cher Pedro,

Zibebeke est une oeuvre de Rochereau. Cela ne fait aucun doute, surtout dans les milieux politiques du Congo-Brazzaville des années 60.

Pour la petite histoire, Zibebeke était une très jolie brazzavilloise qui était connue pour être la compagne plus ou moins officielle de Monsieur Pascal Lissouba alors Premier Ministre de Massamba-Debat.

A la fin d'un concert mémorable à Brazzaville, Zibebeke, rendue folle par les performances artistiques de Pascal Tabou, a faussé compagnie à l'autre Pascal (Lissouba) pour aller passer le reste de la nuit sous les draps de Rochereau, alias Maître Kassongo.

De retour à Leo, l'artiste adultère n'a pas beaucoup hésité à rendre public son "exploit" à travers le célébrissime cantique intitulé ZIBEBEKE.


Pandha Depandhaert

Pedro 13/01/2015 17:49

J’ai sous les yeux en ce moment un document qui dit que Zibebeke et Laisse-toi aimer sont des compositions de “Tabu Pascal Rochereau”. Biby n’est pas sur cette liste. Je ne vois pas pourquoi Max Mongali n’a tout simplement pas chanté ses chansons, lui qui a plus tard chanté sa propre version d’Etape, et pourquoi il a jugé bon de “céder” complètement certaines de ses chansons, alors que des chansons comme Biby sont restées siennes même s’il n’y a pas joint sa voix. Ce genre d’affaires fera en sorte que, pour toujours, certaines des compositions de Rochereau lui soient aussi attribuées (du moins dans la tête de certains mélomanes).

A. M. 13/01/2015 01:31

Confirmé, … et la liste est longue (zibebeke, laisses-toi aimer, etc.)

Messager 12/01/2015 06:44

Cher Zacharie,
Comme vous le dites, cette oeuvre est mentionnée sur le CD comme étant celle de Maximes Mongali. Il n'y a aucun doute là-dessus.

Messager

Zacharie Muepu 12/01/2015 02:54

Cher messager cette chanson est belle et bien une oeuvre de Max Mon,loin de moi l'idée de vouloir polémiquer mais je rappelle de nouveau le fait le vieux Max avait dit il y a très longtemps qu'il avait donner beaucoup des chansons a son frère frère Pascal.

Portez vous bien tous,et bonne année 2015 a tous les mbokatiers

Pandha Depandhaert 12/01/2015 01:53

Cher Messager,

Grand merci pour vos informations au sujet de la chanson Biby. Un peu décu quand même de devoir faire face à la cruelle vérité. Je voue un culte à Jeannot Bombenga à qui j'ai toujours attribué cette chanson qui, depuis 50 longues années, évoque en moi des souvenirs imperissables . Peut-être voudriez-vous me consoler par une autre merveille dont je ne connais que les paroles du refrain. De grâce, ne me redites pas que ce n'est pas le Grand Jeannot:

Bo mi kipé bino moko oh
Bo tika ko kipé makambo ya baninga
O moni moninga kanga ya yo monoko
Songi singi'ézali mabe oh
O moni ngai kuna okei koyebisa
O ko luka nini kati ya nga na chérie
Ya nga na yé ekota banganga
Ata bo kosala nionso pamba.

Encore une fois merci de nous faire plaisir

Pedro 06/01/2015 10:15

Un vieux tourne-disques à Lubango à la fin des années 70. C’est la première fois que j’ai écouté cette chanson. Si je ne me trompe pas, l’autre face du 45T, c’est Congo Avenir.