Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Samba Tokosamba & Jeanine abimin’bwe, par Michel Boyibanda.

La diffusion de la chanson « Masua enani », de Michel Boyibanda et l’OK-Jazz continue de susciter de nombreux souvenirs. Nous en voulons pour exemples ces deux commentaires pleins d’émotions, qui nous poussent à rediffuser encore quelques œuvres de cet artiste, toujours au sein de l’OK-Jazz.

..

 

On ne saura comment remercier Mbokamosika des informations qu'il livre sur ceux qui ont bercer notre enfance, tel que Michel Boyibanda.
Puisqu'il vit, ne serait-il pas possible de l'interviewer sur sa carrière?
Dites, n'est ce pas le Vieux Michaux qui avait composé dans l'OK Jazz la chanson Jeanine Abimi Mbwe?
Amaya Mokihini

Amaya Mokihini

Je confirme que la langue dans laquelle chante Boyibanda est le likuba, une langue du fleuve comme le moyi. Boyibanda a longtemps vécu à Mossaka et Lukolela où l'on parle également likuba bien qu'étant de l'ethnie sanga sanga. La traduction donnée par le grand Clément Ossinondé est exacte. Reste est le nom d'un ancien armateur, propriétaires de bateaux ayant assuré pendant longtemps le trafic entre Brazza Mossaka Bangui. Cette chanson est une véritable césure dans le style de l'OK Jazz. Elle va imprimer le style "roots" de l'OK jazz après l'abandon du style cubain. Ce que je dis a été souligné par les conférenciers au colloque tenu à Kinshasa sur l'oeuvre de Franco il y a quelques années. Merci à tous les Mbokatiers, un site qui se passe de commentaires! félicitations Bo za likolo
Nkumsi

Nkumsi

Samba Tokosamba & Jeanine abimin’bwe, par Michel Boyibanda.

Commenter cet article

Pedro 26/01/2015 07:25

L’expression « abandon du style cubain » dans le commentaire de Nkumsi attire mon attention. Peut-on parler d’abandon du style afro-cubain dans la musique congolaise, ou doit-on dire que le style afro-cubain s’est progressivement « transformé » ? Je crois qu’on pourrait même parler de « glissement », pour utiliser ce mot qui est à la mode ces jours-ci.