Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Samuel Malonga

Lorsque Loway chantait

 

Empompo Loway avait excellé avec son instrument de prédilection. Un des plus grands chanteurs du Congo, Tabu Ley, pour ne pas le citer, l’admirait tellement qu’il lui colla l’étiquette de " meneur ". Lorsque Deyesse quitta le TP OK Jazz du Grand-Maître Luambo au milieu des années 80, il créa en compagnie de ses amis de l’équipée Sam Mangwana, Diatho Lukoki, Djo Mpoy et Pépé Ndombe, l’orchestre Tiers Monde Coopération. Dans ce groupe, Empompo s´affirma en dehors du saxophone qui incarnait sa personne et sa carrière artistique pour se transformer en chanteur surtout que ses amis qui l´avaient accompagné dans son aventure étaient choristes. Ils l’avaient sûrement encouragé à prendre le micro. Un exercice difficile et une conversion pas évidente. Dans ce nouvel ensemble, le public congolais découvrit la face cachée d’Empompo. Qui crut qu´il pourrait chanter un jour?

 

Cette métamorphose révéla ses qualités jusque-là non exploitées. Il faudrait se demander pourquoi a-t-il attendu si longtemps. N’a-t-il pas eu cette occasion dans les différents orchestres où il est passé? Peut-être que cette idée lui était venue dans l’esprit sur le tard. Avec sa voix mi-rauque mi-grave, Deyesse Tata Mapasa démontra qu’il pouvait bien se servir de ses cordes vocales. Il n’y avait pas seulement des guitaristes-chanteurs comme Luambo ou Mopero. La musique congolaise avait trouvé son saxophoniste-chanteur en sa personne. Compositeur et  arrangeur parmi les meilleurs de sa génération, il se distingua dans Tiers Monde Coopération comme chanteur dans ses propres chefs d’œuvre comme Adolo-Timbi, Christo, Zunguluke ou Ngui Ngo de Ndombe Opetun.  

 

Dans un tout autre registre, pour les besoins de son dernier album "Tour de Babel", en collaboration avec Pépé Kallé et l’Empire Bakuba, Deyesse  Empompo se fit  accompagner par la chanteuse Ya Moseka dans Bibi Amina, Kiti ya fula-fula ou Mobomano. Quand Loway chantait, il couplait merveilleusement sa voix enrouillée à son saxo pour le plaisir de l’oreille. En s´improvisant chanteur, il parvint à capitaliser son succès à travers les tubes qu´il avait lancés sur le marché du disque.

 

 

Samuel Malonga

.

 

Lorsque Loway chantait

Commenter cet article

amaya Mokihini 22/01/2015 20:48

Déesse fut sans conteste le plus grand saxo de RDC et de l'Afrique centrale. Mais je ne savais pas qu'il exellait aussi comme chanteur.

Robby 24/01/2015 02:20

Salut,Amaya . Deyesse et non Déesse Empompo a bien chante dans les années 80 dans leur groupe ''Tiers monde coopération '' . Souvenez-vous de '' ...Nga nabokolaki muana ya nkoyi,nabanzaki niawu...mokili kompilike eeeeeh...'' C'était lui qui chantait .