Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Congo Twist avec Madiata & En quête d’une chanson de Bombenga.

 

  1. CONGO TWIST AVEC GÉRARD MADIATA

Pour notre première détente de l’année 2015 , nous invitons tous les mbokatiers à auditionner la chanson « Congo twist » de Gérard Madiata, que notre complice Samuel Malonga nous avait envoyée l'année passée. Une œuvre et un rythme prisés des mélomanes au début des années 1960.

En dehors de Gérard Madiata, d’autres compositeurs ,  particulièrement Manu Dibango et  Essous Jean Serge avaient également  composé des « Twist ». Certains  se souviennent par ailleurs  de Twist Léo dont le nom de l’auteur nous a échappé.

 

 

 

 

  1. EN QUÊTE D’UNE CHANSON DE JEANNOT BOMBENGA DE 1967.

Salut,

je suis à la recherche d’une chanson que j’ai gardée en mémoire depuis mon adolescence dont voici ce qui m’en reste:

Tokufa nzala likambo te ee toyebi nionso

ebongi tozala pauvre na libertéee

toboyi riche na bozumbu...

 

J’aimerais faire certainement plaisir aux gens de ma générations et à moi-même.

Merci

 

Jessy de Chicago

 

Note de la rédaction.

Cette chanson est sortie en 1967.

" 67 mbula ya sacrifice.

67 mbul'oyo tokanga mabumu.

Na mbula ekoya méthode oyo tokolanda....

Ebandeli pasi na suka malamu",.....

 

 

Monsieur Perdo et chers Mbokatiers,

Voici le texte integral de cette chanson revolutionnaire de Grand Jeannot:

Maloba ya Mobutu, maloba ya mokolo. Elobaki:
Mpo ya ko silisa mayele ya Haute Finance, ebongi to keba
To kufa nzala, likambo té eh, to yebi nionso
Ebongi to zala pauvres na Liberté
To boyi ko zala riches na bowumbu.

Refrain,

67 oh mbul'oyo to kanga mabumu
67 oh mbul'oyo ya b' appetits
Ba mbul'ekoya nde to zui oyo toko luka
N'ebandeli pasi eh, Na suka malamu oh!

Miso makasi eh!
Bana ya Congo
Motema malanu eh!
Mobutu liboso
Biso banso na sima na ye
Mpo Congo ebonga
Vive mboka Congo
Vive liberté


Salut à tous les Mbokatiers

Pandha Depandhaert
Amsterdam

 

Voici le texte intégral de la chanson patriotique " 5 ans" de Nico Kassanda

5 ans ah, 5 ans ah, Mobutu ako telemisa Congo
5 ans ah, mbul'oyo mitano, biso to koyokana

Balobi te mboka Congo etondi na bato
Ba tata, ba mama na bana to bima libanda
To yokana, to bongisa mboka

Refrain

5 ans ah, 5 ans ah, Mobutu ako telemisa Congo
5 ans ah, mbul'oyo mitano, biso to koyokana

5 ans ah, 5 ans ah, Mulamba akokumba gouvernement
5 ans ah, mbul'oyo mitano, biso to koyokana

Pandha Depandhaert
Amsterdam

 

 

Congo Twist avec Madiata & En quête d’une chanson de Bombenga.

Commenter cet article

Pedro 13/01/2015 07:55

Merci, ndeko Pandha, pour les textes des chansons et les explications. Avoir dans la tête le texte complet d'une chanson des années 60 n'est pas chose facile.

Pandha Depandhaert 12/01/2015 12:20

Cher Pedro,

Dans les flots de chansons patriotiques de cette époque, Grand Jeannot avait aussi chanté un chant dont les paroles du debut sont les suivantes:

Salongo, eh eh, Salongo alinga mosala
Salongo eh eh, Salongo alinga mosala

Mobutu alobi iiiiii
Mabele ya Congo ba nkoko ba tika, mabele ya Congo ya bana Congo

Mobutu alobi iiiii
Lipanda mindele ba boyaki eh, lelo lipanda na maboko na biso

Mobutu alobi iiiiii
Oyo ekoya, eya!

Pandha Depandhaert 12/01/2015 12:11

Voici le texte intégral de la chanson patriotique " 5 ans" de Nico Kassanda

5 ans ah, 5 ans ah, Mobutu ako telemisa Congo
5 ans ah, mbul'oyo mitano, biso to koyokana

Balobi te mboka Congo etondi na bato
Ba tata, ba mama na bana to bima libanda
To yokana, to bongisa mboka

Refrain

5 ans ah, 5 ans ah, Mobutu ako telemisa Congo
5 ans ah, mbul'oyo mitano, biso to koyokana

5 ans ah, 5 ans ah, Mulamba akokumba gouvernement
5 ans ah, mbul'oyo mitano, biso to koyokana

Pandha Depandhaert 12/01/2015 11:55

Cher Perdro,

Non, Grand Jeannot n'a certainement pas fait allusion à cette triste affaire des martyrs de la pentecôte pour décrier la Haute Finance. Mais aux Belges nostalgiques de l'Union Minière du Haut Katanga qui allait être nationalisée et plutard remplacé par la GECOMIN." Ebongi to keba " faisait naturellement appel à la prudence face aux réactions qui allaient resultées de la nationalisation de cette importante société que fut l'Union minière.

Des pauvres libres, mais pas des esclaves riches est bel et bien une citation de Amhed Sekou Touré.

Pandha Depandhaert 12/01/2015 11:35

Monsieur Perdo et chers Mbokatiers,

Voici le texte integral de cette chanson revolutionnaire de Grand Jeannot:

Maloba ya Mobutu, maloba ya mokolo. Elobaki:
Mpo ya ko silisa mayele ya Haute Finance, ebongi to keba
To kufa nzala, likambo té eh, to yebi nionso
Ebongi to zala pauvres na Liberté
To boyi ko zala riches na bowumbu.

Refrain,

67 oh mbul'oyo to kanga mabumu
67 oh mbul'oyo ya b' appetits
Ba mbul'ekoya nde to zui oyo toko luka
N'ebandeli pasi eh, Na suka malamu oh!

Miso makasi eh!
Bana ya Congo
Motema malanu eh!
Mobutu liboso
Biso banso na sima na ye
Mpo Congo ebonga
Vive mboka Congo
Vive liberté

Salut à tous les Mbokatiers

Pandha Depandhaert
Amsterdam

Messager 11/01/2015 12:19

Cher Pedro,
Cinq ans, cinq ans est une autre chanson patriotique de l'époque qui n'est pas entre nos mains actuellement, et dans laquelle on évoque le nom de Mulamba, alors premier ministre. Dans "Indépendance économique", on cite aussi les noms de Mobutu et Mulamba. au début du régime Mobutu.

Messager

Pedro 11/01/2015 09:21

J’ai bien fait d’oublier ce premier couplet que notre frère Samuel Malonga vient de nous livrer. Cette Haute Finance-là peut être une allusion indirecte à la pendaison de la Pentecôte, puisque les « conjurés » étaient accusés d’avoir fait appel à la Haute Finance pour (re)prendre le pouvoir. Je me demande toujours ce que le compositeur entend pas "Ebongi tokeba". Cher Messager, quelle est la chanson qui parle de Mulamba ? Cinq ans o, cinq ans o, Mulamba akokumba gouvernement/Cinq ans o, mbula oyo mitano, bino tokoyokana …

Messager 11/01/2015 08:21

Sam,

La chanson qui se trouve sur l'autre face : "Indépendance économique", de l'African-Jazz, est dans notre discothèque. Donc nous pouvons affirmer que ces chansons sont sorties en 1966, lorsque le général Mulamba était encore premier ministre. Son nom est clairement cité dans Indépendance économique.

Messager

Samuel Malonga 10/01/2015 15:52

Dans l'autre face de ce disque 45 T, il y avait une autre chanson patriotique chantée par Kallé, Bombenga, Rolly et Mathieu Nkouka laquelle avait pour titre "Indépendance économique".

Samuel Malonga 10/01/2015 15:45

Je crois, sans pour autant être certain à 100%, que la chanson commence comme ceci:

Maloba ya Mobutu, maloba ya mokolo
Elobaki
Pona kosilisa mayele ya haute finance
Ebongi tokeba
Tokufa nzala likambo te toyebi nionso
....... (la suite est la proposition de Pedro)

Pedro 10/01/2015 15:01

Je ne savais pas que cette chanson était une composition de Bombenga, et je vous remercie de me l’avoir appris. En attendant qu’un mbokatier trouve la chanson, je voudrais qu’on essaie d’en compléter le texte le plus possible.

(…)

Tokufa nzala likambo te e e toyebi nionso
Ebongi tozala pauvres na liberté
Toboyi kozala riches na bowumbu

Soixante-sept mbula oyo tokanga mabumu
Na mbula ekoya (…)
Ebandeli pasi e suka malamu

(…)
Vive mboka a Congo
Po Congo ebonga
Vive Liberté
Vive Liberté

Vous voyez donc qu’il y a des vers avant ceux dont nous nous souvenons, et des lacunes au milieu. Je pense souvent à cette chanson, parce que plus tard j’ai appris que « vaut mieux la pauvreté dans la liberté que l’opulence dans l’asservissement » était une citation attribuée à Ahmed Sekou Touré. Je n’aime pas cette citation, car elle ignore le troisième choix, qui est tout à fait possible, nommément l’opulence et la liberté ensemble.