Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

.

NILA MBUNGU CONFIRME LA RARETE DES ARCHIVES EN RDC !

 

Réf:http://www.mbokamosika.com/article-les-meilleurs-de-l-annee-musicale-1978-87299207.html

Merci pour ces archives. J'ai tout perdu. Les archives des quotidiens Salongo et Elima ont été détruits par les pillages de 92 puis par l'AFDL en mai 97...

 

Nila Mbungu

 

 

Notre commentaire :

 

Nila Mbungu, une des plumes de la presse kinoise des années ’70 et 80 vient, à travers son commentaire ci-dessus,  confirmer  la rareté des archives dans notre pays, en donnant l’indication des  deux événements qui ont contribué à la destruction de notre mémoire collective.

En toute honnêteté, il convient d’ajouter à ces deux tristes événements, l’usage irresponsable et destructrice des archives diverses par les commerçants durant des années. Ainsi, tous les documents et les images qui nous manquent aujourd’hui pour faire notre travail de mémoire, ont été inconsciemment  sacrifiés pour l’emballage de quelques cacahuètes  et  de quelques beignets.

Chers amis, dans tous les domaines, il faut savoir s’organiser. Rien ne tombe du ciel. Tous les auteurs des articles sur mbokamosika se plaignent du plagiat systématique de leurs articles par les autres sites, y compris ceux qui sont  sur le terrain et qui ne savent comment faire pour se documenter. L’unique solution facile qui s’offre  à eux c’est venir extirper tout le contenu de mbokamosika.

 

Messager

Commenter cet article

Messager 30/12/2014 10:29

Mr Lubaki,

Voilà une des raisons de soutenir financièrement ce que nous faisons sur ce site. Les archives que nous publions s'achètent à prix d'or, dans la mesure où elles proviennent des privés.

Messager

Pedro 30/12/2014 07:30

Ceux qui sont sur le terrain sauraient aussi comment se documenter, mais c’est plus simple de prendre ce qui est déjà là: eloko basala te bino botikaka; bino bolingaka kaka oyo basala … C'est la manière la plus sincère (bien que moins éthique) de reconnaître la valeur de ce qui est déjà fait.

lubaki.koba@snef.fr 29/12/2014 23:29

Les archives existent chez des particuliers mais les rassembler demande beaucoup de moyens financiers et surtout de la passion