Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Décédé mardi 28/10/2014 en Angleterre  , le président Zambien Michael Sata sera inhumé ce 11/11/14 à Lusaka.

 

Le président zambien Michael Sata, décédé à Londres, sera enterré le 11 novembre dans la capitale du pays.

Le président zambien Michael Sata, décédé mardi soir à Londres, sera enterré le 11 novembre dans la capitale du pays après le rapatriement de sa dépouille, a annoncé jeudi le gouvernement.

La Zambie observait jeudi un deuxième jour de deuil national en mémoire de M. Sata, surnommé le "roi Cobra" pour son punch et son franc-parler. Sa dépouille devrait être rapatrié samedi, ont annoncé ses services.

Elle sera ensuite exposée à Lusaka pour que les Zambiens viennent lui rendre hommage avant la cérémonie funéraire.

Après des mois de déni, de fausses alertes voire de répression contre quiconque osait évoquer la mauvaise santé du président, le décès de Michael Sata, 77 ans, à l'hôpital King Edward VII de Londres a été annoncé mercredi.

Le décès de M. Sata, démocratiquement élu en 2011, clôt une présidence de trois ans marquée par une dérive autoritaire, et des liens resserrés contre toute attente avec la Chine, qui a d'importants intérêts dans les mines de cuivre.

Michael Sata sera enterré au cimetière d'Embassy Park, en face des bureaux du gouvernement, dans une tombe réservée aux chefs d'Etat zambiens.

L’intérim jusqu'à l'élection présidentielle anticipée, qui doit se tenir d'ici fin janvier, sera assuré par le vice-président Guy Scott, d'origine britannique. Il est devenu le premier chef d'Etat blanc en exercice en Afrique subsaharienne depuis la chute de l'apartheid en Afrique du Sud.

Pays classé parmi les économies néo-émergentes, à fort potentiel quoique encore risqué, la Zambie enregistre depuis dix ans une croissance supérieure à 6% et mène une politique d'industrialisation d'inspiration chinoise.

Le cuivre assure 70% des recettes d'exportation de ce pays d'Afrique australe (7e producteur mondial), abondamment doté en ressources naturelles, terres, forêts, eau, cuivre, cobalt et émeraudes notamment.

Cet essor et ces profits n'ont cependant pas entraîné une réduction significative de la pauvreté et le chômage, ce que M. Sata dénonçait à chacune de ses campagnes, avant de décevoir ses propres amis politiques une fois au pouvoir.

- See more at: http://fr.africatime.com/zambie/articles/zambie-michael-sata-sera-enterre-le-11-novembre-lusaka#sthash.0ipw70lv.dpuf

AFP

A l'africaine, l'ex-président Kaunda est assis par terre, au deuil de Michael Sate, décédé en Angleterre.

A l'africaine, l'ex-président Kaunda est assis par terre, au deuil de Michael Sate, décédé en Angleterre.

Commenter cet article

Toussaint MALITELE 20/11/2014 12:40

Les valeurs Africaines menacees de disparaitre... J'ai la chance de visiter la Zambie regulierement, cette attitude me rappelle ce que je doit etre.

Messager 14/11/2014 11:30

Chers amis,
Les cas de Kin Kiey, Mende….. est similaire à celle de l’élite congolaise actuellement, à quelques rares exceptions près.
Nous avons un grand problème en RDC, rares sont ceux qui se réfèrent au passé. Qui n’avait pas pointé du doigt l’attitude de Dominique Sakombi ? Combien existe-t-il des Sakombi aujourd’hui sans que personne ne n’en émeuve.
Il y avait une devise ou une citation à Lovanium à l’époque de nos aînés : « Sciences sans conscience n’est que ruine de l’âme » C’est ce que subit de plein fouet la RDC actuellement. Que valent encore les doctorats et les licences aux yeux du public ? Rien du tout.
L’élite n’est plus la lumière d’antan chargée de guider les autres. Au contraire, l’élite est devenue le fossoyeur de la nation congolaise. Combien d’intellectuels font profiter à la communauté le fruit de leurs études ?
Comment voulez-vous que le peuple ait du respect à l’égard de l’élite politique en RDC ?

Messager

Claude Kangudie 13/11/2014 18:53

Mon frère Zenga Mambu, laisses le Kin Kiey Mulumba faire ce qu'il sait faire de mieux sur la terre des hommes: lèche bottes du petit jardinier Brutus Kabila. Un ami ayant étudié à l'ISTI et ayant eu ce vulgaire personnage de Kien Kiey comme prof me dit ceci: un jour, Mobutu avait un souci avec Kin Kiey. Il envoya ses sbires à l'Isti. Et le Kin Kiey fut tabassé et laissé nu comme un ver devant les étudiants avant d'être embarqué pour une destination inconnue. Cela n'a pas empêché cet individu de devenir un des flatteurs zélés de Mobutu. Donc, mes frères Zaïrois et Zenga Mambu consacrons nos efforts à la récupération de notre pays et de notre dignité d'hommes. Zenga Mambu: pour les élections provinciales auxquelles tu rêves, un digne fils ne Kongo du Mayombe aurait bien battu un Muluba au Kasai dans les années 70: le gouverneur Ndebo. Il reste le gouverneur le plus populaire du Kasai Oriental. Que ceux qui disent que les Baluba sont tribalistes méditent sur ce cas. Zenga Mambu: Alberr Kalonji Ngoy, Litho Moboti ont étudié à Kusantu comme moi-même...dans la même école. RD Congo, mboka ya Monseigneur Kataliko, ezali Libanga ya Talo...

Claude Kangudie.

zenga mambu 12/11/2014 21:36

Zaïrois
L'incident est déjà clos,mais je tiens sagemment à te rappeler ceci : j'aime être appelé congolais,car suis né à l'époque du Congo;j'abhorre violemment cette appelation de "zaïrois." Mais,loin de moi une haine quelconque de mes compatriotes de cette partie-là de la république, car l'unique enfant qui tire son existence de moi est de lac Maï ndombe par sa mère. alors, suis un vrai patriote du Congo.Observant bien la scène politique congolaise,vous verrez des gens de cette province portant des noms créant confusion comme celui de Kin Nkiez Mulumba à connotation Kasaîenne( alors qu'il est de cette province) apporte du souffle à ce pouvoir décadent de Kanambe.J'aime l'unité dans la diversité du Congo et,sans m'en cacher,suis fédéraliste convaincu.Cette forme d'état pousse à l'émulation et enclenche vite le développement du pays. Mais, mon souhait que ce fédéralisme ne soit pas celui des originaux c.à.d un Mukongo peut être gouverneur élu par exemple au Katanga.Zaîrois,sais-tu que Gizenga avait étudié chez nous la philosophie à kisantu et PSA-ABAKO était un seul cartel avant que PSA aille se coaliser avec le MNC de Lumumba? C'est difficile de parler de soi-même,mais suis bon et magnanime!!

ju 11/11/2014 11:52

Moi, je soutiens les propos de Zenga mambu, sans non plus stigmatiser la région d'origine de cet ancien journaliste de mobutu. En pointant le doigt aux vautours de la république bananière ne lui affranchi pas de tous les maux psychologiques qu'il a causés. Nous ne sommes plus ces enfants d'antan, les abrutis, oyo babandaki ko benda matoyi ou kobeta bigogo pour obéir.
Akoma pasteur akenda koteya na congo pona bayokaye, kasi awa ako impressioner personne .

Le vent de la révolution emportera tout le monde sur son passage. Personne n'y sera à l'abri, notre journaliste, les collabos... sans oublier leur patriâche de kizenga avec sa compagnie de malheur qui continuent à piétiner impitoyablement sur nos pauvres mamans au nom de Lumumba.

PS. Serge- Kongo na biso, Tu as une fois de plus raison de ton intervention. Le président de la Tanzanie a été opéré d'une prostatectomie aux USA.
Mawa mingi biso b'africains.

Zenga mambu 10/11/2014 21:15

Patriote et passionné de la RDC, je le suis sans nier de ce sentiment aux autres compatriotes. Veuillez m'en excuser ce "coup de colère".Nous, les Congolais,avions trop souffert et nous ne voulons pas qu'on continue à tourner en bourrique.Dire la vérité politique ou historique est bien dans sa propre conscience,mais chercher à tordre le cou à cette vérité est immorale. La plupart d'arrivistes parvenus en politique devenus de nouveaux riches au congo viennent en majorité de... Pour le respect de la règle que nous nous sommes fixée pour notre plateforme,on répondrait sur les autres sites. Encore une fois,je m'aligne à la ligne de conduite de Mbokamosika.

zairois 12/11/2014 16:02

Quand tu parles de la province d origine de mr kuebe tu te fais signaler comme un regionaliste ce qui est contraire à l objectif poursuivi et partant de là nous voyons ta petitesse d esprit Il faut grandir monsieur

Messager 10/11/2014 06:35

Zenga Mambu,
J’ai remarqué que depuis un temps, vous stigmatisez la région d’origine de Kwebe Kimpele dans vos commentaires, ce qui est contraire aux règles de notre site. La position politique d’un individu n’a aucun rapport avec sa région d’origine.
Cette remarque constitue un dernier avertissement.

Messager

Zenga mambu 10/11/2014 00:44

La RDC,jugée par les gens qui régentent ses affaires ,n'est pas un Etat au sens juridique. Elle n'est qu'une pétaudière d'état,dont la direction est confiée aux pires espèces d'hommes que sont les Mende,Boshab et compagnie.Même ici dans la diaspora, nous vivons avec des sophistes intellectuels de genre Kwebe Kimpele.Hier,il était journaliste thuriféraire et dithyrambique de Mobutu;aujourd'hui,trouvant Tshisekedi rongé par la maladie, celui qui nous faisait rabattre les oreilles par des "billets de presses mobutiennes" à la radio veut changer l'histoire politique encore fraîche dans la mémoire collective congolaise. Où se trouve la conscience politique chez les congolais ? Ne dit-on pas que les hommes changent,sauf les imbéciles ? Tshisekedi sentant que le navire MPR chavirait,il avait alerté tous les passagers à bord de changer le cap mais beaucoup réfusèrent ses conseils. Le parlement de 1978,qui n'en sait pas la libre expression qu'avait usé Tshisekedi , Beltchika et les autres jusqu'à écrire la "lettre ouverte de 52 pages". Ils avaient poussé leur témérité de loin ,jusqu'à se constituer prisonniers à la 2è cité pour libérer notre pays du joug mobutiste. Et Kwebe,tout cela n'interpelle avant d'écrire ou de débiter tes inepties dans les médias alternatifs.Tu es descendu trop bas,Kwebe, jusqu'en allant de te faire porte-parole d'un Kalwira supposé Rwandais dans le but simplement d'assouvir un jour ton désir d'avoir une parcelle de pouvoir en RDC.Je vois,tu envies beaucoup Mende dans les frasques politiques qu'il déploie à l'endroit des congolais naïfs ignorants notre histoire et de grands principes de l'éthiques politiques.Si tu veux critiquer,fais-les à l'encontre de Gizenga dont Kanambe s'en sert commedes béquilles et ,en retour,il le sert gracieusement dans les orgies démoniaques organisées à kingakati.Critiquer Gisèle,qui est partie vite porter de l'eau au moulin de votre "patriarche" de Bdd aux grands hôtels de Kinshasa. Kwebe,tu ne connais rien sur l'histoire congo;pour l'histoire politique du Congo,laisses-le à Muanda Nsemi le mystico-politico-scientifique. Les anglophones africains de l'Afrique australes ont des moeurs bien policées. Cela ne m'étonnerait de voir Kenneth Kaunda s'asseoir ainsi pour honorer la mémoire du défunt devant sa famille éplorée. Zenga Mambu Fils Kongo;

Serge - Kongo na biso 09/11/2014 10:57

Bonjour à tous,

En lisant cet article, j'ai eu deux sentiments, quand est ce que nous allons comprendre que nous devons aussi construire nos hôpitaux modernes pour éviter d'aller se faire soigner ailleurs? On aura toujours un Président Bongo qui est mort en Espagne, un Michael Sata à Londres, une Edith Bongo au Maroc, un Sénateur Bemba Saolona en Belgique, un ex 007 James Bond dit 01 John Seti Yale je ne sais plus où, tel député en Inde etc. Mon deuxième sentiment est la façon dont tout le monde est assis sur cette photo, par la terre, n'est pas ce que l'aigle de Kawele appelait "l'authenticité?" Ils partent comme ils sont venus au pouvoir, les pays n'avancent pas, toujours au point mort ou la salle d'urgence.
Boboto o mboka bino.