Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Apolosa et Kikwata, immortalisés par l’orchestre Sentima.

Apolosa, Kikwata, Sinatra, Molok, Durango, Brigadier Molangi, Maman Sakina, Wabuza, Errol…,tels sont, entre autres, les personnages créés durant les années '60 par la Revue Jeunes pour Jeunes, fondée par Freddy Mulongo et animée par Achile Ngoie, sous le crayon du jeune dessinateur  Boyau.

Certaines images de ces personnages avaient déjà été présentées en 2010 aux mbokatiers sur notre site par notre ami Zephyrin Kirika Nkumu .

Durant nos fouilles journalières, nous avons découvert  que deux personnages de Jeunes pour Jeunes en l'occurrence « Apolosa et Kikwata », avaient été immortalisés vers les années ’70 par l’orchestre Sentima, à travers la chanson « Maleso ».

Soulignons que les orchestres « Sentima », « Festival du Zaïre », « Top Forum », firent partie de l’écurie de Ngwashi Timbo.

 

 

Cette oeuvre prouve que dans un pays dépourvu d’archives comme le nôtre, la chanson demeur un support de taille pour la conservation de la mémoire.

 

P.S. La coupure d'archive du journal Elima de 1979 atteste que l'orchestre Sentima avait bel et bien existé et avait même effectué un voyage à l'intérieur du pays. En 1979, cette formation totalisait cinq ans d'existence.

Messager

 

.

APOLOSA

APOLOSA

Commenter cet article

Edjidjimo BWB 04/12/2014 09:52

Brigadier Mongala et non Molangi.

Messager 01/12/2014 06:29

Cher Nyanguila,

Une fois de plus merci pour votre contribution. Tant qu'on y est, je pense qu'une intervention de Flory Ngoie , animateur de la revue à l'époque pourrait mieux nous éclairer sur l'origine d diverses appellations des personnages .

Message

Messager 28/11/2014 08:56

Cher Nyanguila,

Merci pour ce détail.

Messager

Nyanguila 12/12/2014 00:06

Cher Abdel,bonsoir et excusez-moi de ne vous avoir pas répondu depuis votre intervention-remarque!En fait,j'étais préoccupé par des problèmes liés aux vacances des enfants qui aiment trop voyager!En ce qui concerne votre remarque sur le terme"Apaloosa",vous avez bien fait référence aux dictionnaires qui vous ont donné deux origines de cette définition qui est soit des chevaux ou une rivière fréquentée par les Indiens"Nez percés"!En effet,excusez-moi,je ne sais pas si vous êtes de ma génération car ce terme"Apaloosa" était un sobriquet qu'on utilisaient,à cette époque-là,pour désigner un costaud et,aujourd'hui,il n'est plus d'usage.Même le terme"baraqué"provient de baraque qui désigne une maison ou bicoque et c'est pour faire référence au solide et épais.Enfin,connaissez-vous le"Mustang"?ça désigne un type de cheval mais une marque de véhicule des années 60 a été baptisée de ce nom et aussi un orchestre de Kinshasa avait porté le nom de Mustang!Et le"Puma"qui est un gros félin,d'Amérique,est un nom donné à une marque de V.W et,de même,un grand catcheur de Kinshasa se faisait appeler"Puma noir" pour ses sauts et ses prises sur les adversaires!Imaginons maintenant que si sa réputation,de notre célèbre catcheur de Kinshasa,avait traversé des frontières,d'Afrique et de par le monde,n'appellerions-nous pas toute personne,"souple et bondissant dans les prises pour attraper ses adversaires,au cours d'un combat,en les mettant sous ses mains pour les terrasser"Puma noir?Enfin,j'ai essayé de vous expliquer ce que peut devenir un nom ou un mot s'il peut servir de sobriquet!En attente,bien à vous et bonne compréhension.

Abdel 05/12/2014 17:50

Cher Nyanguila,

Comme vous l'avez souligne' APPALOOSA est un mot anglais. Mais il designe une race de chevaux eleves' dans le nord-ouest des Etats Unis et dont la croupe a des taches semblables aux taches des leopards. D'apres le American Heritage Dictionary, ce mot proviendrait du nom des indiens Paloose qui elevaient ces chevaux. D'apres un autre dictionnaire, le mot tirerait son origine de la riviere Paloose et que ce sont les indiens Nez Perces' qui elevaient les chevaux de cette race.

Bob week-end.

Nyanguila 01/12/2014 02:55

Cher Messager,bonjour,merci aussi de votre part,car on se complète.En ce qui concerne certains termes et qualificatifs,utilisés ou usités,c.à.d employés dans la revue"Jeunes pour Jeunes",j'y crois que ça découle de certaines expressions de la fin des années 50 et début-milieu des années 60!En effet,au début et fin des années 50,il y a eu le mouvement des"Zazous",ceux qui se caractérisaient par la constitution d'une touffe de cheveux,à l'aide des produits,arrondie avec une pointe marquée en avant de style"boogie-woogie",il faut lire"bouguy-wouguy"car c'est de l'anglais et on faisait une sorte de pointe de cheveux en avant nommée"bouguy"!Et cette marque de cheveux a été aussi adoptée par Elvis Presley.Du mouvement"Zazous",de par l'Europe Occidentale,on est passé par les mouvements"Yéyé"et"Hippies",tout le long des années 60 jusqu'en 1969 où le grand rassemblement du mouvement"hippies" avait atteint son sommet,pour une durée des semaines,au Woodstock aux Etats-unis dont le haut de l'affiche était tenu par Jimmy hendricks ,grand guitariste et un de ceux qui reconnaissaient les qualités de grand guitariste du Dr Nico,au sommet de son art et,de Hippies,on vit l'apparition des"punks",hormis"les skinheads"qui relèvent de l'extrême-droite!.De"Woodstock",notre Zaïko,par Evoloko,tira la danse"Wondostok"dans"Mondo-mondo"et autres chansons.Et,en rappel,durant ces années 60,le colosse ou costaud,c.à.d personne de grande taille et forte dans ses actes,était désignée et nouvellement appelée"Apaloosa",il faut lire"Apaloussa"car c'est de l'anglais!Et aujourd'hui,on est revenu au terme"colosse"en introduisant le qualificatif baraqué ou balèze pour désigner une personne de grande taille et forte dans ses actes.Enfin,quant au nom de Sinatra,vous connaissez bien Franck Sinatra,le célèbre chanteur-acteur de cinéma américain d'origine Italienne aujourd'hui disparu,remarquable par sa chemise à carreaux,et Errol,célèbre personnage à canaille et infidèle en amitiés dans ses films.Et Kikwata,c'est un nom typiquement bantou-kongo et on peut trouver une rime avec"Kikwete"du nom du président Tanzanien et ça relève de l'Afrique.Et il parait que "Jeunes pour Jeunes"a été censurée et interdite,après quelques temps,par le régime dictatorial de Mobutu,était-ce vrai?En attente,bien à vous.

Nyanguila 28/11/2014 00:05

Cher Messager,bonjour,j'ai connu la famille Mulongo qui a habité aussi à Liège et il me semble bien que le nom d'Apolosa est une interprétation par dérivation du qualificatif"Apaloosa"qui signifie que:la personne est musclée,de grande taille,et forte dans tous ses actes.En attente,bien à vous.

Claude Kangudie 26/11/2014 20:20

Un des nôtres, celui qui fait notre fierté, le Docteur Denis Mukwege a reçu le prix Sakharov aujourd'hui. Il a dit que ce prix n'aura de sens que si la RD Congo est accompagnée, fermement, sur le chemin de la démocratie. Tel nous avons chassé d'Europe et d'Amérique ces charognards de "musiciens" et "pasteurs" et d'autres, dressons-nous pour accompagner notre pays vers son rendez-vous historique de 2016: chasser Brutus Kabila et nettoyer le pays de nos ancêtres de tous les traitres. c'est le devoir de tous, la Diaspora en premier...RD Congo, mboka ya Armand Tungulu, un si long fleuve de larmes et de sang.

Claude Kangudie.

Claude Kangudie 26/11/2014 20:13

Ahhh...Errol, le ntambu mabe, ou l'anti Kasanduma Sinatra. Et que dire de Travett, le gentleman ?. belle époque. Effectivement cette chanson est de l'école de l'inoubliable Bella Bella...RD Congo, Libanga ya Talo.

Claude Kangudie.

Messager 26/11/2014 06:35

Effectivement, cet orchestre semble renaître des cendres de Bella Bella. par ailleurs,
la liste des orchestres risque d'être interminable. N'est-ce pas mon cher Pedro?

Messager

ndolo 26/11/2014 00:04

bonsoir!
cette chanson me rapel l'orchestre bella bella si j'auditionnait zamba zamba et il me semble entendre la voix du talentieux chanteur TEDIA.