Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Kidia Barros

A   LEY, L’ARTISTE, A L'OCCASION DU 1ER ANNIVERSAISRE DE TA DISPARITION.

 

 

Où as-tu déniché ce doux nom qui te colle à la peau, qui te va si bien et qui résonne encore aujourd’hui  dans le subconscient de ceux que tu as bercés par tes chants mélodieux ? De tes multiples noms, « Ley » était ton préféré. Il faut avouer qu’il est sobre et humble à la fois.

 

Aussi pour la circonstance, laisse-nous t’appeler également « Ley ». Souviens- toi il y a un an, jour pour jour, tu nous quittais. Le site te rendit un vibrant hommage et ses mbokatiers se déchainèrent, louant et glorifiant tes œuvres par le biais des débats et conversations sur notre site qui s’est donc révélé être un puissant instrument de rassemblement de ceux qui connaissent ta valeur.

 

Autour d’un messager vaillant et dynamique, nous avons presque constitué un ensemble qui n’est ni l’African jazz, ni l’African fiesta, même pas l’Afrisa, mais un ensemble qu’on peut appeler « Les Compagnons des chants de Rochereau » Nous avons en effet formé un bloc uni autour de ton nom. De nos mémoires ont surgi d’innombrables lointains souvenirs de nos enfances respectives.

 

 Quand tu as chanté « Mokolo na kokufa » tu n’imaginais pas que tout un pays te rendrait hommage, que notre site en ferait autant. Ley, tu as beaucoup voyagé et à chaque voyage tu rentrais dans ton Congo natal, le pays de tes ancêtres. Le 3O Novembre 2O13, pourtant, tu as avais changé de cap, optant pour un autre type de voyage, un voyage sans retour, un voyage pour l’éternité.

 

Tu as choisi d’aller chanter ailleurs, laissant ta belle ville de Léopoldville Léo, la capitale, ton Kin malebo et ton Congo tant aimé. Ainsi tu es allé rejoindre Nico, Tino Baroza, grand Kallé, Franco et autres Willy Mbémbé. Voilà donc un an que tu es parti ; et que tu  chantes désormais pour les anges. Chante et compose pour eux Ley et saches que le site perpétuera ta mémoire et que les mbokatiers se chargeront de porter toujours plus haut ton nom.

Ainsi à chaque fois que nous lèverons nos yeux vers le ciel et qu’une étoile brillera plus que les autres, nous saurons que c’est toi qui chante, toi Ley et ce sera suffisant pour consoler le site et ses mbokatiers. 

 

Kidia Barros

 

Par respect  au vœu exprimé par notre ami Barros, nous avons exceptionnellement concocté un deuxième récital de l’œuvre de Tabu Ley  Rochereau, à l’occasion du premier anniversaire de sa mort.

Nous publions cet hommage deux jours avant le 30 novembre 2014,  date  exacte de la 1ère  commémoration de sa disparition.

Messager

 

Deuxième récital de l’œuvre de Tabu Ley Rocherau, à l’occasion de la 1ère commémoration de sa disparition.

 

A   LEY, L’ARTISTE, A L'OCCASION DU 1ER ANNIVERSAISRE DE TA DISPARITION.

Commenter cet article

KOUI Blondé 08/01/2016 16:21

Que faut dire? Tabu Ley restera dans nos mémoires et nous ne finirons jamais de fredonner ses succès. Merci Barros.

Berros 19/12/2014 04:52

Voila um rocher de l,eau pure...aaaahhh rochereau........

Claude Kangudie 06/12/2014 14:19

Merci mon frère Barros. Nous n'avons pas le choix: quand on touche le fond, on ne peut que rebondir...et notre devoir obligatoire et sacré est celui de récupérer le pays de nos ancêtres...RD Congo, un si long fleuve de larmes et de sang.

Claude Kangudie.

Kidia Barros 04/12/2014 00:27

Claude ,quand tu parles de " Libanga ya talo" j'ai toujours l'impression que tu nous transportes sur une autre planète.
Mais yo pe ozali libanga ya talo et que Dieu te garde pour continuer à servir dignement et avec amour notre site

NSINGI MABUASSA. 01/12/2014 12:16

MOI JE GARDE UNE PHOTO QUE NOUS AVONS RÉALISÉE LORS DE SON PASSAGE À LUANDA POUR UN CONCERT À GUICHET FERMÉL.JE NE T´OUBLIERAI JAMAIS.QUAND J´ÉTAIS TOUT PETIT, J´HABITAI LIMGUALA OÙ RÉSIDAIT MARIETOU BINTOU.C´EST AINSI QUE J´AI ADORÉ LA MUSIQUE DE LEY. J´ÉTAIS NGEMBO AU BAR JALOU JALOU DANS LA COMMUNE DE KINSHASA.PAIX À SON ÂME.

Toyeba yo 01/12/2014 11:00

Adios ya ngai na yo esili, nalongoli mpe motema mpo nayebi eleki...
Vieux Kasongo na biso o pemaka na boboto pembeni ya ndeko na yo Dr Nico Mobali

Samuel Malonga 29/11/2014 19:47

Oui Ley, tu nous manques. Heureusement que ton oeuvre immense est là, toujours présente et rassurante; éternelle et irremplaçable.

Benjamin CKISSONGY 29/11/2014 17:18

A toi Ley , Rochéreau . A Saint Luc et en la Basilique Saints Michel et Gudule je te rendis mon dernier hommage . Oui il y a déjà une année , c'est comme si c'était hier . Le temps file et ne reviendra jamais .
Répose en paix !

B 29/11/2014 17:11

A toi Ley , Rochéreau . il y a déjà une année , comme si c'était hier à Saint Luc Uniclinique / Bruxelles où personnellement avec une petite foule je te rendais un dernier hommage . En la Basilique Saints Michel et Gudule je chantais des louanges à ton dernier hommage .
Oui c'est déjà une année , c'est comme si c'était hier !
Répose à jamais en paix !

Claude Kangudie 28/11/2014 13:08

Pascal Tabu Rochereau: un ange qui avait quitté le paradis pour venir charmer et ravir les hommes sur terre. En attendant que nous vous construisons, avec tes camarades, un panthéon
dans notre pays, tu es, pour toujours, dans nos coeurs. Congo...Congo nde boka...Rd Congo, mboka ya muana ya Tabu, ezali Libanga ya Talo...

Claude Kangudie.

Bonery 28/11/2014 11:38

Monano ekokamwisa mokili ekotambola...Merci Messager pour ce moment de delectation et des souvenirs .. Vous choquerai je si je vous disais que j avais completement oublie que le Grand Ley a quitte cette terre des hommes il y a presque un an?Un an deja...Les artistes ne meurent jamais...La vie oyo quelque chose pamba...Bon repos l artiste...