Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Dès janvier 1980 : port obligatoire  de l’abas-cost pour les chauffeurs !

Un article d’archive du quotidien Elima de décembre 1979 dont coupure ci-dessous nous informe qu’au cours de l’Assemblée générale des chauffeurs kinois présidée par le citoyen Liaki Monga Mokenze , président de l’Association des Chauffeurs du Zaïre (ACZa), qui revenait d’une tournée à l’intérieur du pays, trois mesures furent prises : 1) Le port obligatoire de l’abas-cost pour les chauffeurs du transport en commun et les taximen dès janvier 1980 ; 2) Le respect de l’itinéraire ; 3) La limitation du nombre des receveurs à 2 pour les Fula-Fula, et à 1 pour les Taxi-bus.

Si nous nous plaçons dans le contexte actuel, le port obligatoire de l'abas-cost passait pour une décision totalitaire dans un pays démocratique. Mais si nous considérons le climat du passé, cette mesure n’avait rien de folklorique dans un régime économiquement sous la coupe de l’occident, mais qui voulait paradoxalement adopter les usages  communistes des Chinois et des Coréens du Nord.

Au-delà de cette remarque de fond, il y a lieu de reconnaître l’apport de  l’abas-cost dans l’univers vestimentaire africain. Si on ne l’avait pas rendu  obligatoire, il aurait encore  sa place parmi la tendance masculine en Afrique.

Une des conséquences du "règne de l’abas-cost est le fait que de nombreux congolais d’une certaine génération,  ont encore de la peine à nouer correctement une cravate aujourd’hui. Eux qui étaient habitués à arborer une simple écharpe à l’instar des personnalités sur la photo ci-dessous.

Messager

 

 

Coupure du journal Elima de décembre 1979.

Dès janvier 1980 : port obligatoire  de l’abas-cost pour les chauffeurs. !
Mobutu et Kitima Bin Ramazani, en abas-cost

Mobutu et Kitima Bin Ramazani, en abas-cost

Savimbi, Mobutu, et Kaunda en abas cost

Savimbi, Mobutu, et Kaunda en abas cost

Mitterand et Mathieu Kerekou

Mitterand et Mathieu Kerekou

Quelques figures africaines des années '60 et '70

Quelques figures africaines des années '60 et '70

Mobutu et Tombalbaye en 1974

Mobutu et Tombalbaye en 1974

Commenter cet article

Pedro 12/10/2014 17:33

Je croyais que Kérékou était marxiste.

Kouakou 12/10/2014 07:04

Qui au Dahomey oubliera que le Général Mathieu Kérékou alias vieux Zorro, était le plus grand disciple de Mobutu Sese Seko, et que dire de Thomas Sankare lui aussi qui ne voyait que l´Afrique aux Africains, même le vieux Mandela avait émis le souhait de porter un nom authentiquement africain, malheureusement "la ligue des états négro-africains" n´a pu voir le jour....

Samuel Malonga 10/10/2014 17:17

C'est vai, le combat a eu lieu en 1974 et non en 1975. J'ai cru frapper "quatre" alors que c'était "cinq". Toutes mes excuses.

Samuel Malonga 09/10/2014 16:10

Le Tchad de N'Garta Tombalbaye (ex François) a aussi été à l'école de l'authenticité zaïroise. Le président tchadien qui changea de nom, portait l'abacos et la toque de léopard.
En 1975, lors du combat du siècle Ali-Foreman, les chauffeurs taxis étaient aussi obligés de porter l'abacos.

Mokili Ngonga 10/10/2014 10:12

Ali-Foreman c'etait en 1974, ET NON PAS 1975. il a plu toute la nuit et tôt le matin toute la ville de Kin-Malebo, était humide. Je me souviens encore très bien comme hier.

Kidia Barros 09/10/2014 01:07

Abas-cost signifie A bas le costume. et ainsi en a voulu le guide . .Drôle de personnage .Il fallait aller à l'école du parti appelée " INSTITUT MAKANDA KABOBI " pour comprendre les enseignements et la pensée du guide. Nul ne saura vraiment ce qui se passait dans sa tête.
Nous sommes en plein recours à l'authenticité, cet autre volet de la politique du citoyen Président-Fondateur...Et cette tenue on la trouvera en plusieurs versions: manches longues ou courtes et même en pagnes...avec une mention spéciale pour l"abas -cost en super wax...
Ce pays de Mobutu va contaminer d'autres.
Le Gabon et le Togo pour ne citer que ces deux là.
Bongo et Eyedema suivent donc l'exemple de Sese Seko .
Quand je vois mes plhotos en abas- cost, et je vois celle de Mobutu et kitima, je me dis quand même parfois que Mobutu nous a vraiment endormis pour qu'on en arrive là mais cette tenue officielle n'était pas si mal. surtout quand elle épousait le corps de son concepteur.