Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Samuel Malonga

Les événements du 4 janvier 1959 vus par un journal belge

Dans son spéciale édition du 18 janvier 1959, Le Patriote illustré consacra 11 pages aux événements sanglants de Léopoldville. Ces émeutes ont occupé la Une de l’hebdomadaire belge qui pour cause d’actualité brulante relégua l’entrée du général De Gaule à l’Élysée dans les pages intérieures.

Pas moins de 33 photos inédites que  malheureusement nous ne pouvons toutes publiées pour économie d’espace. Des images du début du meeting interdit, en passant par celles de l’escalade, de l’intervention de la Force publique jusqu’aux photos d’après les émeutes. Contrairement au ton du journal congolais Horizons, la presse belge fit une autre lecture de cette révolte qui par son ampleur inattendue surprit tant les colons que les colonisés eux-mêmes.

Après le passage de l’ouragan les 4 et 5 janvier 1959, les Belges, au terme des deux folles journées, découvrirent un message exprimant la volonté de la majorité des Congolais. Ceux que le journal Le patriote illustré qualifia de "éléments troubles de la capitale congolaise" écrivirent quelque part sur le pan d’un mur les mots d’une clarté évidente: "Vive le Congo, Vive l’indépendance". A partir de ce jour, l’actuelle RDC commença sa marche irréversible vers sa souveraineté.

 

Samuel Malonga

1.

 

2.

 

 

3

 

 

4

 

5

 

 

6

 

7

 

8

 

 

 

Les événements du 4 janvier 1959 vus par un journal belge

Commenter cet article

Pedro 27/08/2014 15:33

Saviez-vous qu’à l’école primaire nous croyions que tout ce qui n’était pas mukongo était mungala ; et tout ce qui n’était pas mungala était mukongo ? Y a-t-il quelqu’un d’autre dans la salle qui est passé par une étape comme ça, ayant grandi dans un coin qui aurait pu favoriser une telle hyper généralisation ?

Ipso 27/08/2014 16:04

Exactement, tout LEOMAN akola na idée wana, les Bakongo et les Bangala, kaka LIPANDA