Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pedro

« Kokatela moto lingala » :  est-ce une expression idiomatique ?

 

 

Je voudrais soumettre aux mbokatiers une question qui me passe par la tête. L’expression kokatela moto lingala, est-ce une expression idiomatique qui appartenait à la langue ou une innovation qu’un artiste a rêvée.

 

On la trouve dans au moins deux chansons. L’une, c’est une chanson de Simaro Lutumba que nous avons déjà sur le blog : Adresse ya pamba natunaki yo na bar na miso ya bato/okateli ngai lingala o dis mama/mwasi azalaka boye te. La deuxième est une des chansons exécutées à la Festac du Nigéria en 1977. La phrase « kokatela ngai lingala te » est employée dans la chanson qui dit : sala lokola ngai nazwaka na kitoko ya nzoto na ngai/yaka tolata tobima mibali bapona biso.

J’espère aussi qu’il y ait parmi les mbokatiers des gens qui reconnaissent la présence de la même expression dans d’autres chansons.

 

D’où me vient cette question ?

 

  1. J’ai été interpelé par le fait qu’il n’existe aucune expression équivalente en kikongo. Vous voyez, soki bakoki kokatela moto lingala, il faudrait aussi qu’on soit capable de kokatela moto kikongo, où la réplique insolente en question serait en kikongo.
  2. Je ne voudrais pas par là suggérer que le lingala et le kikongo doivent porter des expressions idiomatiques équivalentes.
  3. La langue se développe de deux façons : a) par la voix du peuple b) par la plume des écrivains et autres artistes. Par exemple, la langue anglaise a beaucoup d’expressions qu’on attribue directement à William Shakespeare, le portugais à Luís de Camões et le français à Voltaire.

 

Pedro

Commenter cet article

Pedro 27/08/2014 15:49

Merci, Mushiju, d’avoir évoqué ces quelques expressions. Je croyais que l’expression kokatela moto lingala se démarquait un peu par le fait de contenir le nom de la langue.
Merci, Abdel. La gâchette avait bel et bien été de Franz Fanon. Je me rappelle aussi que je me demandais souvent si les balles sortiraient par le Sénégal pour tomber dans l’Océan Atlantique ou par le Cap de Bonne Espérance pour se refroidir dans la glace de l’Antarctique.

mushiju 25/08/2014 22:07

Oui,kokatela moto lingala est bien une expression idiomatique,comme on en trouve dans toute langue.Ex.kokata likambo=trancher une affaire
kokata ndai to seleka=prononcer des vœux
kokata etumbu=condamner
kokata motema=rendre l'âme(mourir)
kokata Nzambe=jurer
il y en a encore avec le verbe ko kata.
Roger MUSHIJU

Mushiju 26/08/2014 22:10

Mbote tata Abdel,
Esengo na eyano na yo.Yango wana nalobaki molongo ezali molai.
Tala ndakisa mosusu:
Kokata mangwele;kokatana lokasa;kokata na mokuse;kokata ngenga;kokata mandefu;kokata mosolo;kokata bolingo;kokata moto motema,mpe bongo na bongo.
Boboto o' mboka yo
Roger MUSHIJU

Abdel 26/08/2014 19:01

1) Mushiju,

Une autre expression idiomatique: Kokata moto maloba = Interrompre quelqu'un. Couper la parole a quelqu'un.

2) Pedro,

A Cesar ce qui est a Cesar. Le passage du fameux discours du 4 octobre 1973 est de Franz Fanon dans Les damnes' de la terre. Je cite de memoire: L'Afrique a la forme d'un pistolet dont la gachette se trouve au Congo.

Bonne journee'

Serge - Kongo na biso 25/08/2014 10:14

Ndeko Pedro,
On dit que les chinois tuent ou contribuent à la mort des leurs enfants nés aux femmes non chinoises. Il parait que les métis ne sont pas acceptés dans la société chinoise.
Boboto o mboka mosika.
Serge - Kongo na biso

Pedro 25/08/2014 09:28

Je connais bien cette anecdote sur les chinois. En Angola on dit : « Obra de chinês não dura ». Et il s’agit bien d’un enfant qui est décédé … sur un continent où la mortalité infantile n’était pas négligeable avant l’afflux des chinois.

Serge - Kongo na biso 24/08/2014 13:43

Voila ndeko Pedro,
C'est vraiment ça la chanson que je faisais allusion mais ses paroles m'ont échappée. Oza penza mutu ya OK Jazz Kilo ya Kisasa. Kokatela mutu lingala ezali ko répondre mutu na ndenge ya mabe, mingi mingi ezalaka na vérité na kati ya maloba yango kasi ndenge ya kolobela yango nde epesaka pasi na mutu oyo o répondre. Lokola mwasi moko azalaki kolela pe ko se plaindre po mwana awutaki kobota na chinois moko akufaki, bongo moninga na ye alobi na ye: "ah tika koboma nzoto ma chère, eh bongo yo oyebaki te ke biloko ya ba chinois ewumelaka te?"
Boboto pe lomimgo elamu.
Serge - Kongo na biso

Pedro 24/08/2014 13:32

Likolo ya garantie ya ndako o soni o o okoki na yo te o

Motema e kotinda ngai nasala likambo
Ticket ya Bruxelles okosa ngai yango nde nakanisaka
O soki namoni ya na nzela nadongoloko ko

Merci, ndeko Serge, pour cette autre chanson qui contient l’expression okateli ngai lingala.

Serge - Kongo na biso 24/08/2014 13:12

Mbote,
Au cours d'une échange entre amis à Luanda un ami a dit que "Lingala eza pauvre" alors un ex officier de FAZ qui était là a conclut qu'il y a des expressions en lingala que vous ne trouveriez peut être pas dans d'autres langues, il dit: boyebisa nga na fiançais "Mobali alali awa" tout le monde éclata de rire et c'était la fin. Je me rappelle aussi d'une chanson de l'OK Jazz qu'on chantait: "Okateli nga lingala eee eee, otoboki na mama na nga oo, o soni oo...
D'où vient l'expression "otateli nga lingala", comme disait ma grande sœur "je donne ma langue au chat."
Boboto o mboka bino.
Serge - Kongo na biso

Pedro 23/08/2014 12:00

Je vois que notre jeune frère François Kalonji signe son commentaire avec un slogan inspiré du fameux discours du 4 Octobre 1973, pour étoffer le répertoire plus moderne de notre infatigable frère Claude Kangudie.

Messager 21/08/2014 22:54

Le verbe lingala « kokata » signifie « couper » ou « trancher » en français. Kokatela veut dire couper ou trancher pour quelqu’un . Donc kokatela lingala ne me semble pas grammaticalement correct.
Mais , ce que l’on veut exprimer c’est la fait qu’on a été l’objet des propos durs ou tranchés. Donc C’est l’expression « kokata lingala » qui serait une bonne image des propos tranchés, durs, ou malveillants. La même expression existe en swahili et dans d’autres langues sous d’autres formes. A Lubumbashi on dira « Unanikata kitampi ».
Messager

Francois Kalonji 22/08/2014 11:57

Bonjour Bakulutu ya Mboka

Kokatela moto lingala , Kokatela ngai lingala ou simplement kokatela lingala c est une reponse courte et seche , qui reflecte une certaine antipathie(spontane).
je crois que cette phrase a ete surtout accentuer par les non- kinois ( nos parents:Mukongo,Muswahili,Muluba....) qui consideraient le lingala comme une langue impolie .
Mais elle existe dans d autre langue aussi.
N.B eza nango constatation ya Leki .

Congo la gachette de l ' Afrique , Ata ndele

Francois Kalonji