Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par C.Ossinonde

  Seskain Lambert Dieudonné Molenga

      Fait revivre l’Empire Bakuba

 

La palme pour « Empire Bakuba Légende »

Le public mélomane congolais aurait du mal à se décider parmi tous les albums sortis ces derniers jours. Mais, il est certain que « Empire Bakuba légende » soit parmi les grands favoris, pour sa meilleure interprétation et la nostalgie qu’il suscite.

 « Empire Bakuba Légende » retrace la fidélité d’un artiste à ses origines. Un coffret double CD

En effet, SM Music Production & Debs Music a convié le samedi 19 Juillet 2014 un grand public au cocktail de presse qu’il a organisé à la Salles Matières Grises à Paris 20, à l’occasion de la sortie dans les bacs du double album de Seskain Molenga « Empire Bakuba Légende ». Une rencontre déterminante au cours de laquelle, ces hommes et ces femmes se sont défoulés et laisser éclater leur désir de liberté pour ce double CD de 19 chansons qui retracent l’histoire du célèbre groupe congolais Empire Bakuba.

 

Seskain Moleka en terrain connu – Comment est né Empire Bakuba

 

Ancien sociétaire de l’Afrisa International de Tabu Ley, Seskain est l’un des meilleurs drumeurs congolais qui a fait ses preuves à l’occasion du passage à L’Olympia de Tabu Ley Rochereau en 1970. Après sa séparation avec ce dernier, juste après l’Olympia, il s’offre une nouvelle orientation.

 

En 1970, mû par le triomphe, Pépé Kallé et Papy Tex traversent les frontières de la capitale pour atterrir dans la commune de Kasa-Vubu où ils intègrent le groupe « Myosotis ». Au courant de la même année, le patron du groupe « Cobantou », le guitariste Ebengo Dewayon, frère aîné du guitariste Bokelo Isenge, tête d’affiche de l’orchestre « Conga Succès », organise un concours de musique pour des jeunes orchestres de Kinshasa.

Se ravisant vite, Pépé Kallé et Papy Tex, sous l’identité de leur groupe original « African Choc » ont pris part à ce concours qu’ils ont, du reste, emporté avec la palme de « meilleur orchestre de la capitale ». De par sa voix, Pépé Kallé a édifié les musiciens professionnels qui étaient présents à cette cérémonie.

C’est ainsi que Pépé Kallé et Papy Tex feront leur entrée par la grande porte dans le royaume d’Orphée. Ils enregistrent dans l’Ecurie Veve. Des

Tubes comme « Nazoki », Nakobelela » vont vraiment marquer leur envol définitif. Cela se passe sous l’encadrement du percussionniste Seskain Molenga et de l’éditeur Georges Kiamuangana  Mateta« Verckys ».

Le duo s’annonçant percutant, sur proposition de guitariste rythmique Lokasa ya Mbongo, le jeune chanteur Dilu Dilumona, membre du groupe « Révélation » de la commune de Kintambo décide de faire désormais carrière aux côtés de Pépé Kallé et Papy Tex, renforçant ainsi l’attaque-chant du groupe. Ce qui a occasionné la gésine du trio KADIMA, entendez Kabasele, Dilu et Matolu.

A la demande de Seskain Molenga, le groupe sera identifié sous le label de « Bakuba » en référence à l’Empire « Kuba » de Mweka dans la province du Kasaï Occidental. Ce n’est que plus tard que le trio  décidera de coller l’épitaphe « Empire » au groupe qui deviendra ainsi « Empire Bakuba ».

Notons que Seskain Moleka vit dans la région parisienne où il poursuit une carrière solo. Le double CD Empire Bakuba Légende est disponible dans les bacs et en télé charement.

Clément Ossinondé

C.Ossinonde  

Seskain Lambert Dieudonné Molenga  fait revivre l’Empire Bakuba

Commenter cet article

Messager 25/07/2014 18:55

Claude,
Hier j'ai bien lu commentaire à travers lequel tu me rappelais l'envoi de la chanson Mama Isola. Effectivement je l'avais reçue, mais je croyais l'avoir bien avant diffusée sur le site. je viens d'effectuer une première vérification sans succès. Si je ne la retrouve pas, je la diffuserai prochainement avec d'autres raretés envoyées par d'autres mbokatiers. D'ailleurs, elle est déjà sur la liste des chansons à diffuser.

Messager

Bina Wa Bonguma 03/09/2014 01:23

La première fois que j'ai vu Pépé Kalé sur scène c'était au cours de lémission télé cabaret de la RTNC de lépoque avec Benoit Lukunku Sampu. c'est vers les , années . C'était effectivement avec les Myosotis.

seskain molenga 25/08/2014 22:50

bjr mon cher mbokatier nous sommes la pour vous aidez cela etait avant, j'ai découvert Pepe Kalé après.

Bolite*Litutu 29/07/2014 22:34

Bonjour mes amis,

Je vois que vous avez presque tout dit sur Pépé Kallé sauf qu'en 1972 dans la salle dite " Maison de Combattant " sur l'avenue Gambela dans la commune de Kasa-Vubu,il y avait un festival pendant les vacances, et un certain Pépé Kallé jouait au sein dans l'orchestre Myosotis.

Ma question est la suivante :Etait-il musicien de Myosotis oui ou non, cela était-ce avant ou après l'orchestre FIDES?

Bolite*Litutu

Messager 25/07/2014 13:12

Cher ami Scorpion,
Merci pour vos deux commentaires sur l'origine des orchestres Bella Bella et Bakuba. Pour ceux qui viennent de découvrir vos écrits, je rappelle que vous êtes un ancien membre du site et que c'est vous qui nous avez offert une sécrie des chansons de Chem Chem Yetu.
En ce qui concerne votre remarque sur l'orchestre Bakuba, je tiens à vous rappeler que sur notre site, nous nous complétons. Les détail supplémentaires des uns et des autres concourrent à reconstituer l'histoire de notre patrimoine culturel. Notre aîné Clément Ossinonde, l'auteur de l'article sur Seskain Molenga est l'un des momunents de notre culture envers lequel nous avons beaucoup de respect. Tout serait en votre honneur si vous vous excusiez auprès de lui pour ce que je considère comme un léger écart de langage .

Messager

Pedro 25/07/2014 09:01

Il y a des gens qui, pour se donner la motivation d’intervenir, doivent nécessairement sentir qu’ils s’opposent radicalement à ce qui vient d’être dit. Heureusement tout fait nombre.

Nyanguila 25/07/2014 03:33

Notre Cher Clément Ossinondé,bonjour et merci pour cet article qui retrace l'histoire du groupe"Empire Bakuba".La remarque brutale et spontanée faite à votre article n'a pas de justification ni sa place parmi nous et j'ai tenu à la faire savoir à l'intervenant référant!Et pourtant quand il a retracé cette histoire de l'Empire Bakuba,dont il se prétend être le vrai dépositaire,on se retrouve dans le même cheminement que vous avez tracé!Enfin,il arrive dans ce cas qu'on ait pu faire face à une sorte de mépris de la part de quelqu'un qui a mal compris l'exposé que vous avez fait!En attente,Chers Clément Ossinondé et Messager,si vous pouvez m'expliquer ce terme du titre de la chanson de Marie-Bella qui est:Opina tsengue?En outre,elle avait composé une chanson du titre"Mwana,mwana eh keba"qui faisait référence à sa condition de mineure marée et,si vous pouvez,nous la faire parvenir ce sera bien.Et merci de votre compréhension.

Claude Kangudie 24/07/2014 23:21

Mon frère LUSED, nayebi que tokotikala koyoka lisusu nzembo wana ya Belly Stève "Léocadie" TE. Ce serait un vrai miracle soki ezuami. Bon Mbokamosika ezalaka na ba miracle nango...Yango nayebisi ndeko na nga Scorpion que ba genèse ya miziki na biso ezali ebele, mpe ebele ezali ya solo. Soki olandi mouvement ya Minzoto okokuta Belly Stève na kati, bien avant ba Minzoto epanzana ekoma ba Wela Wela etc...En tout, c'est mon avis, Clément est l'un des connaisseurs incontestés de la musique de 2 Congo. RD Congo, ezali Libanga ya Talo.

Claude Kangudie.

Jean-Pierre Tabala Tabaro 24/07/2014 21:42

L'EMPIRE BAKUBA.

Lorsqu'on parle du groupe Empire Bakuba, on voit directement Pépé Jean Kallé, de son vrai nom Kabasele Yampanya ; l'éléphant de la musique africaine et congolaise en particulier.
Mais l'empire Bakuba n'est pas du tout sa création.
Pépé Jean Kallé avec sa masse de 120 kg a vu le jour à Kinshasa le 30 décembre 1951 dans la commune de Barumbu.
En 1969, Pépé Kallé a 18 ans, lui et Papy Tex enregistrent avec l' African Jazz de Grand Kallé la chanson Papy, une œuvre signée Papy tex Matolu, sous la direction de Kuka Mathieu. Ensuite, Pépé Kallé rejoint la même année, le groupe Bamboula du guitariste Antoine Montswet Nedule Papa Noël.
Après une bonne période de vache maigre, Pépé Kallé toujours avec son ami d'enfance Matolu Papy Tex, entrent dans le groupe musical de leur quartier natal, l'African Choc de Belly Steve.

En 1971, Seskain Molenga, ancien batteur de l ' Afrisa de Tabu Ley Rochereau regroupe autour de lui le guitariste Denis Lokassa ya mbongo et Filo Kola, tous anciens de l ' Afrisa, afin de mettre sur pied un groupe musical nommé FIDES ( FIlo Kola ; DEnis Lokassa ; Seskain Molenga ).

Le groupe constitué, entame les séances de répétitions.
Les trois transfuges de l' Afrisa travaillent d'arrache pied pendant une bonne période en vue d' enregistrer la chanson « Nazoki » de Seskain Molenga mais il est Confronté à une difficulté : qui va interpréter la chanson ?
Au dancing Bar Suzanella, le grand guitariste Ebengo Dewayon, frère de Johnny Bokelo, organise un mini festival mettant aux prises les orchestres jeunes de l ' époque et sponsorisé par la Bralima. C'est au cours de cette joute que Seskain Molenga, Denis Lokassa et Filo Kola vont pour la première fois, découvrir ce chanteur aux contours physiques impressionnants qu'ils vont, d' ailleurs faire allusion à un autre chanteur à la même allure que Pépé Kallé et qu 'ils ont rencontré lors de leur tournée à Abidjan en côte d' Ivoire. Pépé Jean Kallé chante aux côtés de Papy Tex dans l' African Choc ; groupe musical dont l ' orchestration laisse à désirer alors que les chanteurs chantent comme des anges. Seskain Molenga s'intéresse à Pépé Jean Kallé qu' il invite d' ailleurs chez lui pour le lendemain. Cependant Jean Pépé Kallé ne répondra pas tout seul à cette invitation. Il se ramène avec tous les musiciens de l' African Choc mais Seskain Molenga ne retiendra que Pépé Jean Kallé et Papy tex Matolu.
Ainsi donc lors des séances de répétitions, il s'avèrera que le timbre vocal de Pépé Jean Kallé ne s' accommode pas à celui de Papy tex comme le veut Seskain Molenga, il faudra donc trouver une voix intermédiaire. C'est donc en ce moment là que Denis Lokassa va se rappeler d'un jeune chanteur José Dilumona, ancien de l ' orchestre Révélation de la commune de Kintambo. Seskain Molenga et ses acolytes décident ainsi d' aller rencontrer José Dilumona qu 'ils récupèrent sans difficulté d' ailleurs. Il est important de souligner ici que ni Pépé Kallé, ni Papy Tex ne connaissait José Dilu … mais ils vont tous travailler ensemble.
Voici la composition du groupe FIDES en 1972 : Seskain Molenga (drums), Denis Lokassa(rythmique), Yossa Taluki(guitare solo), Vata Mombasa(rythmique), Mepe Cherry(guitare basse), Jean marie Makutukala(saxophone), Armand Armando(Percussion), Pépé Jean Kallé, Papy Tex et José Dilumona (chant).
Au jour J pour l'enregistrement au studio Philips de leur premier 45 tours Nazoki/Libaku Mabe, composés par Seskain Molenga ; Le directeur de la firme Philips est sommé de quitter le pays pour une histoire montée de toutes pièces par une seule personne qui ne voulait pas voir naître cet orchestre.
Denis Lokassa et Filo Kola jettent l'éponge, ils abandonnent. Seskain Molenga décide de conduire seul le navire et rebaptise le groupe BAKUBA avec Yossa Taluki, Vata Mombasa, Mepe Cherry, Pépé Jean Kallé, José Dilumona, Papy Tex, Jean Makutukala, Armand Armando. Nous sommes en 1972, Seskain Molenga s'adresse ainsi à son ami Verckys Kiamwangana, qui accepte d'enregistrer au studio Vévé la chanson Nazoki suivie de libaku mabe, Nakobelela de José Dilu, Libaku(Pépé Kallé) ; Nazangi Tata(Molenga), Sophie Ma belle Dibo(Pépé Kallé) ; Ochanger ngai position(Rocky Mini Maxi);Marie France(Belly Steve) ; Yoka Conseil ; Mama ngai se mobali etc ….
La chanson NAZOKI récolte un succès inattendu. Le nom de Pépé Kallé est sur toutes les lèvres à Kinshasa comme à l ' intérieur du pays. Malheureusement, les disputent s' éclatent entre Molenga et Verckys. Ce dernier qui détient toute l'industrie du disque dans ce pays, veut à tout prix à récupérer Pépé jean Kallé pour son écurie Vévé. Seskain Molenga est écarté mais son œuvre l'orchestre Bakuba n' est pas mort. José Dilu va avec Yossa Taluki, Madilu, Pindu Pires pour mettre sur pied l'orchestre BAKUBA MAYOPI mais il est vite rattrapé par Pépé Kallé. En 1973, Les trois camarades mettent en place le trio KaDiMa(Kallé,Dilu, Matolu)et, enregistrent chez Vévé les chansons Massamba, Mama N'Isola, Kanu, Yayongo ….avec l ' orchestre Empire Bakuba. La suite, nous la connaissons tous …....
Jean-Pierre Tabala Tabaro

Ossinondé 25/07/2014 19:13

Vos différentes interventions contribue à l'écriture de l'histoire de notre musique qui n'est pas encore définitivement écrite - Nous prenons bonne note des points de vu des uns et des autres, sans oublier le point de vu de SESKAIN l'acteur direct à l'époque

Damien L.T.MAVAMBU 25/07/2014 15:57

Jean marie Makutukala(saxophone), est le frère-aîné de Moro-Maurice Beya Maduma, un de nos plus grands saxophonistes congolais, ancien de Négro-Succès et de l'Afrizam.

Le Vieux Jean-Marie Makutukala est ce grand formateur et fondateur de l'Orchestre The Best, qui joue depuis depuis des années à l'ex. Hôtel Intercontinental de Kinshasa, aujourd'hui GHK, orchestre qui nous a donné de magnifiques artistes comme Biby Den's et surtout la grande étoile montante de la guitare congolais qu'est Olivier Tshimanga.

https://www.youtube.com/watch?v=4ghtl_viOEA
Yo nani? (Olivier Tshimanga)

http://www.mbokamosika.com/article-moro-beya-maduma-un-gd-compositeur-et-un-tres-bon-arrangeur-103893132.html

LUSED 24/07/2014 21:01

Oui
Belly Steve est passé par Minzoto ,il était l'un des pionniers ,un des têtes d'affiche de Minzoto .Je le revois encore dans mes pensées quand on était à la paroisse saint Pierre (ou à beaucoup œuvré notre père BUFFALO) ,je me souviens encore de cette chanson LEOCADIE ....Si un jour je pourrais entendre encore..."LEOCADIE Muasi n'a linga aaaaaa"

Kin kiesse y'a y'a

LUSED

Claude Kangudie 24/07/2014 20:32

Mon frère Scorpion, vu la richesse de notre musique et l'éclosion des talents en ces années 1970, je pense que notre musique a plusieurs genèses. En lisant vos commentaires, que je trouve du reste très justes, je ne vois pas la contradiction avec ce que notre frère Clément Ossinonde a écrit sur Empire Bakuba. Clément est aussi un grand connaisseur de notre musique.En parlant de la naissance de la chanson Nazoki, on remarque la recherche de la qualité d'un bon travail et de la concordance vocale des chanteurs. chose qui faisait la force de notre musique et qui, malheureusement n'existe plus aujourd'hui...Vos commentaires m'ont bien transportés. J'avais envoyé la chanson Mama N'Isola au MSG. Peut-être qu'un jour, il la mettra sur le blog...Je revois encore le vieux Fuka-Fuka avec sa VW taille basse et son énorme moustache. Quand au groupe Bamboula du légendaire Papa Noël: "Tokomi na tango ya pokua, kolia kolata mpe ko mibongisa eehh, kosala beauté eehh ya somo mpo toningisa...dégager...". Quand à Belly Stève, je crois qu'il était aussi passé par Minzoto, car je me souviens de l'une de ses chansons avec ce groupe: "Léocadie": Yo okomi muasi ya kowelaaaa Léocadie muasi na pona. Refrain: Mabanzo yo léocadie..motema nzoka eko chaufféééé...bon wana ezalaki "mastoire". Kimia, mwinda mpe bolingo eloba ya nga ndeko Ando Changa. Rd Congo, mboka ya Siongo, ezali Libanga ya Talo...

Claude Kangudie.

LUSED 24/07/2014 20:18

Les 2 explications de notre frère SCORPION sur Bella Bella et Empire Bakuba ont subi des répétitions ,faute de l'ordinateur .
Ne peut on pas éliminer toutes les répétitions ?
Parfois cela m'arrive aussi ,pensant que le commentaire n'est pas encore parti ,tu continues à insister et l'ordinateur aussi continue à envoyer ......
Parfois que le Messager nous aide à couper,puisqu'on se rend compte seulement bien après ,alors on regrette d'avoir trop insisté ...

LUSED

Pedro 24/07/2014 13:43

Donc nous pourrons aussi conclure (provisoirement) que FIDES et Bakuba sont deux groupes différents. Qu’est ce qui ferait que la personnalité juridique de ces deux groupes soit la même, si les éléments-clés sont différents ? Je ne suis pas sur Facebook, et je vous remercie de répondre à cette préoccupation sur cette plateforme.

SCORPION, Nkurayum 24/07/2014 10:58

N ' importe quoi !!!!! Le groupe au départ ne se nommait pas Empire Bakuba, ni les Bakuba mais plutôt FIDES ( Filo Kola, Denis Lokassa, Seskain Molenga ). Il n ' y avait ni Pépé Kallé, ni Papy Tex et non plus José Dilu ...... Pour ceux qui veulent des détails précis sur la création du groupe Empire Bakuba; Rendez vous sur la plate forme " muzik Kongolaise moderne " sur Facebook. Ir. Tabala Tabaro, Musicologue

Nyanguila 26/07/2014 04:23

Monsieur le Scorpion-Nkurayum,si j'ai tenu à vous faire cette remarque,en attirant votre attention pour une expression conforme au sens adulte,c'est parce que votre réaction a été véhémente à l'exposé de notre Cher Clément Ossinondé sur les débuts de l'orchestre"Empire Bakuba"!Mais pourquoi une telle alacrité de votre part?Quoique je ne vous connais pas,vous vous êtes nommé"Nkurayum"et je me souviens que, dans les années 1971-72,il y avait un orchestre nommé"Nkurayumi-Kura,les âmes noires d'afrique".Faisiez-vous partie ou n'étiez-vous pas encore né?Connaissiez-vous bien Pépé-Kallé?Une fois au Zaïre,en 1974 vers fin juillet et début août,j'ai été en contact avec Pépé-Kallé et je n'avais aucune idée pour lui demander sur l'histoire de son groupe!Et comment je l'avais croisé?Pépé-Kallé était un des cousins,proche ou lointain,de l'ex-mari de ma tante maternelle,du nom de Lufuluabo-Mpanya,et Pépé était venu lui rendre visite et au cours de laquelle ils avaient bien mangé un bon fufu accompagné des chenilles et de ngayi-ngayi,qui est une forme d'oseille.Pépé était accompagné d'un petit bonhomme,qu'il tenait au cou et à la nuque,et ce n'était qu'au moment de leur départ qu'il s'excusa pour nous dire que c'était son musicien du nom de"Likinga"!Mais après un moment,ce Likinga se trouvera dans Zaïko et pouvez- vous nous expliquer ce genre de transfuge?C'est pour vous dire que l'histoire peut être contée sous différents points de vue et,pour bien faire,mieux vaut qu'on se complète au lieu de se lancer dans un langage ordurier de type pantalonnade!Même Pépé-Kallé,homme gentil et humaniste et dont il un sujet dans cette histoire,n'aurait jamais accepté votre réaction qui véhicule une forme d'impolitesse!Enfin,je tiens à remercier Pedro,Claude Kangudie,Mavambu et notre Messager pour leur engagement à vous appeler à la raison et la sagesse.Et bien à eux.

Damien L.T.MAVAMBU 25/07/2014 15:30

A notre frère Scorpion Nkurayum,

Cet espace qui nous est si cher, sert à ce que les commentaires des uns puissent devenir les compléments ou complémentaires des autres et ce, sans invective ou arrogance, sans agressivité et sans impolitesse car de nos ignorances respectives, les connaissances des uns et des autres seront là pour les combler.

Personne vous empêchera, sur cet espace, d'apporter un éclairage nouveau ou un rectificatif sur certains faits, anecdotes ou souvenirs de pans énormes de notre histoire commune qui souffre encore de nos propres erreurs et défauts, le fait de ne jamais écrire ou d'attendre toujours que des gens d'outres ailleurs viennent nous raconter notre propre vie.

Les sites à polémique pullulent dans la toile et, tel n'est pas le genre de cet espace qui est désormais nôtre, MbokaMosika.

Vous vous appelez Nkurayum et, mon plaisir serait de partager avec vous ou nous tous l'histoire ou l'épopée de ce grand orchestre que fût l'Orchestre Continental, par exemple.

Vous nous apprendrez de belles choses, qui le sait? Keep cool et merci de nous dire tout ce que vous savez, nous sommes preneurs.

Très fraternellement,
Damien L.T.MAVAMBU

Nyanguila 24/07/2014 22:21

Cher Scorpion,Nkurayum,bonsoir,j'attire votre attention sur le fait que vous dites :"n'importe quoi" et cette manière ou ce langage n'est pas de coutume à créer une harmonie face à un chroniqueur de musique qui s'est investi à interpréter une histoire selon la position où il se trouvait!Espérons que votre sagesse revienne afin que votre expression soit conforme à celle d'un adulte qui pourrait compléter son prochain,un chroniqueur de musique,sur un sujet dans lequel il aurait à apporter d'éventuels correctifs!En attente,veuillez prendre en bon compte cette remarque!Bien à vous et salut au Messager et à notre Cher Clément Ossinondé.

SCORPION, Nkurayum 24/07/2014 10:51

N ' importe quoi !!!!! Le groupe au départ ne s' appelait pas Empire Bakuba ni Les Bakuba mais plutôt FIDES ( Filo Kola, Denis Lokassa

Claude Kangudie 23/07/2014 22:54

Salut mon frère Clément. Peut-on trouver ce CD au Fnac ? Bonne soirée.

Claude Kangudie.

Ossinondé 25/07/2014 18:57

Oui cher Claude Kangudie, le CD est disponible àp la FNAC, AMAZON....