Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Mose Fanfan

Mose Fanfan, compositeur de « Djemelasi » se manifeste depuis Londres


Référence : L’orchestre Jazz Babalou de Phil-Philo

 

Na kanisi mingi ba kotunaka po na ngai malgre na zali kaka pene na bango pe tango mosusu to kutanaka na bisika kasi lokola ba mbula eleki mingi pe biso ba Congolais tobombaka b'archive te et bien mawa mingi.

Ngai moko Mose Fanfan na komeli bino awa pe na miyokeli mawa na makomi na bino kasi na bo kuse na zali nanu na nzotu kolungonu na betaka music na ngai lokola esengeli na carriere na ngai.

Seulement na kendeki na Bangui te na yebi Bangui po na tournée tosalaki na tango na zalaki na OK Jazz 1971, kasi po na ko pesa bino schéma na ngai dé Kinshasa na 1974 na kendaki na Zambia sima na leki na Tanzania pe na koti na Kenya avant na koma awa na Angleterre kati ya capitale London esika na pemisa nzoto pe mayele na ngai pe na zali na ba contracts na ngai na salelaka awa lokola British, pas comme refuge mais citoyen britanique.
Pe na zali na groupe na ngai pe na bimisaka ba nzembo na ngai, kasi lokola ba ndeko na ngai bakomi ba zalaka kaka na France pe ba lukaka na bango arts te se politique et bien balekaka ngai kaka na nzela po balukaka na bango te.


Mose Fanfan

Mose Fanfan

Mose Fanfan

Commenter cet article

Messager 03/08/2014 07:56

Kulutu Fanfan,

Tinda makomi ata na lingala. Toyebi ndenge ya kobalola yango.

Messager

Mose Fanfan 27/08/2014 04:14

Voila lokola sikasika oyo na zali ko mibongisa po na mbula ezali koya na kozala na tourné molayi na ba leki na ngai pe na zali kosala yonso po na yanola bino esika na sukelaki na mayebisi na ngai kasi bo pesa ngai mua tango po na zali ko boujer mua mingi po na silisa programme na ngai ya mbula oyo.

Messager 02/08/2014 12:31

Claude,
nabanzi oyebi esaleli na biso. oyo kulutu Fanfan atindi nasali déjà correction pe na publier en tant que 1ère partie. Soki atindi lisusu, tokobakisa.
Namoni kulutu Fanfan aza na mémoire. Apesi récit moko kitoko mingi

Messager

Mose Fanfan 03/08/2014 02:50

Merci mingi na manso oyo bolobeli ngai na ko mibongisa malamu sika oyo boye po na tindela bino oyo etikali to pe ekoki ko bakisama. Lokola bino moko bokosala corection na kosala ya ata na lingala po na koka kosilisa yango noki merci mingi na bino banso.MFF

Claude Kangudie 02/08/2014 11:52

MSG, zuwa déjà oyo kulutu atindi, tia yango pembeni. Gardons cette partie. Quand la suite viendra, nous verrons comment faire un tout cohérent. Bon week end chez toi.

Claude K.

Claude Kangudie 02/08/2014 11:49

Kulutu Fanfan mbote. Sala lokola MESSAGER ayebisi yo. Koma nionso oyo etali carrière na yo: ebandeli, parcours, ba orchestre oleka etc.., oyo nionso omoni que esengeli etikala na ntina na yo mpe ya carrière na yo. Bakisa ba photo, na ba palaki olingi. Tinda yango epayi ya MESSAGER. Mosala ya mise en page, correction et mise en forme, tokosala yango biso moko. Soki omoni ke ezali kozua yo tango mingi mpo na kosonika carrière na yo, zuwa dictaphone: loba tout sur ta carrière et ton parcours et ta personne (esika obotama, études etc...). Ba souvenirs ya malamu to ya mabe etc...Tinda yango epayi ya MESSAGER et nous traduirons tout en écrits pour tous les mélomanes. Kulutu oyebi ba loba que les paroles s'envolent mais les écrits demeurent...Mitolo na biso ekundama na RD Congo, Libanga ya Talo...

Claude Kangudie.

Messager 02/08/2014 10:25

Merci mingi kulutu Fanfan po na makomi. Ekozala malamu okoka kotindela biso ba photo na ba nzembo directement na mboka64@yahoo.fr

Messager

Mose Fanfan 02/08/2014 03:13

Na lingaki pe ko tindela bino na ba photo kasi na koki load yango te na koluka leki ayebi kosala yango po na tindela bino ba images pe ba nzembo soki bo kolinga koyoka yango

Mose Fanfan 02/08/2014 03:06

Le plus long voyage



Comme promis, je vous envoie quelques informations á propos de mon deplacement de la RDC et mon établissement en Angleterre.

D’abord je suis né á Kinshsas jadis Leopolville capitale de la Republique Democratique du Congo oú j;ai passé mon enfance et mes etudes avant d’entamer ma carriére de musicien independant en 1961.

Je jouais dans des petits groupes musicaux qui,á l’époque se disloquaient trés vite. Je peux citer le Micra Jazz avec Raymond Taglain apres le depart de Simaro Lutumba pour le Kongo Jazz. Ce groupe m’a fait traverser pour la premiere fois la frontiére pour m’établir á Brazzaville et je jouais au bar de Jean Bakekolo á Mongali á cóté du cinema ABC 1961.

Cela n’etait que pour un temps trés court car le propriétaire des instruments qui etais Congo Bar de Kinshasa était venu récupérer ses instruments. Ceux qui dirigeaient l’orchestre nous avaient abandonnés á Brazzaville aupres de Mr Bakekolo qui nous avait promis des instruments qui devaient venir de France. Mais avec le temps qui passait les musiciens commencaient á disparaitre un á un. Enfin de compte je me suis retrouvé seul pour retourner a Leopoldville.

A l’époque j’etais guitariste accompagnateur et mon ami Picallo était le guitariste soliste qui se fait engager dans le Viviane Mambo de Phil Philo. Comme celui ci avait des problemes pour s’adapter avec Mofranc qui etait l’accompagnateur de Viviane Mambo. L’orchestre a changeant le nom est devenu Jazz Babalou qui a envoyé quelqu’un pour venir me chercher.

J’étais encore trés jeune et á l’age que je pouvais encore continuer mes etudes. Ma mére refusa de me laisser partir rejoindre l’orchestre Jazz Babalou qui était établi á Boma.

Finalement, un plan a été monté par mon ami Hypolite Mbaki avec le propriétaire du bar Maison Mére de Boma. Hypolite était venu á Kinshasa pour essayer de convaincre ma mére lui disant que le propriétaire de la Maison mére allait prendre en charge mes études ét me faire inscrire á la colonie scholaire de Boma ma mére n’a pas hésiter de me laisser partir. Ce plan était monté pour que je puisse seulement rejoindre la ville de Boma et intégrer l’orchestre Viviane Mambo qui était devenu “Jazz Babalou” et qui avait signé un contrat avec la Maison Mére de Boma 1962.

Apret six moi de participation dans l’orchestre Jazz Babalou le propriétaire á résilie le contract avec Jazz Babalou et nous demandent á moi ét á Hypolite Mbaki de créer notre groupe que nous avions appelé Richem Jazz dans lequel je suis resté de 1962 a 1964 avant de rejoindre Kinshasa via Pointe Noire ou j’ai joué avec Pierre Rassin le vibraphoniste de Jazz qui avait un night club a Pointe Noire. A la fin de l’année 1964 j’ai regagné alors Kinshasa ma ville natal via Brazzaville.

En 1965, j’ai intégré l’orchestre Jazz Baron créé par le Baron Manoka oú j’ai joué avec les musiciens comme Dit Faustin, Mbole Tambwe, Tejos j’y étais rejoint par Michelino Mavatiku, Marcelo Bamba, Masassy le saxophonist etc…

A mon retour á Kinshasa, la vie musicale avait complétement changé. Presque tous mes copains musiciens avaient intégré des groupe qui jouaient de la musique de jazz dans les boites de nuit de Kinshasa. J’ai alors travaillé d’abord comme caissier á la Banque Belge qui existe encore á Kinshasa. Cela n’a pas été pour longtemps. Edo Clary qui travaillait a la poste est qui jouait dans la boite de nuit a coté du ciné RAC était venu me chercher pour l’accompagner dans une boite de nuit avec laquelle il avait signé un contrat, ceci n’a pas duré mais ca m’a aide á preparer mon repertoire de jazz.

Les changements qui intervenaient fréquemment dans la vie des musiciens, ont fait qu’en 1966 c’était au tour de l’orchestre “Révolution” avec Mulamba Mujos. Jean Musi Kwamy, Armando Brazzos, Musekiwa Isaac et Tshamala Picollo et d’autres membres qui avaient quitté l’OK Jazz étaient venus me chercher pour faire partie de l’orchestre “Revolution.

Avec l’orchestre “Revolution nous avions fait des tournées dans tout le Congo: Kinshasa, Matadi, Mbandaka, Lubumbashi Goma avant de nous render á Bruxelles via Paris. Au retour á Kinshasa l’orchestre “Revolution” était completemt disloqué sans un autre forme.

Vers la fin de l’année 1967, certains musiciens de l’OK Jazz a savoir Verckys Kiamuangana, Simaro Lutumba,Youlou Mabiala, Bisthoumanou Francis Lola Camile Checain, Dessoin Bosuma et Simon Moke étaient venus me chercher pour les accompagner dans un enregistrement cladestin, pour la premiére fois nous avions enregistré le Zong Zing la chanson suivante “ Na ko koma mokristu” de Simaro ainsi que d’autres chansons de Youlou, et Francis Bisthou qui faisaient partie du groupe monté par Verchys et Simaro, j’étais inclus dans le groupe comme guitariste soliste.


Comme Franco était parti en voyage en Europe, Il’a laissé l’orchestre OK Jazz á disposition de Verckys qui était le chef d’orchestre. Celui ci prit comme soliste Bavon Marie Marie qui était dans le “Negro Succés,” avec Bolhem, cela n’ápas marché pour Bavon parce qu’il devait jouer en méme temps dans l’OK Jazz et dans le Negro Succés.

Ce n’était vraiment pas possible pour lui de le faire réguliérement jusqu’au retour de Franco. Alors les musiciens m’ont demandé de les accompagner pour le reste des concerts qu’ils avaient avant le depart de Verckys en Belgique pour suivre Franco.

Franco á son retour m’intégre directement dans l’OK Jazz comme deuxieme soliste, c’etait au moi d’Octobre 1967. Je suis resté dans l’OK jazz jusqu’en 1973 comme deuxiéme guitarist soliste á coté de Franco oú j’ai bien joué mon role que ce soit dans les concerts ou les enregistrements. Quelques chansons de l’époque dans l’OK Jazz etaient jouées par moi.

En 1973, á l’ouverture de la foire internationale de Kinshasa il s’est produit un incident, le bassiste Francis Bisthou s’est disputé avec le grand maitre Franco á propos des droits de vente sur la chanson “Infidelité Mado” Il a été revoqué de l’orchestre.

Pour protester contre la revocation de Bisthou, Youlou qui etait son compatriot, etait venu me voir comme j’étais nommé sous chef de l’orchestre pour qu’on soutienne Bisthou. Me sentant obligé de le faire , je suis allé voir Franco pour en parler, cela n’a pas marché car Franco était trés faché contre Bisthou et il n’avait pas apprécié mon intervention.

Plutard, Youlou était venu me voir accompagné de Kizenga de son vrai nom (Basthi Jean Pierre), celui ci jouait le double jeu du cóté de Vickys Longomba et nous. Ils sont passés directement chez Vickys Longomba prendre contact pour que intégrions son orchestra Lovy du Zaire tout ca avec la manipulation de Kizenga et sans accord préalable entre nous.. Youlou était vraiment traumatise; je ne sais pas pourquoi. Ainssi nous nous sommes retrouvés dans Lovy du Zaire accompagnés de Diatho Lukoki.

La sortie de la chanson “Mandefu na mandefu” par Franco m’avait vraiment surpris. Selon les paroles de cette chanson, c’etait comme si c’était moi le metteur en scéne de cette operation alors que j’étais innocent et je voulais simplement supporter mes amis qui avaient les problemes de logement a Kinshasa.

Finalement, j’ai décidé de quitter Lovy du Zaire, suivi par Youlou pour monter notre groupe “Somo-Somo” . Le premier á nous rejoindre était Kwamy Musi suivi de Francis Bisthou qui était resté dans Lovy du Zaire. Comme il était difficile pour nous d’avoir des instruments il a été chaque fois difficile pour nous de nous produire en public.En méme moment, Youlou avait fait un accident de circulation sur l’avenue Bongolo, il roulait dans le sens unique. N’ayant pas le permit de conduire et par crainte d’étre arreté par la police, Youlou a couru directement chez Franco pour qu’il lui protégé. Peu apres la nouvelle s’est repandue que Youlou avait réintegré l’OK Jazz, cela m’avait complétement découragé et j’ai décidé de quitter le Congo mon pays natal.

Je suis alors parti á Lubumbashi oú j’ai rencontré le grand Kallé (Joseph Kabasele) alors president de la Soneca qui était allé installer le bureau de la Soneca au Katanga. Il m’a proposé de rester á Lubumbashi pour s’occuper de la boite de nuit “Makutano” qu’il venait d’acheter mais je lui est demandé de m’aider d’abord a trouvé un laisser passé tenant lieu de passport a l’immigration. Finalement en 1976 je me suis rendu en Zambia, á Lusaka via Ndola oú j’avais signe un contrat avec Chris Funitures qui voulait monter un studio d’enregistrement.

Le contrat m’avait obligé de rester en Zambie pendant 7 mois. Vers 1977 j’ai immigré en Tanzania ou j’avais participé á plusieurs activités musicales á l’hotel New Africa, De lá je me suis uni á l’orchestre Makassy. Finalement j’avais joué Presque dans tous les orchestres á savoir Maquis du Zaire, Safari Sound etc.. avant de créer l’orchestre Matimila. Vers les années 1980 mes chansons enregistrées en Tanzania et Kenya m’avaient apporté beaucoup de succés dans l’Est Afrique jusqu’en la Grande Bretagne specialement á Londre.
Avec mon contrat d’enregistrent signe avec AIT records (Kenya) j’était etabli á Nairobi pour reformer mon orchestre Somo-Somo mais ca na pas duré longtemp. En 1982 je suis venu en Grande Bretagne avec un groupe des musiciens Anglais le groupe s’est disloqué. Alors j’ai remonté encore mon groupe “Somo-Somo” cette fois ci avec des musiciens Anglais.

Serge - Kongo na biso 01/08/2014 18:41

Mbote kulutu Mose Fanfan,
Mboka mosika eza wana pona kolobela nani asalaki nini na mboka na biso, ekobenda na souvenirs mingi pona baye bayebaki yo, pe ba jeunes bakozua occasion ya ko découvrir yo po vie etambolaka ndenge wana. On bat le fer quand il est encore chaud batu ya mayele baloba. Nzembo ya Amour Djemelasi e rappeler nga lisusu bomwana na nga tango tozalaki koyoka yango na tourne disque pe kosokola ba disques na pétrole, nayebi te nani ayaki na secret wana.
*Zua tango oyebisa biso nini etindaki yo osala tour y'Africa avant osukila na poto. Poto obetaka miziki ya ndenge nini, rumba kaka to ya mindele?
*Est ce que ba radio na ba télévisions babetaka ba nzembo na bino to bozali pe discriminer par rapport ya batu na bango?
Boboto o mboka mosika.
Serge - Kongo na biso

Claude Kangudie 29/07/2014 00:11

Ah nge...Mbuta SamWele, akue tukudi nge ? Bon retour mon brave...

Claude Kanguddie.

Claude Kangudie 24/07/2014 19:47

Mbote kulutu Fanfan. Merci mingi na eyano na yo. Tokozela ndenge olaki biso. Ekozala malamu mingi soki obakisi epizode na yo na kati ya OK Jazz. Nzambe ya Congo ya ba nkoko azala na yo elongo na misala na yo.

Claude Kangudie.

Mose Fanfan 01/08/2014 03:52

Ya Solo bozali kozua eyano namituna na bino sima ya mua mikolo na kosala yonso na banda ko yanola bino moke moke ngai

Samuel Malonga 27/07/2014 13:42

Kulutu Fanfan, ndenge ndeko Claude akomi, ekozala malamu penza soki olobeli biso vie musicale na yo na ba orchestres nionso oyo obeta. Olobela biso mpe mwa moke passage na yo na Jazz Babalou. Phil Philo azali wapi?

Mose Fanfan 24/07/2014 01:22

Merci cher Claude po na matondi na yo, na koluka na pesa bino information yonso dé 1973 jusqu'á 1982 nzela tambolaki po na koma awa na London na 1983 pe na fanda awa mais il faut na sala yango bien en francais

Claude Kangudie 22/07/2014 19:05

Losako kulutu Fanfan. Na oyo ekomamaki na ntina na yo, esalemaki na kolanda ba informations moko na moko azalaki nango te concernant à une époque de sa vie. Tozalaki komeka ko retrouver un fil conducteur ya trajectoire na yo. Merci lokola yo moko opesi biso précisions nionso. Personnellement, en tant que moko ya ba fan na yo, je suis fort ravi de te savoir bien portant. salut The Artist...Rd Congo, mboka ya Chebeya, ezali Libanga ya Talo...

Claude Kangudie.