Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Danny Ndele : « Mbokamosika est la bliothèque des natifs des années '70 »


Référence : Il y a 24 ans nous quittaient les frères Soki.

 
     
     

 

Mboka mosika ekoma lokola bibliotheque na biso,biso bana serie 7,tango tozalaki kobongama po tokende kelasi nzembo ya bella bella nde ezalaki lokola montre na biso.sofele kumba nga malembe eh,nazali maman ya bana...bino pe bato ya makolo pe boyebaka liboso ya kokatisa balabala ...tala ngambo na ngambo...tala gauche na droite eh,nzembo oyo ezali mateya ti na mokolo ya lelo.

 

DANNY NDELE

FIKIN: entrée des pavillons

FIKIN: entrée des pavillons

Commenter cet article

NSINGI MABUASSA 26/06/2014 08:27

Que de bons souvenirs d´enfance avec les frères Soki,sans écarter le basiste Shaba Kahamba.Je me souviens encore des tubes comme de base,chérie Menga,Sentiment et aussi comme des écolistes d´aujourd´hui qui luttent pour conserver la nature.Je fais référence á la chanson Zamba Zamba.Quelle leçon pour nos musiciens d´aujourd´hui qui révèlent leur médiocrité avec des insanités dans leurs oeuvres artistiques.Rien de comparaison avec nos aínés.Qu´ils reposent en paix.À Tous mês amis de Tumba,je vous embrasse tous.

Claude Kangudie 05/06/2014 12:52

Yaka eeeh yaka yo na Ombale ehhh ebongi olinga, bolingana mama...tozalaki na biso na lisano tofingi moto te...lobi na lobi eee yoka sango ebimi eeee...yaka eeeh yaka na Ombale ebongi olinga bolingana mama...MINGI bakoloba bayebi bokasi ya Zaïko eeehh. Voilà telle fut la réponse de Zaïko à cette bagarre à la fikin avec Stukas. Ezalaki reglage ya ba instrument moto etungisaki Tout Choc Anti Choc Zaïko Langa Langa. Rd Congo, mboka ya Armand Tungulu, ezali Libanga ya Talo...

Jean-Pierre 05/06/2014 14:01

Mon cher Claude, Nakanisi wondostock, muana wabi, Kolo kwanga mpe azongisaki boye: " tokomi na Fikin, bakimi biso..." Mpe ata reglage ya bainstruments, défaite wana ekota na histoire...
Nzembo wana ezali couronnement ya André ndenge Antho Nickel azalaki koseka ye, tango abimisi lisusu Banyango, wana nde ase confirmaki lokola un grand chanteur compositeur na Zaïko, lolendo ya Antho e kitaki muke...

Pedro 05/06/2014 09:09

Ah! J’ai oublié de raconter cet autre épisode. Un jour, il y eut un meeting populaire de je ne sais qui – peut-être Sakombi Inongo à l’époque de ses discours mobutistes. Et les organisateurs ont invité … Isifi et Yoka Lokolé, peut-être pour qu’il y ait le plus de jeunes gens possible. Isifi est allé le premier, je crois. Et puis, ce fut le tour de Yoka Lokolé qui a exécuté « Amazone ye ye … », une chanson chantée dans Isifi et transportée par son compositeur dans Yoka Lokolé. Et la musique s’est coupée. Faille d’électricité. Un jeune homme à côté de moi a vite accusé Isifi d’avoir coupé le courant. Puisqu’il fallait que ce soit une compétition …

Pedro 05/06/2014 08:56

Du reste, il nous faut déplorer cette kinoiserie qui consiste à voir une compétition en tout, même là où il fallait y avoir coopération et complémentarité. Esika nionso, eloko nionso, kaka se momekano. Basi tembe, mibali tembe ; baleki tembe, kulutu tembe ; mosali molato, mokonzi molato. Par exemple, si j’étais responsable de la grille des orchestres qui allaient se produire à la FIKIN à cette époque-là, j’allais mettre deux orchestres à la fois, non pas pour qu’ils s’affrontent, mais parce que, quand nous avons deux orchestres, certains jeunes iront se planter devant le pavillon de Zaïko et les autres devant Stukas. Mais, culture de compétition oblige, nous tous voyons une compétition à cette démarche. Il y a même cette histoire selon laquelle Lita Bembo a ourdi un stratagème pour battre Zaiko. Pourquoi est-ce que quelqu’un doit battre quelqu’un là où il ne devrait pas y avoir de compétition ?

Claude Kangudie 05/06/2014 00:29

Salut à tous...."Mobali ango nani eeehhh...Bisikita eehh Piele Moke". Bisi de Suaze...Na oyo etali les 3 mousquetaires, ils ont fait la guerre à tout le monde, du moment que leur leadership était menacé...pas de pitié. C'est ainsi que Kiam Georges "PéDéGé" fit une guerre implacable à Maxime Soki, "Big Boss"...Na oyo etali Gaby Lita, c'est vrai que attaque chant na ye ezalaki makasi te. Mais quand il s'eb rebdit compte, il fit un travail remarquable, tiré vers le haut par les meilleures attaques chant de l'époque. Et le résultat se fit voir, par exemple la chanson "Beller Wangata". RD Congo, un si long fleuve de larmes et de sang, ezali Libanga ya Talo...

Claude Kangudie

Messager 04/06/2014 20:59

Chers amis,

Vu le travail de mise en page du site, le temps ne me permet pas de répondre aux commentaires de tout le monde.
Toutefois, je voudrais informer Jean-Pierre que July Cuivre a beaucoup témoigné sur mbokamosika il y a quelques années. Il vit en Grande Gratagne et ne serait pas totalement en bonne santé actuellement. Sinon, il intervient de temps en temps sur mbokamosika.
Voici la chanson parc d'attaction à laquelle vous avez fait allusion.

Messager

Serge - Kongo na biso 04/06/2014 17:25

Mbote ndeko Pedro,
Dans la vie on fait toujours ce qui a été faite avant comme dit la chanson de Lutumba : « batu ya mokili balingi eloko oyo basala, oyo ko basala te bango bakipaka te.» C’est comme ça qu’on trouve toujours la main des ainés dans les chansons des jeunes, je me rappelle encore de mon professeur de mathématique Kabeya qui ne cessait de répéter que : « la vie est un eternel rebondissement » mais Vieux Ley avait avoué à Wembadio : « Petit tozalaki kobanga bino. » La musique congolaise de l’époque regorgeait des talents qui apres un moment ceux sont presque tous retrouvaient chez les trois mousquetaires : …Dino Vangu, Roxy Tshipaka, Bisikita, Kinzunga Me Ricos, Manuaku Waku, Shaba Kahamba, Nseka Dimuela 8Kg, Mavatiku Visi, Pepe Kallé, Danos Canta Nyboma, Bruno Bonyeme, Samunga etc la liste est tellement longue. Boboto o mboka bino.
Serge – Kongo na biso.

Pedro 04/06/2014 15:05

Ndeko Serge na Ndeko Jean-Pierre,
Puisque vous revenez sur cette histoire des trois mousquetaires et des grands qui sournoisement menaçaient les petits à tout bout de champ, je dois dire que nous n’avons jamais essayé de nous dire que peut-être les petits avaient toujours envie de devenir grands eux-mêmes. Nous disons aussi souvent que les grands braconnaient certains musiciens des petits orchestres quand ils le voulaient, mais ça ne nous passe pas à l’esprit que les petits eux-mêmes voulaient peut-être intégrer les orchestres des grands. Par exemple, j’ai écouté une chanson de Roxy et le Thu-Zaina sur ce blog (malheureusement je ne parviens pas à la repérer) dont le titre est quelque chose comme Bamista ya bemasta (?). Si vous écoutez cette chanson-là, vous direz que c’est du Vévé. Donc, c’est comme si le compositeur faisait un clin d’œil à l’orchestre Vévé : « Ecoutez ça », dit-il sans le dire, « et dites-moi si vous ne croyez pas que je mérite d’appartenir à votre orchestre ».

Jean-Pierre 04/06/2014 15:15

Mon ami, votre réflexion est pertinente et mérite d'être analysée sérieusement, mais il y a une chose, c'est que les jeunes, en se démarquant de leurs parrains pour créer autre chose ne se démarquaient pas pour autant sur le rythme, voyez tous les parcours de nos différents orchestres, vous me donnerez raison. Mais à l'inverse, ceux qui ont créé leurs propres styles sont allés très loin... Zaïko par exemple a su innover dans la batterie ( Meridjo ) et les Atalaku, Isifi dans le lokole, Wenge dans le synthé... Mais tous les autres qui voulaient imiter les grands ont mordu la poussière...

DANNY NDELE 04/06/2014 11:15

MBOTE EBELE NA BA NDEKO NYONSO,NAZALI NA MUA NOUVELLE YA KOBAKISA OYO NAZUI EPAYI YA PAPA SHABA KAHAMBA,NZEMBO YA SOFELE EZALI COMPOSITION YA EMILE SOKI MAIS ALOBI NA DISQUE EMILE SOKI AYEMBAKA TE,BATO BAYEMBAKA EZALI MAXIME SOKI VANGU,DANUS NYBOMA NA MULEMBO,GUITARE SOLO RIKOS,BASSE SHABA KAHAMBA,ACCOMPA BISIKITA,MI SOLO SIRIS KAYEMBA.BA FONDATEUR YA BELLA BELLA EZALI LES DEUX FRERES SOKI.
PO NA CONCERT OYO YA FIKIN NA STUKAS,NA TANGO WANA STUKAS EZALAKA GROUPE MOKO TRES MAKASI,KOLEKA ZAIKO ,NA TANGO WANA SHOWMAN LITA BEMBO AZALAKI MATATA,KASI BELLA BELLA ALEKAKI NA PUBLIC.NA FIKIN STUKAS ABANDAKA TANGO BELLA BELLA AZUAKI PUBLIC NYONSO EYAKI ESIKA NA BANGO.VOILA MUA NDAMBO YAKOBAKISA YANGO WANA.

Jean-Pierre 04/06/2014 13:37

Ezali ndenge wana mpo jour wana ngai moko nazalaki sur place, erreur ya Lita Bembo ezalaki que style wana alingaki koimplater na Kin ezalaki un peu tôt parce que tomesanaki na symbiose ya ba belles voix + sons de la guitare. Bella-Bella azalaki callé côté wana avec de bons guitaristes, kasi Kolo kwanga azalaki ko compter na Samunga, et puis ba voix ezalaki ko trahir ye. Suke Bola et Lomingo alida bazalaki na harmonie mpenza te. Omoni nzembo ya kala ezalaki kosenga chorale ya kitoko et puis soliste moko ya ba sebene ebele... Donc Kolo kwanga apechaki na manque ya réalisme na tango wana, parce que les gens le préféraient plus pour ses shows que pour sa musique, alors que Bella-Bella kima kinkaka, wana ezalaki mbata ya mokolo, je me rappelle tosalaki jour moko BOUM ( messager, Danny, Serge, et les autres, boyebi yango ?) na bar Soleil na Ngiri-Ngiri, nzembo esalaka succès jour wana ezalaki " SOLA et MBUTA" ah! les amis, j'ai des larmes aux yeux, c'était terrible, le bar était plein à craquer avec les élèves que nous étions, surtout tango tokomaki na partie ya" SAKUBA SAKUBA" c'était le comble, en ce moment j'était en 2è CO à l'Athénée de Ngiri-Ngiri CO II...

Serge - Kongo na biso 04/06/2014 10:17

Mbote kulutu Messager,
Naza na ba souvenirs ebele ya Fikin, esengo na nga ezali po tozalaki na âge moko toyebaki likambo babengi responsabilités te, la vie était encore rose pour nous.
Bella Bella ezalaki orchestre moko makasi, nabosani année soki ezalaki 73 to 74 mais nayebi ke kulutu moko ya quartier na biso Georges azalaki en charge ya ko négocier concert ya orchestre Les Myrthes Wella Choc, na départ ezalaki programmé babeta na Stukas mais un jour avant ba confirmaki bango contre Bella Bella ya Soki Vangu, Shaba Kahamba na Basse, Lipili na mbunda wana nzembo ya Pambidoni ezalaki kosala succès, na pokwa na yango baponi petit frère na nga na nièce ba accompagner orchestre, ezalaki ba choix moko ezalaki kosalema chaque fois orchestre ezalaki na déplacement to na mua évènement moko important ezalaki, lokola grand frère oyo tokendaka na ye na Fikin azalaki Manager ya Les Myrthes tozalaki toujours associé, une fois basalaki voyage ya Bandundu (mbala ya liboso nayoka kombo ya Bulungu) grand mususu mutu akendaki. Le lendemain autour du thé, ba musiciens bazalaki na esengo ke ba se defendaki bien, tango Shaba Kahamba amekaki son ya guitare basse na ye pour la 1ere fois na butu wana, ezalaki na son moko puissant na ba baffles ke niece na biso azalaki nanu muke abangaki pe asubaki na bilamba, ezalaki lisolo moko ezalaki kosekisa mingi pe ezalaki kobetama ba mbula na ba mbula, pe lisusu ba Les Myrthes bazalaki komona lokola baza ko mener po batu ebele bazalaki kobina ba nzembo na bango mais tango mais tango Soki Vangu akomaki koyemba « ooo Pambidoni yeee buakela nga pamplemousse eee » ba malala ekomi kobuakama de gauche à droite, match échanger, ambiance ekomaki na niveau mususu pe ezalaki dernière carte ya concert, nionso Les Myrthes asalaki ezalaki oublier po nzembo wana yango nde e cloturaki soirée. Malgré wana ba Les Myrthes bazalaki kaka na esengo ke bazuaki chance ya kobeta na Fikin na Bella Bella. Boboto o mboka bino.
Serge – Kongo na biso

Serge - Kongo na biso 04/06/2014 11:53

Ah kulutu Jean Pierre,
Ya solo ke ba kulutu ya miziki na biso bazalaki kosepela na succès ya ba leki te. Litatu na Petite Zizina ezalaki ba nzembo ya makasi, elakisaki ke Soki Vangu azalaki na miziki na makila, atunaki motuna moko na Petite Zizina : « …Nayemba pe kala, lelo nayembi lisusu, bondima nga te oo bondima nga te ee ee ee ? »
Na ba feti nionso nzembo ekomaki kaka wana mais yo moko obosani te likambo ya les trois moustiquaires or na vie ezalaka likambo ya continuité mais epayi na biso ba yindo tomonaka wana te.
Boboto o mboka bino.
Serge – Kongo na biso

Jean-Pierre 04/06/2014 11:41

Oh ! mon cher Serge, nakanisi lisusu Soki Vangu, mokolo moko namemaki ye na voiture na ngai mpe natuni ye pourquoi atika miziki ( avant sa mort ), nabosani te, amataki croisement Saïo mpe Kasa Vubu, tosololaki mingi; mpe narappelaki ye banzembo ya Bella-Bella ya succés, eloko moko ayebisaka ngai oyo nacomprenaki ezali que bamusiciens mingi ya tango wana bazalaki hantés na fantômes ya peur ya ba grands, c'est comme si bazalaki harcelés sournoisement na ba mikolo, à; tel point que découragement ezalaki toujours à leur portée, malgré effort asalaki avec la belle chanson "LITATU" mais moyen ezalaki lisusu te...

Messager 04/06/2014 06:58

Serge na Danny,

Masolo eza mua mingi kasi tango eza mokuse. Lokola Shaba aza na Hollande, nakobakisa te mokolo ya concert na bango na Fikin natelamaka pemeni ya podium ya Bella Bella, Bawelelaki kobeta te . Bongo fanatique moko ayaka koyebisa Shaba pourquoi bawumeli boye po babanda kobeta. Shaba azongisaki boye: boyoka naïno concert mosusu oyo ezo beta. Tango wana, Bella Bella azalaka en super forme.


Messager

DANNY NDELE 04/06/2014 00:45

MERCI BCP NA BAKULUTU YA SERIE 6 NA SERIE 5 NA OYO BOBAKISELI BISO SERIE 7,TOZALI NA VIEUX SHABA KAHAMBA NA MBOKA HOLLANDE,ABETA NA BELLA BELLA,DONC AKOKI KOBAKISELA BISO OYO BAKULUTU BA BOSANI.BOBOTO O MBOKA WA BISO.

Serge - Kongo na biso 03/06/2014 22:05

Kulutu Messager,
Je me rappelle encore cet après midi des années 72 ou 73 tango grand frère na biso na ba voisins tokendaki na Fikin, oh basokolaki biso moko na moko, tolataki kitoko na ndenge ya temps wana, nga nabeta Abacost (libanko) ya double fentes, ya maboko mikuse (manches courtes)na kupe (culotte) bien repassée, mbenza ya somo na sandales. Nga na gd frère na biso tokumbaki ndeke luka pe to visitaka ba salons ndenge na ndenge, koliya masango ya foire ezalaki plaisir etc, j’espère ke un jour Congo ekobonga po bana pe basepela ndenge biso tosepelaki. Nasilisa tour ya Fikin te po pongi ezuaki nga heureusement grande sœur atiyaki taximan moko na disposition na biso. Boboto o mboka bino.
Serge – Kongo na biso

Messager 03/06/2014 21:03

Danny et Jean-Pierre,
Je suis votre partage avec Danny avec plaisir. Chacun de vous a raison. D’abord Danny se fait l’avocat de sa génération . Quitte à chaque génération de s’exprimer comme l’a fait Jean-Pierre, natif des années ’50.
En ce qui concerne la Fikin, je pense que ce sont les natifs des années ’40 et ’50 qui furent les grands témoins et acteurs dans la mesure où ils nageaient entre 20 et 30 durant cette époque.
En tant que témoin oculaire, j’aurais aimé que Jean-Pierre qui a vécu l’époque des manèges au Parc d’attraction de la Fikin comme nous tous, puisse expliquer aux jeunes comme Danny comment étaient situés les podiums où se produisaient les orchestres.
A titre d’exemple, je pourrais avancer que le jour où Bella s’était produit avec le Stukas, le Podium de Bella faisait face au podium de Stukas. Le podium de Bella tournait le dos au manège « mawambé » tandis que le podium de Stukas tournait le dos au manège « Kobanga te », à côté du manège où il y avait des voitures et où nous avions appris à conduire un engin motorisé.
S’agissant de la chanson Sofele, c’est une composition d’Emile Soki, interprétée par Maxime et Nyboma à la 1ère voix, à la place de Emile Soki.

Messager

Jean-Pierre 04/06/2014 11:09

Merci beaucoup Messager, d'avoir illuminé mon esprit. Je confirme que l'emplacement de ces deux orchestres était celui-là. Du coté Bella-Bella, c'est SHABA KAHAMBA qui était monté au podium pour annoncer la Chanson Houleux-Houleux avec sa guitare basse.
Ce jour-là, je suis rentré à la maison déçu, car en entrant à la Fikin avec mon pantalon patte éléphant, j'étais sûr que personne ne pouvait me battre, mais hélas ! déjà à l'entrée j'ai vu un garçon qui était bien habillé style classique avec sa copine, surtout que c'était le dernier jour, donc impossible de rendre, mais c'est la prestation houleuse de Bella-Belle qui m'avait encouragé. Je crois que Messager vous savez que la Fikin avait démarré en 1969, c'est l'orchestre SYMBA de July cuivre ( en fait où est-ce qu'il est parti ?) qui avait immortalisé cette manifestation foraine avec la chanson " Parc d'attraction " Face B et " Valentina " Face A
" Lelo nde mposo eh bandeko, parc d'attraction ekofunguana, yango ngai nabima na nani, nakoluka mobali na sepela, oh! parc d'attraction bandeko eh! mayi na miso elingi nde kobima eh! Henriette eh! lata lata tokende, destination parc d'attraction
et le vieux KWAMY aussi...
" yaka na commune oyo ya limete, na sanza ya juillet mpo tobima na foire,"
" Eh! eh! tobima na foire, nabima na nani lelo mpenza..." Le grand problème pour la FIKIN, c'était de trouver une nzele avec qui sortir...
En fait, la foire, c'était le parc d'attraction avec tous les manèges, et la première fois que nous avons goûté au masangu ya foire...
et avant l'érection de la FIKIN à cet endroit, c'était le terrain de largage des parachutistes, et il y avait un lac artificiel créé par les pelles mécaniques qui extrayaient le sable blanc, on appelait ce lac "l'eau vert" parce que l'eau avait la couleur verte... j'habitais sur Rue LUKWILA non loin du Rond-Point Super Lemba...

Serge - Kongo na biso 03/06/2014 20:29

Ndeko Danny Ndele,
Ya solo ba nzembo ya ba Soki ezalaki na toli makasi pe ezalaki ba génériques ya mua b’émissions ebele ya La Voix du Zaïre vers b’années 70, lokola nzembe ya Sofele ezalaki na « Code de la route », mususu ezalaki ya « Place aux Vedettes. »
Ba themes na bango ezalaki kitoko, na ba toli, éducation etc sauf ke bibliothèque ezalaka pona ba générations nionso. Soki un jour babandi kofuta bang oba droits na bango nabanzi bana na bango bakokufa lisusu nzala te.
Po nini Foire de Kinshasa ebengamaka FIKIN ? Ekoma na yang oba bureaux ya la police, esika ya kobeta ba concerts, bakoma kosala ba mariage kuna pe cimetière ya ba bulletins de vote ya 2011 ya Ngoyi Mulunda. Alors ke à l’époque ezalaki « le 2 juillet eee biso tembe na foire »
Boboto o mboka mosika.
Serge – Kongo na biso

Jean-Pierre 03/06/2014 10:29

Mon cher Danny, je ne suis pas d'accord avec vous, Mbokamosika n'est pas pour les natifs des années 70, et nous des années 50, nous sommes aussi là, cette photo de la Fikin, nous y étions aussi trempés jusqu'au cou, est-ce que je peux oublier Mwambé, ndeke luka, kobanga te ? Jamais. Donc nous y sommes aussi.

Claude Kangudie 01/06/2014 22:58

Ben voilà...J'ai encore écouté ce chef d'oeuvre. Et pour continuer sur la même ligne j'ai enchainé avec "pete pe tolata", "Elimu santu", "Mwana Soki", "baboti bapekisi", "Jamais de la vie", "Ntumba Marie-José"...J'ai voulu me retremper dans cette ambiance qu'évoque notre frère Danny Ndele. Une pensée pour Maxime et Emile...RD Congo, un si long fleuve de larmes et de sang, ezali Libanga ya Talo...

Claude Kangudie.