Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Spéciale détente hebdomadaire concoctée par David.

Quelle que soit la tournure de l’actualité, notre blog poursuit son travail de mémoire, d’une manière désintéressée. Ce site étant devenu un trait d’union entre différentes communautés.

Pour ce « week-end », nous vous proposons une spéciale détente concoctée par notre ami David M, des USA.  En effet, ce dernier continue d’alimenter le site avec les raretés, dont certaines sont achetées sur le net, en vue de permettre aux mbokatiers de se remémorer des airs d’antan.

Comme vous le verrez, ces raretés concernent presque toutes les générations de la musique congolaise, de Wendo aux jeunes musiciens.

Messager

Napesi yo mbongo, par Wendo

Heureuseument nkisi ya mabe te, par Vicky et l'OK-Jaz

Adios Tsoutsou, par Lucie Eyenga et l'African-Jaz

Josephine, par le Negro-Succè

Bolingo ya bomwana, par Dido Yogo et Etumba na ngwaka

De g à dr: Diluvila, Taumani, Kabondo, Kallé, Lucie Eyenga, Tino Baroza, Musekiwa, et Mwena. (African-jazz 1953)

De g à dr: Diluvila, Taumani, Kabondo, Kallé, Lucie Eyenga, Tino Baroza, Musekiwa, et Mwena. (African-jazz 1953)

Commenter cet article

MWENZE 12/05/2014 10:01

Le premier orchestre africain de musique moderne,l'orchestre AFRICAN-JAZZ n'est pas encore né.Nous sommes encore ici à l'époque des groupes,qui portaient les noms de leur éditeur.Nous sommes ici en présence du "Groupe Opika",embryon du futur African-Jazz qui verra le jour effectivement en 1953,peu de temps après cette photo.Et l''African-Jazz se distingue cette année-là par l'apparition du petit Nicolas KASANDA (14 ans!) à la guitare-solo à la place de Tino BAROZA;
MWENZE