Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Michel Lohadje Ekanga se souvient encore du trajet Kinshasa-Matadi


Référence HORAIRE DU TRAJET KINSHASA-MATADI PAR STK DÈS 1974

 

Ayant fréquenté le colège de Matadi (deuxième CO et troisième Scientifique ) , j'a eu à prendre les autocars STK à pls reprises tjs avec bcp de satisfaction car les cars étaient propres, confortables ... et les horaires bien respectés . Je n'ai jamais eu d'accident .Je prenais le car du terminus du Zoo à Kin jusqu'au terminus de Matadi et vice verca .Ceci me rappel les années Mayi Ndoda , Nzuzi Wa Mbombo , inauguration Inga et j'en passe...J'ai habité la Cité Kinkanda à coté de la paroisse et de la clinique .Nous sommes revenus définitivement sur Kin quelques mois avant le combat Ali / Foreman , et toujours en AUTOCARS STK . Chaque fois que je fais Paris / Bruxelles dans ma voiture et que je croise des cars EUROLINES , je pense tjs aux AUTOCARS de la STK . Ahh nostalgie quand tu nous prend...

Michel Lohadje Ekanga ( LOMICK )

Commenter cet article

NSINGI MABUASSA 27/05/2014 12:25

Le trajet Kinshasa/Matadi.Que ça soit par train ou STK,on avait un transport scolaire.Ensembles,heureux très enthousiastes,les élèves prenaient le train à la gare d´Isoke,ce qui était mon cas,ou la STK vers le zoo pour un voyage radieux dans la province du Bas-Zaire ou Bas-Kongo.C´était le beau temps des élèves qui étudiaient à l´internat.Moi,j´avais effectué une fois le voyage par train avec le Frère Directeur Bernard Kipps,surnommé MBOLOKO,qui se rendait à la Procure des Frères de Kintambo.Kisantu,Mbanza-Ngungu,Lukala ou Kimpese étaient notre arrêt obligatoire pour un dernier aurevoir à nos copines du collège Bankazi,Nsona-Nkulu,Saint Joseph,Lamba ou IPE.Quelle ambiance scolaire accompagnée d´innoncence de la vie.Aux amis de Tumba Kunda dia Zayi à la bifurcation,notamment Kupesa Carlos,Kintaki Adolphe,Misangumukini Jean Robert,Mpitu Damien,Lukau Tchanglay,le fils du commissaire sous-régional Jacques Lukau,Lunguana Désiré,ah! la liste est longue.Avec notre fanfare pour l´inauguration de la cimenterie nationale de Lukala sous l´animation de Nzuzi wa Mbombo et le groupe togolais.Je verse des larmes,à voir la RDC d´aujourd´hui.

Narcisse - Misangumukini 13/01/2015 05:41

Bonjour. Quand je vous lit, je souffre avec vous. Je suis le petit frère de jean Robert Misangumukini. J'ai aussi étudié à Tumba de 1983 à 1988. Pour d'information, je suis joignable par émail. Ne pensez pas au Congo mais plutôt réagissez pour ce Congo. Merci.

Claude Kangudie 26/05/2014 22:18

Bonjour Michel...La ligne Matadi-Kinshasa était exploitée, avant STK, par la société Congo-Express. Celle-ci avait des bus Toyota d'une trentaine de places. Ceci jusqu'en 1969. C'est en 1970 que la Société de Transport Kinois (STK) va se mettre sur cette ligne. Elle vont exploiter, à deux, ce trajet. Mais le standing et la sécurité proposés par STK furent de qualité supérieure. Congo-Express finira par disparaitre. Pour la petite histoire: en 1970, un bus STK et un bus Congo-Express firent un accident très grave. Dans cet accident, le chauffeur de Congo-Express trouva la mort. Ma mère avait justement accouché cette semaine là, d'un garçon à l'hôpital Kikanda. J'étais parti avec mon petit frère et mes deux petites soeurs voir notre maman à la maternité. Au retour, à la sortie de la maternité, quel choc pour moi...on amenait justement le corps du chauffeur de Congo-Express à la morgue. c'était la première fois de ma vie que je voyais quelqu'un mort d'un accident. Dans la panique et l'émotion, je décidais que nous ne prendrons pas le bus pour rentrer à la maison...Nous avions ainsi marché de l'hôpital Kikanda jusqu'à la maison, au Quartier Hygiène que Michel doit connaitre, car la cité Kikanda et ce quartier sont voisins. Mon frère Michel, si vous me lisez, avez-vous connu la famille Kitete au Quartier Hygiène ? Je cherche à avoir de nouvelles d'un des mes amis d'enfance, Kitete Janvier...C'est vrai qu'expliquer aujourd'hui que nous avions des transports et de bus comme Eurolines au Congo en ces années-là, semble une utopie ou une exagération...Et pourtant, c'est la vérité. RD Congo, un si long fleuve de larmes et de sang.

Claude Kangudie.