Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

>L’expansion du rythme Karindula  au Katanga.

En quoi consiste le rythme Karindula ?

D’où provient ce rythme ?

La réponse à ces deux questions  se trouve à travers  les séquences qui accompagnent cet article. Nous profitons de l’occasion  pour informer  les mbokatiers que chaque œuvre diffusée sur notre site a un prix.

Nous le rappelons surtout à nos nombreux lecteurs qui ne cessent de nous harceler avec des demandes de chansons .  Comme nous l’avons eu à le souligner à maintes reprises,  une grande partie de la discographie congolaise est pratiquement introuvable  pour deux raisons : les matrices ont été perdues par les éditeurs ;  et les services d’archives sont inexistants  au niveau des radions nationales.

Même les œuvres  les plus récentes sont parfois rares comme ce disque réalisé en 2005 dont l’image est affichée  ci-dessous. Lorsque nous avions auditionné une de ses œuvres sur une radio européenne, nous avions immédiatement cherché à  nous en procurer. Après plusieurs jours de recherches  infructueuses,  nous avions trouvé une seule offre sur le net, et le vendeur vivait en Europe de l’Est. Pour l’avoir, il nous a coûté 40 euros, y compris le transport.

Voilà pourquoi il nous arrive actuellement de classer certaines œuvres rares en notre possession parmi  des « chansons du patrimoine ». En adoptant cette stratégie, nous visons tout simplemt à préserver quelques raretés  de la chanson congolaise face aux téléchargements sauvages sur le net. C’est ainsi que nous invitons tous nos amis à se contenter des centaines de chansons mises en ligne entièrement sur mbokamosika, et   à ne plus nous déranger chaque fois que nous diffusons d’une manière séquentielle certaines chansons.

Par ailleurs, en mentionnant le coût des œuvres discographiques, nous sous-entendons les frais financiers. Chaque début  du mois, nous publions les statistiques comprenant la liste des membres ayant contribué durant le mois. Lorsque nous y jetons un coup d’œil, les contributions ne dépassent jamais trois par mois. Et ceux qui sont en règle de cotisation actuellement, c’est-à-dire  ceux qui honorent la promesse de verser au moins 10 euros par mois pour le fonctionnement su site ne dépassent pas trois membres. Nous avons pourtant promis de ne plus revenir sur le manque de moyens. Si nous le faisons de nouveau, nous voudrions une fois pour toutes demander à ceux qui ne veulent pas soutenir le site d’assumer leur geste. Nous ne forçons personne à contribuer. Mais qu’ils supportent au moins que le site puisse se réserver le droit de diffuser  certaines chansons d’une manière partielles, pour des motifs évoqués ci-haut.

Messager

L’expansion du rythme Karindula  au Katanga.

Karindula

Commenter cet article