Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

 

Une dotation de Clément Ossinonde  sous forme de passage du témoin à Mbokamosika.

La soirée d’hier était chargée d’émotions lorsque nous avons ouvert le colis de notre aîné Clément Ossinonde contenant son livre sur la musique congolaise ainsi qu’une quantité considérable de chansons offerts à Mbokamosika.

Cette dotation est la concrétisation  d’une décision que notre aîné nous avait signifiée par courriel consistant à léguer à notre site une bonne partie de son patrimoine discographique en guise de contribution matérielle. En y réfléchissant, ce geste ressemblerait au  passage du témoin d’un aîné à son cadet, comme il est  de coutume dans nos sociétés africaines.

Sur le plan qualitatif et quantitatif, cet envoi constitue la deuxième plus grande dotation matérielle, après celle du plus mokatier  des mindele, en l’occurrence  notre ami Kiku.

La chanson que nous auditionnons actuellement est une des raretés qui avaient marqué notre enfance.

Messager

A propos de 52 ans de musique congolaise de Clément Ossinondé  voici les coordonnées pour s’en procurer :http://www.edilivre.com/52-ans-de-musique-congolaise-clement-ossinonde.html#.U1pTYt9UoEY.email

 

A propos de 52 ans de musique congolaise de Clément Ossinondé :
 
http://www.edilivre.com/52-ans-de-musique-congolaise-clement-ossinonde.html#.U1pTYt9UoEY.email
 
To stop receiving any emails from AddThis, please visit: http://www.addthis.com/privacy/email-opt-out?e=tgWscq57oCb1ULhxqX.uPqdi
Histoire de la musique congolaise, par Clément Ossinonde

Histoire de la musique congolaise, par Clément Ossinonde

Botika likunia, par Baguin et le Negro Band

Commenter cet article

Mozande 04/05/2014 21:56

Tiens, tiens; j'ai toujours cru que cette chanson, que tout Leo (Kinshasa) chantonnait, etait de l'orchestre Los Angeles de Robin.

Messager 02/05/2014 17:59

Je rappelle à notre cher aîné Clément Ossinonde que je n'ai pas encore réceptionné le livre sur le Congo Kinshasa. Dès que je l'aurais, je ne tarderai pas à publier sa couverture.

Messager

aliben CKISSONGY 01/05/2014 14:56

A Monieur Clėment Ossinondė , salut !
Primo , merci de m'avoir rėpondu à propos de vos oeuvres littėraires ( deux ouvrages ) sur la musique congolo-congolaise dont je suis trės flattė . Secundo , en tant qu'expert de cette musique , qu'est-ce que je vous rappelle ? Cette musique n'a pas seulement ėtė faite par des ressortissants des deux rives du majesteux fleuve congo en face , non ! Comme ce puissant fleuve qui arrose les trois pays vers Matadi jusqu'à l'embouchure , je cite : Le Congo-Kinshasa , le Congo-Brazza et l'Angola , donc suite à votre savoir nous attendons la parrution sur l'apport de cette musique à l'ėgard de ses fils et filles venuent de ce pays vers les deux autres suite surtout aux excsės du colonisateur pour se rėfugier chez leurs voisins dont nous sommes . Tertio , je crois qu'à partir de la troixiėme parrution le boucle sera bouclė . J'ai beaucoup à savoir sur vous car vous ėtes un musėe vivant de cette musique . Que la nature vous apporte longėvitė et surtout beaucoup de prėsence d'ėsprit . Enfin pourquoi dit-on Kallė Jeef et le pėre de la musique rdcongolaise alors qu'il n'est que nė en 1935 à Matadi dans l'actuelle capitale du Kongo-Central ou le Bas-Congo ?

Ossinondé 19/05/2014 03:21

Mon cher Aliben, CKISSONGY j'ai pris bonne note de votre soucis aussi je vous en remercie. Pour la question de vouloir obtenir de plus amples information sur notre musique, je vous conseille, si vous le souhaiter de me communiquer votre adresse e-mail our encore de me dire si vous êtes inscrit sur Facebook - Mon adresse email : clement.ossinonde@sfr.fr

Bonery 02/05/2014 08:28

Kalle jeef le pere de la musique congolaise moderne est plutot ne a Matadi en 1930 et non 1935...Juste pour rafraichir le memoire de mon tres cher frere

Serge - Kongo na biso 28/04/2014 09:06

Mbote le vieux Clément,
Ça fait longtemps, mes remerciements les plus sincères, les mots ne suffisent pas pour bien vous remercier.
@ Ndeko Aliben,
Peut être ça sera une occasion de se procurer ce livre et découvrir plus avec émotion parce que le vieux Clément est un riche baobab qu'on ne peut pas couper facilement à un seul coup.
Boboto o mboka bino banso.
Serge Kongo na biso.

Ossinondé 30/04/2014 16:38

Merci cher cadet Serge. En fait sont parus 2 livres l'un dédié au Congo-Brazzaville joint à commander aux éditions www.editions-ices.com ou à la fnac.fr , amazone ...., l'autre dédié au Congo Kinshasa disponible chez edilivre.com ou Fnac.fr, Amazon, etc intitulé 52 ans de musique congolaise au Congo-Kinshasa (RDC) 1960-2012 Le Messager doit pouvoir afficher la couverture

Messager 26/04/2014 08:51

Clément Ossinondé est un monument de la culture congolaise. Tous les mbokatiers lui seront à jamais reconnaissants.
Il vient de prouver par sa générosité que la transmission de la mémoire en afrique est un devoir sacré des aînés à l'égard des cadets. Mais combien parmi nos frères sont capables d'un tel geste?.
Messager

Ossinondé 30/04/2014 16:20

Cher Aliben ; J'ai sorti séparément 2 livres pour la période de 1960 à 2012, l'un pour le Congo-Brazzaville et l'autre pour le Congo-Kinshasa que Le Messager doit pouvoir placer la couverture. Un troisième livre est fini et qui concerne les origines de la musique congolaise jusqu'à la fin des années 50 sur les deux rives du fleuve Congo - Merci

aliben CKISSONGY 26/04/2014 12:13

Salut !
Dans son livre Mr. Clèment OSSINONDE a écrit " 52 Ans " de la musique au Congo-Brazzaville . Bien que je n'ai pas encore lu son livre , mais alors je n'ai rien compris sur ce titre alors que entre ces deux capitales Kinshasa et Brazzaville , le premier orchestre ( Victoria ) fut monter à Brazzaville et bien après Wendo Kolossoyi monta son Victoria Léopoldville après ! JE N'AI RIEN COMPRIS , puis-je avoir quelques explications ?

maboko matondo sam. 26/04/2014 01:32

Legs d'un grand frère du Congo Brazzaville à ses cadets de la RDC ! acte plein de symboles et de signification qui appelle à méditer sur les liens séculaires entre nos deux peuples. Merci Ya Clément pour ton inestimable contribution à la vulgarisation de la musique congolaise.

Nyanguila 26/04/2014 00:21

Cher Messager,bonjour,tous mes remerciements pour cette chanson que je croyais de l'o.k-jazz, dès sa parution,et ça me rappelle quand je quittais mon Congo natal!Enfin,que dire de plus, si ce n'est que vive,pour toujours,notre blog.Salut aussi à notre Clément Ossinonde et bien à vous.

Pedro 25/04/2014 13:13

Bato ya likunia motema ya ndoki bokowa na ndoki tii na liwa. Cette phrase, il me semble, date de mes années préscolaires. Je ne sais pas si les tout-léo autour de moi chantaient cette chanson ou si c’était les jeunes gens de l’époque qui la chantonnaient.