Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

TEXTE ET AIR DE DJALELO.

« Djalelo », qui symbolisa l’apogée du culte  à Mobutu a pratiquement été retiré des archives sonores en RDC. Ceux qui l’avaient initié en faisant de Mobutu « mulopwe » ou roi du Zaïre ne veulent  plus le réécouter, par pure hypocrisie. Curieusement, après avoir regagné sur les pointes des pieds les hautes institutions du pays, ils se sont fabriqués un nouveau « mulopwe » ,le "raïs" Kabila envers qui ils continuent de se prosterner comme jadis , à l’époque de Mobutu.

Pourquoi les congolais poursuivent-il ils le culte de la personnalité pourtant stigmatisé durant les 32 ans de règne de Mobutu ? Nous estimons en ce qui concerne que c’est l’argent facile et la paresse qui poussent nos compatriotes aux basses flatteries au point de devenir ridicules.

Par devoir de mémoire, nous avons jugé opportun de présenter aux jeunes ,et  surtout à nons enfants, le texte de « Djalelo », extrait des archives des Jeunes pour Jeunes, ainsi qu’une séquence de 36 secondes de l’hymne à Mobutu, pourvue par notre ami Samuel Malonga. Nous attendons toute la version des autres fouineurs

Messager

Les animateurs du M.P.R chantant le Djalelo devant Mobutu bien entouré

Les animateurs du M.P.R chantant le Djalelo devant Mobutu bien entouré

Un extrait de Djalelo

Commenter cet article

Kidia Barros 05/10/2014 23:32

Notre site est un instrument d'éducation, le site nous instruit, c'est un espace qui nous rassemble, c'est un lieu de débat, un débat instructif car on y traite de tout y compris la politique dont l'histoire de notre pays. Et le site est indépendant et neutre et qu'on le veulent ou pas, Mobutu fut notre président et ceux qui ne l'ont pas connu peuvent se faire une idée de l'homme grâce à notre site.
Ainsi quand on traite de sujets comme la démonétisation ,ou la zaîrianisation, on fait forcement allusion à Mobutu.
Nous avons chanté " Djalelo " ou encore " Tata Mobutu, vandea na yo kimia
oyo akanisa MPR ekokufa waya ..."
Jadis chaque lundi, l'éternel salut au drapeau consistait à rendre hommage au guide.
Nous avons des enfants, voire des petits enfants ,Chacun de nous sait ce que Mobutu représente pour lui tout comme Kabila à qui on rend aujourd'hui hommage et toutes ces chansons à la gloire de Mobutu, les animations culturelles et autres ne font -elles pas partie intégrante de l'histoire de notre pays?

Jules 29/04/2014 10:33

Tangu ELOMBE azalaka...